envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Gites en France et location gites


Ville de Dole dans le Jura, ville d’art et d’histoire



Dans la région Franche-Comté, la sous-préfecture du département du Jura, Dole, est aussi la ville la plus peuplée du département (environ 25 000 Dolois). Située sur
le bord du Doubs et du canal qui relie le Rhône au Rhin, la ville de Dole est éloignée d'une cinquantaine de kilomètres de Dijon et de Besançon. La cité naît au Moyen Âge, vers l'an 1000. Ce sont les ducs de Bourgogne qui élèvent une forteresse sur une falaise pour se protéger des invasions barbares. Bien vite, des maisons entourent le château-fort. Dole se développe ensuite avec l'arrivée de congrégations religieuses vers 1120 et devient une capitale de région. On y construit alors des fortifications, des moulins sur le Doubs ainsi qu'un pont en pierre très long comportant 17 arches. À la mort de Renaud III de Dôle, sa fille épouse l'empereur allemand Frédéric Barberousse. La ville devient donc province allemande mais elle réintègre la Franche-Comté à la mort de Barberousse avant de passer aux mains de Philippe le Bel en 1294. Un atelier de la monnaie y est installé. Plus tard, par le biais d'un mariage, Dole est rattachée à la Bourgogne. Ville proche de Dijon, Dole connaît alors une période de prospérité jusqu'à ce que la peste frappe la ville et décime la lignée seigneuriale. À nouveau, la ville passe au royaume de France qui fait fortifier Dôle avec 21 tours et 4 portes. Culturellement, la cité va devenir un pôle en Franche-Comté jusqu'à la mort de Charles Le Téméraire en 1476, ennemi juré de Louis XI. Ce dernier assiège la ville mais il est repoussé par les habitants. Deux ans plus tard, il revient en force et massacre toute la population doloise. Voulant punir la ville, il interdit toutes réparations. Les habitants vivent alors dans des caves... Ce n'est que sous Charles VIII que Dole peut être reconstruite avant de réintégrer le royaume des Habsbourg en 1493. C'est de cette époque que date la basilique Notre-Dame de style gothique. S'ensuit une période de neutralité avec la France et Charles Quint décide plus tard d'en faire une place-forte pour tenir tête à la France en 1530. Son fils, Philippe II d'Espagne et roi des Flandres poursuivra les travaux. Dole connaît alors une période de grande prospérité grâce à son université, ses halles, le collège de Citeaux et d'autres établissements d'enseignement dont certains sont confiés aux Jésuites. On y construit l'hôtel-Dieu. Tout va pour le mieux dans la cité jusqu'à l'arrivée de Richelieu qui a des vues sur la Franche-Comté. Le Grand Condé va assiéger la ville durant 80 jours. C'est un échec pour les Français. Ce siège éprouvant fait de nombreuses victimes : il ne reste que 662 habitants que les 4500 Dolois. Après une reconstruction difficile, c'est au tour de Louis XVI de s'attaquer à la ville qu'il emporte facilement. Mais finalement, devant choisir entre les Flandres et la Franche-Comté, il délaisse cette dernière pour la reprendre six ans plus tard grâce à Vauban le 9 juin 1674. Ce sera alors une grande récession pour Dole qui se verra rangée au simple niveau de petite ville française : elle perdra son université, son parlement et son atelier de la monnaie... Le tout sera transféré à Besançon. Les fortifications seront détruites. Ce n'est qu'au XVIIIe siècle que la ville se relèvera peu à peu. Aujourd'hui, la ville est toujours assez industrielle (agroalimentaire, porcelaine sanitaire, chaudronnerie, électricité, outillage, etc...). Pour tout son passé, la ville de Dole est classée ville d'art et d'histoire. Autour de la Collégiale Notre-Dame se dressent encore de vieilles maisons du XVe au XVIIIe siècles. Le quartier de « la petite Venise » est particulièrement agréable à visiter. Un secteur de 116 hectares a été complètement sauvegardé. De nombreux sites historiques sont à visiter : la collégiale Notre-Dame qui est la plus haute église de Franche-Comté, la chapelle du collège des Jésuites, le couvent des Cordeliers devenu le Palais de justice, le couvent de la Visitation, celui des Carmélites, l'ancien hôtel de ville, l'ancien Hôtel-Dieu devenu médiathèque, une dizaine d'hôtels particuliers (hôtel de Froissard, hôtel de Vurry, la plus haute et la plus ancienne maison doloise), le collège de l'Arc du XVIIe siècle, les vestiges des fortifications de Charles Quint, l'ancien pavillon des chevaliers de l'Arquebuse, etc... À noter que Louis Pasteur est né à Dôle en 1822 et qu'un musée qui lui est consacré, a été instauré dans sa maison natale. À visiter aussi le musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Dôle qui abrite des collections françaises, italiennes et nordiques des XVe et XIXe siècles ainsi que des pièces préhistoriques, gallo-romaines, mérovingiennes et égyptiennes. À proximité de Dole, on peut pratiquer la pêche, le canoë-kayak, le tourisme fluvial sur les rivières environnantes ainsi que le golf, l'équitation, le VTT et la randonnée sur les kilomètres de sentiers balisés. Aux alentours de Dole, ne manquez pas la Saline Royale à Arc et Senans qui exploitait le sel gemme : elle est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1983. À voir aussi le château de Salans du XVIIe siècle. Enfin, pour vous balader dans la nature, rien de tel que la forêt de Chaux qui s'étend sur 20 000 hectares. Il s'agit d'une des plus grandes forêts de France qui abrite un seul village, La Vieille-Loye, connu pour sa verrerie. La forêt de la Serre est également très agréable : l'un de ses sentiers conduit à la grotte de l'Ermitage qui était peut-être habitée lors de la préhistoire. Quant au Mont Roland, il s'agit d'une colline qui offre un magnifique point de vue sur toute la région jusqu'au Jura et aux Alpes.

Date de création : 16/07/2007 15:56
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Saint-Domingue, capitale historique de la République dominicaine



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Abbaye d'Annecy-le-Vieux: 4 étoiles Lac d'Annecy Ville de Saint-Claude dans le Jura, capitale de la pipe et du diamant


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > gîtes Jura (39) (53 sites)
  Rubrique > Restaurant Jura 39 (22 sites)
  Rubrique > Les campings dans le dpt 39 (19 sites)
  Rubrique > Création site Jura 39 (12 sites)
  Rubrique > Taxi Jura 39 (un site)


[Retour au guide Aquadesign]