envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Le tango:« la revancha del tango » musique métissée d’Espagne



Le tango, nous dit le dictionnaire, est une forme musicale dansée et chantée, sur une mesure à 2/4 et d'allure lente. Mais le tango est avant tout une émotion, un art qui mêle la grâce des danseurs à la sensualité de la musique. Le tango, né dans le dernier tiers du XIXème siècle, a pour
berceau le Río de la Plata et en particulier la ville de Buenos Aires. Le terme désigne également un style de chant flamenco. Le tango se développe dans les lieux de mauvaise réputation, bals à soldats, cafés des faubourgs et maisons de tolérance. Mais les adversaires du tango sont nombreux, pensez ! La danse impose un contact très rapproché du couple qui est considéré comme obscène, quant aux paroles, elles sont politiquement très incorrectes et n'hésitent pas à critiquer la vie aisée des bourgeois et à témoigner de la misère des bas quartiers dont est issu le tango. Les premiers tangos furent souvent de simples mélodies folkloriques sur lesquelles on chantait des paroles licencieuses. Le premier tango réellement authentifié se nomme « El Entrerriano », de Rosendo Mendizábal, il fut composé en 1896 et mis sous presse en 1898. A cette époque, si le tango apparaît dans des revues ou des spectacles argentins, c'est sans ses textes inconvenants et ses pas de danse choquants. De plus, si le tango est originaire d'Argentine, ce n'est pas pour autant un pur produit de la culture de ce pays, mais la conséquence musicale d'influences diverses, que les Espagnols, Italiens et Français ont apporté au début du XIXe siècle. Le tango est le produit du métissage entre le folklore latino-américain et les danses européennes. Le tango, au-delà des bonnes manières, est donc surtout un témoin de la fracture culturelle entre l'Espagne et l'Amérique. Ses premiers orchestres sont de petites formations instables, et si le bandonéon fait partie des instruments traditionnels du tango, c'est parce qu'il est facilement transportable. Les premiers musiciens célèbres pour cette musique s'appellent Roberto Firpo et Francisco Canaro. Le tango va connaître une grande vogue au début du XXème siècle, d'abord à Paris, puis dans le reste du monde. Même à Buenos Aires, sa mauvaise réputation s'estompe et il est joué dans les salons de la haute société et les cabarets de luxe. Si les premiers musiciens connus formaient « la vieille garde du tango », les compositeurs et les musiciens plus raffinés en matière mélodique et harmonique donnent une nouvelle forme au tango, cette « nouvelle garde » comprend entre autres Osvaldo Fresedo et Elvino Vardaro. Carlos Gardel, illustre chanteur de tango, profite des débuts de l'industrie du gramophone et de la radio pour devenir célèbre et briser le coeur de ses auditrices. La génération des années quarante modernise encore le tango et lui apporte des orchestres dignes de son succès. Dans les années cinquante, Astor Piazzolla, principal représentant d'un mouvement avant-gardiste, crée « le nouveau tango » et s'essaie à diverses formations, du quintette au grand orchestre en passant par l'octuor. La musique d'Astor Piazzolla apporte au tango des harmonies dissonantes modernes, des rythmes non traditionnels, l'improvisation propre au jazz et l'utilisation du contretemps. Au grand dam des traditionalistes, évidement, à qui il répondait que « le tango dont ils étaient si fiers était musicalement pauvre et sans variété rythmique ». Ce mépris de beaucoup d'argentins qui boycottaient sa musique n'a cessé qu'à son décès quand ils ont réalisé que le monde entier lui rendait hommage. Car c'est bien Piazzola qui a sauvé le tango. S'il nous entend d'où il est, il doit sourire en entendant le groupe Gotan Project, groupe français phare du nouveau tango électro.(saviez-vous que Gotan en verlan donne Tango...) Sur scène, Gotan Project c'est aussi un vrai show entre musiciens, vidéos, instruments et machines. Leur CD « La revancha del tango », sorti en 2002, a été vendu à 1 million d'exemplaires, a remporté une Victoire de la Musique et a engendré une tournée internationale de 200 villes. Je vous laisse imaginer ce que doivent en penser les traditionalistes du genre... mais le tango a eu sa revanche, c'est désormais une musique qui se joue dans le monde entier.

Date de création : 16/07/2007 21:33
Contributions de Regine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Le tango
Le tango


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Les magasins « Catimini » habillent les enfants de couleurs et de rêves.



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La médecine nucléaire : scintigraphies ou traitement de l’hyperthyroïdie La Guinée : pays en route vers l’autosuffisance alimentaire


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Danse (301 sites)
  Rubrique > Danse (50 sites)
  Rubrique > Autre (27 sites)


[Retour au guide Aquadesign]