envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web pratique


Le trotskisme : debout, les damnés de la Terre, la révolution est encore à faire !



Le trotskysme, ou trotskisme comme on préfère, est souvent synonyme de révolution prolétarienne universelle, tant son concepteur a marqué l'époque de ses idées mondialistes avant l'heure. En effet, Léon Trotski, né en 1879 et mort en 1940, a été le fondateur d'un mouvement et d'une théorie politique toujours d'actualité. En France, par exemple, le mouvement Lutte Ouvrière et
la Ligue communiste révolutionnaire se réclament de ce courant, et leur score cumulé à l'élection présidentielle 2007 atteint plus de cinq pour cent des voix contre moins de deux pour cent au parti communiste. On le voit, l'opposition entre trotskysme et communisme a survécu à ses leaders, Trotski et Staline. Mais qui était Léon Trotski ? Considéré comme un des leaders de la révolution russe, il est écarté du pouvoir par Staline à la mort de Lénine, puis expulsé d'Union soviétique en 1929. En 1938, il est un des fondateurs de la IVème Internationale mais est assassiné en 1940 au Mexique par un agent de Staline. Il aura marqué son époque par ses réflexions sur le renversement du système capitaliste par la masse prolétarienne et ses écrits sur les conditions de vie des travailleurs et des opprimés qui forment cette masse. En outre, les principes et la diffusion du trotskysme sont basés sur l'élaboration d'une politique révolutionnaire à l'échelle mondiale contrairement aux idées de Staline qui voulait faire de l'URSS naissante la seule illustration du socialisme. La plupart des grandes organisations trotskistes sont assez secrètes car l'expérience vécue en URSS et la traque menée par les staliniens leur ont donné des raisons de se méfier. Effectivement, les premiers adeptes du trotskysme ont été prisonniers des goulags, puis « chair à canon » face aux allemands, surtout à Stalingrad, et ont fait l'objet toute leur vie des persécutions staliniennes. Staline ira même jusqu'à inventer le terme « hitléro-trotskysme » pour laisser entendre une collusion entre l'opposition de gauche et le fascisme. Mais les idées du trotskysme, curieux mélange de violence et d'humanisme à mon humble avis, ont survécues à toutes les calomnies. Marxiste-léniniste convaincu, Trotski inventa son concept de « révolution permanente », en analysant la révolution russe de 1905 et ses conséquences sur le peuple. Rejetant toute idée d'alliance avec la bourgeoisie, le trotskysme appelle à la révolution permanente du peuple tant que le monde entier n'est pas devenu socialiste. Le mot d'ordre du mouvement est « socialisme ou barbarie », et toutes les manifestations, grèves et insurrections sont considérées comme un premier pas vers la liberté. Le trotskysme, malgré son rejet par les partis communistes locaux, séduit les intellectuels européens car il dénonce le pouvoir de la bureaucratie et la lourdeur du système stalinien. Dans les années trente, le POUM, parti ouvrier d'unification marxiste espagnol qui se réclame du trotskysme, joue un grand rôle dans la vie politique espagnole, en particulier durant la guerre civile mais les staliniens, là encore les plus forts, répriment violemment le mouvement. A partir des années cinquante, le trotskysme est en proie aux déchirements internes et perd de son influence auprès des classes ouvrières. Pourtant, sa doctrine sert encore de source dans des cercles intellectuels de gauche et certains groupes trotskistes sont très actifs en Amérique latine, en Birmanie, au Sri Lanka et en Inde. En France, c'est Mai 68 qui redonne une nouvelle jeunesse au trotskysme, la révolution est sur toutes les lèvres et le trotskysme est un des rares courants politiques qui a été jusqu'à fournir des instructions pratiques aux révolutionnaires. Comment se faire adopter par les travailleurs et changer le monde avec eux, rien que ça ! Depuis, un noyau dur subsiste mais chez nous, le mouvement de Léon Trotski est plutôt celui des rêveurs et des utopistes que des révolutionnaires sanguinaires.

Date de création : 17/07/2007 14:17
Contributions de Regine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Le trotskisme
Le trotskisme


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

El Kantaoui, la cité rêvée de la côte tunisienne pour se détendre !



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Infectiologie : de la peste au sida, une des plus anciennes disciplines médicales. HUBO: magasin de bricolage de Belgique pour bricoleur en tous genres


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Blog politique (54 sites)
  Rubrique > Mouvements révolutionnaires (8 sites)
  Rubrique > Géographie, Histoire, Actualité, Politique (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]