envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Château de Chambord, le plus grand et le plus merveilleux des châteaux de la Loire



Grand par la taille et la magnificence, le château de Chambord construit sur ordre de François Ier, est reconnaissable de loin. Situé à une quinzaine de kilomètres de Blois dans le département du Loir-et-Cher, Chambord fut construit sur la rivière Cosson, près du fleuve Loire, construction qui débuta en 1519 et se
termina en 1547. Elle dura donc 28 ans ! Le domaine boisé de Chambord ne devint propriété royale de France qu'en 1498 sous Louis XII (auparavant, il appartenait aux comtes de Blois). Mais en 1516, François Ier revint de ses guerres d'Italie avec le génial Léonard de Vinci. Il espérait ainsi introduire la Renaissance Italienne dans le royaume de France et éclipser son rival Charles Quint. François Ier décida en 1519 que l'ancien château-fort des comtes de Blois allait être transformé en... Résidence de chasse ! Les plans furent dessinés par un architecte inconnu mais avec l'influence manifeste de De Vinci (il avait été nommé architecte de la Cour). Malheureusement, Léonard mourut le 2 mai 1519 quelques mois avant le début du chantier qui fut l'un des plus importants de la Renaissance. En effet, plus de 1 800 ouvriers travaillèrent à sa construction. L'édification n'était pas simple car le terrain était marécageux. Ainsi des pilotis en chêne furent enfoncés jusqu'à 12 mètres de profondeur pour établir les fondations. Les charpentiers durent aussi s'appuyer sur les vestiges du château médiéval. On amena les pierres de tuffeau pour la construction par chariots entiers (ce sont des pierres blanches issues du sous-sol des bords de Loire). Chaque tailleur de pierre signait sa pierre, ce qui permettait de calculer son salaire car ils étaient payés pour chaque pierre taillée fournie. Le château de Chambord n'avait pas vocation à être un site défensif mais le corps principal s'appelait quand même « donjon » car ses plans avaient été dessinés sur le modèle des châteaux-forts médiévaux. On y trouve cinq étages habitables avec quatre appartements carrés et quatre autres ronds par niveau, ce qui fait 40 appartements ! La caractéristique de Chambord tient à son escalier à double révolution placé au centre menant à quatre couloirs aux étages. Mais pour François Ier, ce n'était pas assez. Il poursuivit donc la construction en étendant le château avec un quadrilatère où il installa ses appartements dans l'aile Est. Dans l'autre aile, il fit construire une chapelle. Avec ce projet complètement fou pour l'époque, il paraît que le roi voulait faire dévier la Loire éloignée de 6 kms pour faire passer son cours devant le château (qui a dit que Louis XIV avait des goûts de luxe ?)... Heureusement le projet a été abandonné ! Du style de Léonard de Vinci, l'on retient surtout l'escalier ou plutôt les escaliers, tournant dans le même sens mais ne se croisant jamais. En les empruntant, on arrive à la grande terrasse qui fait le tour du donjon. Cet escalier, une prouesse architecturale, est surmonté d'une tour, dite « de la lanterne » qui s'élève à 32 m, bien visible de l'extérieur car elle dépasse toutes les cheminées de Chambord. Elle est surmontée d'une fleur de lys, symbole de la royauté. D'ailleurs, un peu partout se trouvent les emblèmes de François Ier (un « F » couronné ou la salamandre). On peut aussi parfois lire des phrases inscrites à l'envers « de manière à ce que Dieu du haut du ciel voit la puissance du Roi ! »... Mégalo François Ier ?... Juste un petit peu ! La construction de Chambord, après moultes agrandissements, s'achèvera en 1547, à la mort de François Ier. Finalement, à part quelques parties de chasse ou pour recevoir sa maîtresse qui logeait à proximité, le roi n'y passa guère de temps. Après sa mort, le château de Chambord fut délaissé et il se dégrada. Louis XIII, n'en n'ayant cure, le donna à son frère Gaston d'Orléans. C'est Louis XIV qui y fera d'autres transformations en 1684. Il fera relier ses appartements au premier étage (on retiendra la même architecture intérieure à Versailles plus tard). Puis, comme s'il s'agissait d'un vulgaire jouet, Chambord passera dans les mains de Stanislas Leszczynski, le roi déchu de Pologne et beau-père de Louis XV. Lors de la Révolution, le château fut épargné mais son mobilier fut vendu. Servant ensuite de caserne, Napoléon donnera Chambord au maréchal Berthier. Le domaine sera racheté et offert à Henri d'Artois, duc de Bordeaux en 1821. Il sera encore occupé par Charles X puis transformé en hôpital lors de la guerre de 1870. Treize ans plus tard, il devint la propriété du duché de Parme. Finalement, le domaine fut racheté et devint la propriété de l'état français en 1930. Malgré un incendie en 1945, le magnifique bâtiment a été entièrement restauré et est désormais devenu une attraction touristique majeure de la route des châteaux de la Loire. Son parc de 5 441 ha, entouré d'un mur d'une longueur de 32 kms, est le plus grand parc clos d'Europe. On peut même y rencontrer des cerfs et des sangliers... Désormais, au second étage, on peut y visiter le musée de la chasse et de la nature. Réputé inhabitable (le château de Chambord compte 440 pièces), ce chef-d'oeuvre de la Renaissance est classé monument historique et inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Avec ses 156 m de façade, 440 pièces, 80 escaliers, 365 cheminées, 800 chapiteaux sculptés, ... Il est ouvert au public tous les jours et des spectacles « Son et lumières » y sont régulièrement organisés.

Date de création : 17/07/2007 14:51
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Château de Chambord
Château de Chambord


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

El Kantaoui, la cité rêvée de la côte tunisienne pour se détendre !



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
HUBO: magasin de bricolage de Belgique pour bricoleur en tous genres Le Pigonnet Aix-en-Provence, hôtel 4 étoiles


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage en France (244 sites)
  Rubrique > Voyage Week End (27 sites)
  Rubrique > Châteaux en France (20 sites)


[Retour au guide Aquadesign]