envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


La cocaïne : seule, c’est une drogue, mais associée à l’alcool, cela peut devenir un poison violent



La cocaïne est un stimulant euphorisant et un anesthésique local. L'arbuste de coca est sa matière première, on extrait la cocaïne de la feuille de coca qui en contient environ un pour cent. Il faut 300 kg de feuilles sèches pour obtenir environ 1kg de cocaïne. La feuille de coca est connue depuis longtemps des paysans des
Andes qui la mâchaient pour sa valeur énergétique. En effet, sa forte teneur en sucre, protéines, graisses, vitamines et minéraux en fait un aliment à part entière. L'effet psychotrope est très faible par ce mode d'ingestion car soixante quinze pour cent du produit sont éliminés par l'intestin et le foie. Cependant, l'usage quotidien et intensif de la coca n'est sans doute pas pour rien dans la docilité dont ces rudes montagnards firent preuve face aux colonisateurs espagnols. La cocaïne a une action sur les récepteurs dopaminergiques et noradrénergiques du système nerveux central en bloquant la recaptation de la dopamine au niveau des synapses. Autrement dit, elle procure une sensation d'euphorie qui s'accompagne d'un sentiment de puissance physique et intellectuelle. Les effets physiologiques sont les suivants : une phase de stimulation suivie par une période de dépression, le retard de l'apparition de la fatigue et la réduction des besoins d'alimentation et de sommeil mais également la dépendance. La cocaïne se consomme le plus souvent par voie nasale, mais certains toxicomanes se l'injectent. Il s'agit d'un effet « flash » car la durée d'action dépasse rarement une heure après l'inhalation. Depuis les années quatre-vingt, on a vu apparaître dans les rues un dérivé de la cocaïne, le crack aux effets plus rapides et plus dangereux. Le crack, cocaïne base préparée avec du bicarbonate de soude, provoque une dépendance très forte car son effet est extrêmement rapide après inhalation. La consommation de cocaïne a fortement augmenté depuis les années soixante-dix, et si elle a été longtemps réservée aux « riches » ou aux milieux du spectacle, journalisme, mode... elle s'est maintenant malheureusement « démocratisée ». Il faut dire que notre société prône des valeurs de performance et de compétition qui peuvent amener certains adultes à rechercher un effet stimulant immédiat, c'est sans doute pourquoi on compare la cocaïnomanie au dopage des athlètes de haut niveau. Comme le dopage, la cocaïne relève donc d'une mentalité de tricheur, on espère sublimer ses moyens par des méthodes artificielles car on doute de réussir par soi-même. L'usage répété de la cocaïne doit donc être l'occasion d'une thérapie psychologique qui permettra au malade de retrouver confiance en lui sans « béquille chimique ». A défaut d'une telle thérapie, le consommateur abusif de cocaïne va perdre le contrôle des actes de sa vie courante. Les risques encourus sont également de nature légale, car il faut rappeler que la cocaïne est une drogue interdite par le Code Pénal, et surtout médicale. L'effet vasodilatateur de la cocaïne amène une augmentation de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque qui peuvent conduire à un collapsus respiratoire, surtout s'il y a également présence d'alcool. Une overdose de cocaïne peut provoquer la mort par convulsions, hypothermie ou défaillance cardiaque. Enfin, même si la consommation reste occasionnelle, elle finit par conduire à des syndromes de schizophrénie et/ou de paranoïa.

Date de création : 17/07/2007 19:02
Contributions de Regine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


La cocaïne
La cocaïne


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Une musique entre tradition et créativité: le gospel



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
L’anglicanisme : Une troisième voie doctrinale entre catholiques et protestants. Nouvelle-Zélande : un pays où règne une exceptionnelle équité


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Information santé (85 sites)
  Rubrique > Alcoolisme et toxicomanies (66 sites)
  Rubrique > Association (34 sites)


[Retour au guide Aquadesign]