envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Nigeria : un pays formé d’une mosaïque de populations et de cultures



Qualifié de “géant de l'Afrique de l'Ouest”, le Nigeria est le plus grand pays de la région et le plus peuplé du continent africain. Son indépendance date de la fin des années 1950. A lui seul, il compte presque autant d'habitants que toutes les anciennes colonies d'Afrique noire (106 000
000). Son évolution n'a guère été harmonieuse. Les coups d'Etat militaires et la guerre civile ont accompagné les découvertes de pétrole et de gaz naturel qui sont le moteur de son développement économique et qui ont couvert de nombreux gratte-ciel le centre de l'ancienne capitale, Lagos. Les bidonvilles, les taudis sont le résultat de ce saut dans le monde moderne. Le Nigeria est un ensemble de peuples et de cultures, assemblés par les Anglais, réunis pour former une nation. Les tensions tribales reviennent à la surface et ont fait surgir de terribles conflits, comme celui du Biafra en 1967. Au Nigeria, le climat est tropical : janvier est le mois le plus humide. Les températures moyennes s'échelonnent de 23°C à 32°C. On trouve au Nigeria toute la variété des paysages d'Afrique occidentale, de la côte tropicale et des forêts humides du Sud aux montagnes et aux savanes du Nord. La côte est bordée de kilomètres de plages idylliques. Les changements de végétation font surgir des genres de vie et des populations différents. Dans le Sud, l'abondance des pluies est favorable à la culture du manioc, du maïs, et de nombreux légumes. Le Nord est loin d'être autosuffisant en matière de nourriture. Il est tributaire d'une seule saison des pluies. Mais contrairement aux régions méridionales humides, il n'est pas envahi par la mouche tsé-tsé. C'est le domaine des troupeaux de boeufs. Les Européens reconnaissent la côte du Nigeria à la fin du XVe s. Après l'interdiction du commerce des esclaves en 1807 par les Britanniques, les Européens se tournent vers les produits dont la révolution industrielle a besoin : l'huile de palme, l'étain, le cacao, le caoutchouc, l'arachide, le coton. Aujourd'hui, l'agriculture industrielle est moribonde. Il n'y a guère que le coton et l'huile de palme qui rapportent encore des devises importantes. D'autre part, le Nigeria, qui tire maintenant 90% de ses revenus du pétrole, ne fait guère d'efforts pour encourager l'agriculture classique. Abuja a été choisie pour être la nouvelle capitale fédérale.

Date de création : 17/07/2007 19:45
Contributions de Benoit
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Nigeria
Nigeria


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Une musique entre tradition et créativité: le gospel



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Nouvelle-Zélande : un pays où règne une exceptionnelle équité Mai 1968 en France, le grand réveil des mentalités.


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage étranger (1076 sites)
  Rubrique > Voyage Afrique (448 sites)
  Rubrique > Tour-opérateurs (109 sites)


[Retour au guide Aquadesign]