envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Gites en France et location gites


Ville de Romorantin-Lanthenay dans le Loir-et-Cher, sur les traces de François Ier



Située au coeur de la Sologne, dans un paysage boisé, sur la rivière Sauldre, Romorantin-Lanthenay est une charmante petite ville, sous-préfecture du Loir-et-Cher dans la région Centre. Depuis 1961, les communes de
Romorantin et de Lanthenay ont fusionné pour former une seule ville à proximité d'Orléans, de Tours, de Bourges et de Blois. Comptant 18 350 habitants, Romorantin-Lanthenay a subi un coup dur en 2004 avec la fermeture de l'usine Matra qui produisait la Renault Espace puis la Renault Avantime. C'est l'échec commercial de ce modèle qui a obligé l'entrepreneur à fermer les portes de sa succursale. La première trace de Romorantin date du XIIe siècle. Appartenant aux Comtes de Blois, la ville fut franchisée et l'on construisit des fortifications pour protéger la cité des invasions. Ainsi le château-fort fut assiégé par les Anglais en 1356. Puis, les Comtes d'Angoulême prirent le relais et agrandirent la ville en érigeant de nouvelles murailles et un nouveau château bordé par la rivière. Jean d'Angoulême avait pour petit-fils le futur François Ier qui, très attaché à Romorantin, avait de grands projets pour la cité (c'était aussi la ville natale de Claude de France, l'épouse de François Ier). Léonard de Vinci se mit alors au travail et dessina un merveilleux palais qui devait être à cheval entre les deux rives de la Sauldre. Cela sous-entendait de grands travaux hydrauliques. Malheureusement, à la mort de Léonard de Vinci, François Ier préféra s'attaquer à la réalisation de Chambord. Après les guerres de religion qui firent des ravages dans la région, les Rois suivants délaisseront la région et donc Romorantin. Pourtant, la ville se développa quand même avec les manufactures de drap qui furent très prospères sous Louis XIV. Par la suite, ce fut le déclin économique et les vestiges des fortifications disparaîtront au XIXe siècle. En 1961, ce fut enfin la fusion entre Romorantin, ville industrielle et Lanthenay, ville agricole et viticole. Certains bâtiments peuvent être admirés comme le donjon du vieux château médiéval ainsi que la « Tour de prison ». Longtemps délaissé, le château des comtes est actuellement le siège du palais de justice et de la sous-préfecture. À voir aussi un monument bizarre : ancien château d'eau, « la Pagode » est installée dans le parc de l'hôtel de ville et rappelle les peintures chinoises (cette oeuvre est inscrite aux Monuments historiques). À ne pas manquer pour les amateurs de belles voitures : le musée Matra où vous pourrez admirer de somptueuses voitures de course, et où vous obtiendrez toutes les informations nécessaires sur leur construction et leur montage. Le musée archéologique Marcel de Marcheville est quant à lui installé dans un monument datant du XVe siècle, « le Carroir Doré », proposant des collections minéralogiques et archéologiques. Romorantin-Lanthenay possède aussi quelques vieilles demeures qui valent le détour comme la Chancellerie du XVIe siècle, l'hôtel Saint-Pol datant de Louis XII. À proximité se trouve l'église Notre-Dame datant du Moyen Âge et restaurée à de nombreuses reprises au cours de l'histoire. Ne manquez pas « le Moulin des Garçonnets », un ancien moulin construit sur pilotis qui est désormais une maison des jeunes et de la culture. Enfin, le musée de Sologne est situé dans d'anciens moulins. Trois bâtiments anciens sont consacrés à la région : le moulin du Chapitre, le moulin de la Ville et la tour Jacquemart. Romorantin-Lanthenay propose aussi aux visiteurs de nombreux espaces verts dont, à proximité, le parc de Beauvais et son château qui offre près de 13 hectares d'espaces de promenade. Les amateurs de bons vins connaissent certainement ces appellations d'origine contrôlée : Cheverny, Valençay, AOC Touraine. Certaines caves peuvent être visitées avec à la clé des dégustations. Sachez qu'aux alentours de Romorantin-Lanthenay, vous pourrez partir sur les traces de François Ier en visitant les châteaux de : Blois à 41 kms, Chambord à 38 kms, Beauregard à 30 kms, Valençay à 30 kms, Cheverny à 28 kms, Du moulin à 8 kms... Enfin, à une trentaine de kilomètres se trouve le parc zoologique de Beauval : vous pourrez admirer des fauves au milieu d'une savane africaine, des milliers d'oiseaux et des spectacles de rapaces ou d'otaries.

Date de création : 18/07/2007 11:37
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Séoul, un énorme poids économique, démographique et politique en Asie du Sud-Est



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Assurance habitation et cambriolage, partez en vacances l'esprit libre Les Quatre Fantastiques et le Surfeur d'Argent


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > gîtes Loir et Cher (41) (54 sites)
  Rubrique > Restaurant Loir et Cher 41 (30 sites)
  Rubrique > Les campings dans le dpt 41 (9 sites)
  Rubrique > Construction maisons 41 Loir-et-Cher (8 sites)
  Rubrique > Agence de voyage Loir et Cher (un site)


[Retour au guide Aquadesign]