envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Guinée-Bissau : un pays où les habitants luttent pour se nourrir



La Guinée-Bissau (ancienne Guinée portugaise) est l'un des plus petit pays du continent africain, avec 36 125 Km2, et l'un des plus pauvres. Il est situé en zone tropicale, coincé entre le Sénégal et la Guinée, avec une large façade maritime très découpée bordée de cocotiers. La Guinée-Bissau est constituée d'une partie continentale sans
relief sillonnée de rivières (le Cacheu, le Corubal) et parsemée de marécages, et d'un archipel de 25 îles proche de la côte, les Bissagos, couvertes de végétation. L'Est, où les savanes sont plus nombreuses, est habité par des populations musulmanes, Peuls et Malinkés. Le reste du pays abrite des peuples animistes, comme les Nalus, les Mandjakes et les Balantes. Dès sa découverte par les Portugais au milieu du XVe s., la Guinée-Bissau fut considérée comme une extension continentale de l'archipel du Cap-Vert, et des Cap-Verdiens y furent envoyés comme administrateurs. Fréquentées d'abord par le commerce de la malaguette (poivre de Guinée), les côtes fournirent des esclaves destinées aux colonies d'Amérique du Sud. En 1942, la capitale de cette « province portugaise d'outre-mer » changea Bolama à Bissau. Les Portugais développèrent peu ce territoire qui produisait du bois, de l'huile de palme, des arachides, des peaux, du riz, et l'alphabétisation était presque nulle. Le mouvement nationaliste émergea à la fin des années 1950 lorsque les pays francophones voisins accédèrent à l'indépendance. Les actions syndicales légales firent place à la lutte armée organisée dans le Parti africain de l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert. En 1974, la révolution des Œillets, au Portugal, accorde l'indépendance à la Guinée-Bissau. Mais l'union échoue avec la Guinée-Conakry en raison des craintes des populations animistes. La Cap-Vert, ayant lui aussi accédé à l'indépendance, les tensions vont croître, et en 1980, les Cap-Verdiens et les métis seront écartés. Le commandant Joao Bernardo Vieira accède au pouvoir, et se rapproche de l'Occident, en particulier de la Suède, de la France et de la CEE. Le 8 mai 1991, le Parlement a adopté une loi autorisant le multipartisme.

Date de création : 18/07/2007 22:58
Contributions de Benoit
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Guinée-Bissau
Guinée-Bissau


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Alger, une grande ville aussi vieille que riche en histoire.



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Guadeloupe : la plus grande île de la France d’outre-mer Ouzbékistan : un pays de déserts et de plaines


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyages (5565 sites)
  Rubrique > Voyage étranger (1076 sites)
  Rubrique > Voyage Afrique (448 sites)


[Retour au guide Aquadesign]