envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sport


Le boomerang, plus qu’un simple objet : un sport de compétition



Un boomerang est une aile volante qui revient d'elle-même à son point de départ lorsqu'on la lance en la faisant tournoyer. Il tire ses origines d'une arme ancienne, le « killing stick », qui est un bâton à lancer dont la forme aérodynamique permet de parcourir une distance de cent cinquante mètres. Cette objet, taillé dans du bois ou de l'os, était utilisé pour la guerre ou la
chasse. Il tourne sur lui-même, tout comme le boomerang, ce qui lui permet d'avoir une trajectoire rectiligne. Cependant, il ne revient pas vers son lanceur. Le boomerang, nommé ainsi par les Aborigènes, est connu depuis des millénaires par les australiens, mais il n'est pas spécifique à ce continent : des objets de ce style ont été découvert en Egypte et en Pologne lors de fouilles archéologiques. Aujourd'hui, c'est une activité sportive célèbre, qui donne lieu à de nombreuses compétitions dans le monde entier et même à l'organisation d'une coupe du monde biannuelle depuis 1998 dans chaque pays. Une fédération internationale détermine le règlement du jeu, les points sont attribués en fonction de la distance parcourue, de la durée et la vitesse mais aussi de la précision de la trajectoire. Le boomerang est un objet facile à fabriquer : un patron, une planche de contre-plaqué, des outils à bois et un peu de patience suffisent pour avoir son premier modèle ! Sa caractéristique de « retour à l'envoyeur » lui est conférée par ses pales (surfaces portantes en rotation autour d'un axe) : ces dernières ont un profil similaire à celui d'un avion, ce qui permet de pouvoir contrôler sa trajectoire. En effet, le boomerang est muni de deux pales qui produisent des forces aérodynamiques différentes lors du lancement. La première force est la « portance » qui permet au boomerang de poursuivre une trajectoire plus ou moins longue ; et la deuxième est la « traînée », qui freine l'engin et ralentit sa rotation. Comme la vitesse dans l'air est plus importante pour la pale supérieure (celle qui « avance ») que pour celle inférieure (celle qui « recule »), le boomerang s'incline sur le côté. La rotation de l'objet entraîne un effet d'inertie, qui s'accompagne d'un mouvement de précession, c'est-à-dire un décalage de 90 degrés dans le sens de la rotation et donc une réorientation vers l'intérieur de la trajectoire. Cet effet permet au boomerang de revenir à son lieu de lancement. Si vous décidez de vous essayer à ce sport, tenez compte du vent, mais surtout, faites attention aux personnes à proximité car vous risquez de ne pas maîtriser sa trajectoire (et encore moins son retour...) du premier coup !

Date de création : 30/07/2007 18:49
Contributions de Amandine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Le boomerang
Le boomerang


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le tunnel du Mont-Blanc, le passage des Alpes entre la France et l'Italie



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
000000000000000000 La vie aux aguets, un roman de  William Boyd, aux Editions du Seuil


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Sport (3783 sites)
  Rubrique > Autre (27 sites)
  Rubrique > Boomerang (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]