envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Livres


L'Art d'avoir toujours raison d' Arthur Schopenhauer, aux Editions Mille et une nuits.



L'Art d'avoir toujours raison a été traduit par Dominique Miermont. Qui était Arthur Schopenhauer ? C'était un philosophe allemand, qui était né le 22 février 1788 à Dantzig en ancienne Prusse devenue la Pologne et qui est mort le 21 septembre 1860 à Francfort-sur-le-Main, une
ville d'Allemagne, qui est appelée plus simplement maintenant Francfort. La philosophie de Schopenhauer s'inspirait de celles d'Emmanuel Kant, de Platon et des religions indiennes, le védanta et le bouddhisme. L'Art d'avoir toujours raison c'est toutes les ficelles, tours et autres passes pour garder raison à tout prix en ayant objectivement tort ou comment terrasser son adversaire en étant de plus mauvaise foi que lui. Un court traité à l'usage de quiconque croit sincèrement aux dividendes de la pensée. Rédigé à Berlin en 1830-1831, ce traité fut publié pour la première fois en 1864. Il est suivi dans la présente édition d'une postface de Franco Volpi. Description de l'Art d'avoir toujours raison, je cite, le commentaire qui en est fait sur Urbuz.com, Simple technique de controverse ou méthode rigoureuse de recherche de la vérité ? Au moment où Hegel achève de construire l'un des plus beaux systèmes philosophiques, tout entier dédié à l'étude de la dialectique en tant que structure de la pensée et de la réalité, Schopenhauer, dans ses cours (non publiés) de l'université de Berlin, ramène cette dernière à peu de choses : trente-huit stratagèmes pour terrasser tout contradicteur, que l'on ait raison ou tort. Pure "escrime intellectuelle", "organe" de la perversité naturelle de l'homme, outil de la déloyauté dans la dispute... On a pu reprocher à Schopenhauer ses lectures par trop réductrices d'Aristote, ou de Kant. Le très intelligent essai de Franco Volpi, qui suit le texte du philosophe allemand (pour ne pas lui donner tort ?), nous décrit avec une efficacité rare les raisons de ces reproches. Mais par-delà le débat philosophique sur le statut de la logique dans la recherche de la vérité, par-delà les querelles des différentes écoles (Aristote/Platon, Kant/Hegel...), qui nous sont résumées ici avec précision, Volpi nous invite à d'autres conclusions. Aux trente-huit stratagèmes succède un Supplément aux premières pages, immédiatement suivi d'un Second supplément, que pressent des Notes sur les premières pages, puis des Notes sur les pages 11 et 12, un nouveau Supplément à la page 11, et enfin une Note sur la page 70... Où chercher la raison de cette impossibilité à conclure ? L'art d'avoir toujours raison manquerait-il donc d'assurance ? Par-delà l'inscription de la raison dans ses formes savantes, de quoi Schopenhauer veut-il tant nous rendre les témoins ? De la condition de l'homme moderne, tout simplement. La possibilité qui nous est offerte d'avoir toujours raison est tout de même moins celle de pouvoir parler pour ne rien dire, que celle d'entraîner la parole à masquer la pensée. Non pas la philosophie, mais le versant de l'aveu. Localiser le site de l'existence humaine. Qu'il y ait toujours à dire et si peu, et que ce dire soit toujours en excédent ou en reste de ce qu'il vise, "...ça qu'est bien avec les mots", comme l'écrira bien plus tard Beckett. Quelques commentaires de lecteurs sur L'Art d'avoir toujours raison d' Arthur Schopenhauer, "Schopenhauer dresse ici un catalogue, agrémenté d'exemples concrets, des procédés dialectiques que nous utilisons tous, consciemment ou non, pour faire triompher notre point de vue dans un débat. Certains constituent une argumentation tout à fait valable (raisonnement par l'absurde), d'autres ne sont qu'esbroufe, louvoiement ou mauvaise foi. On peut trouver que ce livre est un peu brouillon et mériterait d'être un peu plus structuré, mais il a l'avantage d'aller directement à l'essentiel. Finalement, il nous permet de mieux voir les pièges qu'on nous tend dans une discussion, mais aussi de prendre conscience des mauvais réflexes et des lacunes de notre propre argumentation..." Une autre personne dit, "amateur de ce genre de lecture, j'ai trouve dans ce petit manuel toutes les techniques qui sont employées autant par les managers que par les hommes politiques. certes l'emploi du latin et la construction alambiquée de certains passages demandent de se pencher un peu plus dessus qu'un Tintin ou qu'un Pif et Hercule mais Schopenhauer expose de manière systématique et assez claire toutes les techniques pour avoir raison: charge au lecteur de se faire un liste d'exemples afin de relier la théorie à la pratique actuelle (je doute que les batailles entre Schopenhauer et d'autres auteurs/penseurs puissent être utilises par le commun des mortels de nos jours... ) Il arrive que l'auteur fasse certaines disgressions qui font sourire comme l'excellent: "ce que les gens ignore c'est que l'on choisi un métier non pas par amour de celui-ci mais plus pour ce qu'il rapporte" (le bénéfice n'étant bien entendu pas que financier) ou encore un début d'amertume pour tous les suiveurs et autres prétendus "experts"... en résumé: le prix est ridicule et le contenu est d'un temps ou on ne jugeait pas la qualité d'un livre à son poids !!! L'art de toujours avoir raison, nous montre que la raison est quelque chose de maniable, de flexible, qui peut s'adapter à n'importe quelle volonté. La raison n'est pas une lumière, ni un domaine supérieur à quoi on accède, mais quelque chose qui est de l'ordre du discours et de la représentation. Bonne lecture... la question se pose, pourquoi un être humain veut-il toujours avoir raison !!!!

Date de création : 31/07/2007 17:51
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


L
L'Art d'avoir toujours raison



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Département de la Marne (51), le pays du Champagne Ville d’Epernay, capitale du Champagne dans le département de la Marne


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Livres (635 sites)
  Rubrique > Littérature (90 sites)
  Rubrique > Librairie en ligne (78 sites)
  Rubrique > Livre ancien & rare (36 sites)
  Rubrique > Livre Scolaire, Universitaire (8 sites)


[Retour au guide Aquadesign]