envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


Heinrich Himmler, le maître des SS et de la Gestapo et l’inventeur de la « Solution finale »



Considéré comme « le meurtrier du siècle » par certains écrivains allemands puisqu'il mit en oeuvre la « Solution finale », Heinrich Luitpold Himmler naît le 7 octobre 1900 à Munich. Son père, qui est professeur, est cultivé et affiche des positions nationalistes et conservatrices. Second fils de la famille, filleul du Prince
Heinrich de Wittelsbach de Bavière dont son père est le précepteur, Heinrich Himmler est élevé en bon catholique bourgeois, avec l'amour de la patrie allemande et respectant les convenances. Pourtant, son père Joseph Gebhard Himmler ne montre pas de signe d'antisémitisme. Respecteux et docile, le jeune Heinrich suit sa scolarité avec succès à Landshut bien que très vite, il souffre d'un sentiment d'infériorité à cause de son physique (il était myope, assez maigrelet et de santé fragile). Il tient un journal intime qui montre quelqu'un d'assez sensible et généreux vis-à-vis des plus démunis. Dès le début de la Première Guerre mondiale, il veut s'engager dans la marine allemande sans être accepté à cause de son jeune âge. Appuyé par son père, il entre quand même dans une école d'officiers en 1917 mais il n'ira jamais sur le front. Avec son frère Gebhard, après la guerre, il intègre un cercle militant de Munich « les Freikorps » qui désirait anéantir la République des Conseils de tendance communiste. Il poursuit ses études à vocation agricole, jusqu'en 1922. C'est durant cette période qu'il rencontre son premier amour mais timide, il n'entreprendra aucune démarche. Quatre ans plus tard, il tombe amoureux de Margarete Siegroth, une femme divorcée protestante plus âgée de 7 ans. Elle a tout de l'aryenne, blonde aux yeux bleus et le couple se mariera en 1928. Une fille naîtra un an plus tard. Entre-temps, Himmler fait ses premiers pas en politique car il a gardé une profonde amitié pour son capitaine Ernst Röhm, profondément nationaliste et raciste et il adhère à l'association « Reischflagge » avant de rejoindre le parti nazi en août 1923. Röhm est en charge des SA (division d'assaut qui était une organisation paramilitaire du NSDAP, le parti nazi). Hitler tente alors le putsch de la brasserie afin de renverser le ministère de la guerre bavarois. Himmler est en première ligne mais n'est pas arrêté vu son jeune âge. Hitler, lui, fait un tour par la case prison. Himmler poursuit ensuite ses relations avec les Freikorps jusqu'à la libération d'Hitler en 1924. Himmler rejoint à nouveau le parti Nazi et les SA à partir de 1925. Il est ensuite nommé chef de la propagande en Bavière. Hitler fonde ensuite les SS (Schutzstaffel soit escadrons de protection). Himmler rencontre Hitler qui devient son mentor et qui le nomme membre de l'Etat-major des SA puis adjoint du Reichsführer SS Ehrard Heiden en 1927. Puis, tout va très vite. L'année suivante, Himmler devient l'adjoint d'Hitler pour la propagande avant de devenir Reichsführer SS lors de la démission de Heiden. Cependant, il n'a toujours pas de rôle important jusqu'à 1930 où le Führer ayant toute confiance en lui, tente de le soustraire à l'influence de Röhm jugé trop encombrant. En 1931, Himmler rencontre Reinhard Heydrich, limogé des services de renseignements de la marine. Himmler lui confie la tâche de mettre en place un système de renseignements secrets pour les SS. Heinrich Himmler commence à se dévoiler réellement et les deux hommes prennent du pouvoir et de l'assurance au grand dam de Goebbels et de Göring. En 1933, Hitler est chancelier. Les SS ne sont pas très nombreux mais ils sont redoutablement efficaces, bien plus que les enrôlés de la SA. C'est la séparation inévitable entre les deux corps d'état. Par là même, l'uniforme des SS change en devenant noir (il fut créé par Hugo Boss). En mars 1933, Himmler crée le premier camp de concentration : Dachau verra arriver des opposants au pouvoir nazi. Désirant se débarrasser du pouvoir de Röhm et des SA, Hitler, sur une idée d'Himmler et d'Heydrich (c'est surtout ce dernier qui en sera l'instigateur), accepte d'organiser « la nuit des longs couteaux » le 1er juillet 1934. Röhm et les principaux responsables SA sont massacrés ainsi que les opposants au parti nazi. Les SS deviennent dès lors, complètement indépendants des SA. Himmler et Heydrich, secondés par Heinrich Müller, prennent ensuite la tête de la Gestapo (police secrète d'état) jusqu'alors dirigée par Göring. Les SS sont alors chargés d'organiser l'incroyable réseau des camps de concentration puis les camps d'extermination après 1941. Himmler sera l'architecte de la « solution finale ». Celle-ci se déroulera en plusieurs étapes : émigration forcée dès 1937 pour arriver, en plein milieu de la guerre à la mise en place du « programme Heinrich » concocté par lui-même. Il prévoit ainsi dès 1939 le déplacement des 250 000 Allemands vivant en Pologne tout en éliminant les opposants sans pitié. En 1941, le programme Heinrich est clairement affiché : il faut détruire 30 millions de Slaves. Hitler lui confie alors des pouvoirs complètement indépendants des autres organes du Reich et surtout... très étendus. En résumé, Himmler a carte blanche. Il peut même agir au sein des armées. Le programme « Heinrich » fanatique et exterminateur est lancé le 21 juillet 1941. En 1941-1942, un million de Juifs sont massacrés lors de l'opération Barbarossa (tentative d'invasion de la Russie) par les Einsatzgruppen, des commandos dirigés le plus souvent par des SS et des membres de la Gestapo suivant ainsi le projet émis dans « Mein Kampf ». Pour mener à bien leur « mission », les deux comparses Himmler et Heydrich doivent s'adjoindre les services de l'administration. C'est alors la conférence de Wannsee le 20 janvier 1942 à Berlin. En l'absence d'Himmler mais en présence d'Heydrich, on évoque « la solution finale de la question juive européenne ». Ayant montré très tôt des signes de mysticisme sur la race aryenne, Himmler avait aussi imaginé un grand programme « le Lebensborn » sensé réinstaller la pureté de la race aryenne en pratiquant l'eugénisme en éliminant les handicapés et en faisant la reproduction de l'espèce humaine selon les critères aryens. Cependant, Himmler sait, depuis 1944-1945 que l'Allemagne a perdu la guerre mais continue ses massacres de population. En secret, il rencontre le comte suédois Folke Bernadotte afin de préparer l'après-guerre. Il propose la soumission de l'Allemagne à condition de pouvoir continuer à lutter contre le bolchevisme. Devant l'échec de ses négociations, Himmler prend la fuite et se réfugie chez son médecin Kersten près de Berlin. Il accorde aux Alliés le fait que les camps de concentration ne soient pas détruits et que les Juifs seront bien traités avant l'arrivée des Alliés. Le 19 avril, Hitler ayant été informé de la trahison d'Himmler, le remplace par Dönitz. Puis, c'est la capitulation. Himmler est alors traqué. Il se fait appeler Heinrich Hitzinger, se déguise, porte un bandeau sur l'oeil gauche, est mal vêtu. Il est finalement arrêté avec son unité le 22 mai 1945. Reconnu, il fut fouillé au corps et avale une capsule de poison. Mort, il aura pu échapper à la sanction du Tribunal de Nuremberg. Il sera enterré secrètement dans une tombe anonyme près de Lüneburg. Homme à la personnalité complexe, difficilement compréhensible, méthodique, froid et calculateur, sans scrupules, fanatique, Himmler aura été un des monstres les plus sanguinaires du XXe siècle.

Date de création : 08/08/2007 10:55
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Heinrich Himmler
Heinrich Himmler


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Tennessee : la nature, la Country music, le Blues, le Rock’n roll et Elvis



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 09/08/2007 à 22:37:44, lilia a écrit :

effrayant cet homme!! Heinrich Himmler ne vaut pas mieux qu'hitler et tous les nazis



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Absolu parfum Les Highlands, le lac écossais, le monstre du Loch Ness, Nessie et bientôt Le Dragon des Mers


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Guerres (19 sites)
  Rubrique > Histoire mondiale (8 sites)
  Rubrique > Seconde guerre mondiale (6 sites)


[Retour au guide Aquadesign]