envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


Albert Speer, architecte du IIIe Reich et ministre des armements et de la production de guerre



Celui qu'on a surnommé « l'architecte d'Hitler » est né le 19 mars 1905 à Mannheim. Très jeune, bien qu'il veuille étudier les mathématiques, il suit l'exemple de son père en faisant des études d'architecture. Il adhère au parti nazi en 1930, après avoir assisté à un discours d'Hitler. L'année suivante, à la fin de ses études, il se marie avec Margarete Weber. Il est ensuite chargé par Goebbels
de rénover le ministère de la Propagande puis par Hitler de rénover le bâtiment de la Chancellerie en aidant Paul Troost, l'architecte officiel du parti nazi. À la mort de celui-ci en 1934, Albert Speer prend sa place. On lui demande alors de créer le cadre des parades de Nuremberg. Il conçoit un bâtiment gigantesque de forme dorique. Le lieu peut contenir 240 000 personnes. Lors de la réunion du parti en 1934, les illuminations donnent un effet grandiose à l'architecture. Speer envisage plusieurs autres constructions qui ne verront jamais le jour. L'architecte supervise ainsi les plans de reconstruction de Berlin avec la construction d'un stade olympique, d'une nouvelle chancellerie qui doit inclure un immense hall, bien plus grand que la Galerie des glaces de Versailles. Ses projets sont de plus en plus fous : il avait prévu de grandes avenues terminées par un dôme énorme à l'image de celui de la basilique Saint-Pierre de Rome, un arc de triomphe gigantesque... Mais rien ne fut réalisé à cause de la Seconde Guerre mondiale. En 1937, il conçoit le pavillon allemand qui doit participer à l'exposition universelle de Paris et remporte un prix pour sa conception. En effet, placé juste en face du pavillon soviétique, Speer lui avait donné un air massif et solide comme s'il pouvait résister à toute intrusion communiste ! Durant la guerre, Fritz Todt, ministre des armements et de la production de guerre, décède et Albert Speer prend sa place en 1942. Il s'entend très bien avec son homologue français, Jean Bichelonne avec qui il signe un accord de coopération industrielle et de mise en oeuvre du Service du Travail Obligatoire (STO) le 15 septembre 1943. Ainsi près de 640 000 jeunes gens seront enrôlés de force pour travailler dans les usines allemandes. Ce traité est connu sous le nom « les accords Speer-Bichelonne ». Speer augmente ainsi la production de guerre bien que la défaite allemande pointe à l'horizon. Lors de l'attentat manqué contre Hitler le 20 juillet 1944, tentative organisée par Claus von Stauffenberg, Albert Speer est suspecté d'avoir été mis au courant mais rien n'est moins sûr et Hitler continue de lui accorder sa confiance d'autant plus qu'il admire le dessinateur Speer. Ce dernier tente aussi parfois de raisonner Hitler qui voulait pratiquer la politique de « la terre brûlée ». Le dictateur, de plus en plus fou, avait décidé de détruire tout le peuple allemand plutôt que de le voir vaincu... Après le suicide d'Hitler, Speer fit partie du gouvernement de Flensburg qui s'acheva le 23 mai 1945 et il organisa la reddition des armées. Lors du procès de Nuremberg, il présenta des remords et des regrets et plaida non coupable. Il fut accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, surtout pour avoir usé du travail forcé. Condamné à 20 ans de prison, il sort de la forteresse de Spandau en 1966. Durant cette période, il écrit plusieurs ouvrages autobiographiques. Albert Speer s'éteint à Londres le 1er septembre 1981 suite à une hémorragie cérébrale. Son fils, Albert Speer junior est aujourd'hui un architecte de renommée mondiale et sa fille, Hilde Schramm, est une parlementaire de gauche...

Date de création : 09/08/2007 09:06
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Albert Speer
Albert Speer



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Rudolf Hess, un des premiers compagnons d’Hitler mais un homme bien bizarre ! Ile de Kalymnos, nouveau paradis pour l'escalade et les vacances, c'est en Grèce


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Guerres (19 sites)
  Rubrique > Seconde guerre mondiale (6 sites)


[Retour au guide Aquadesign]