envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


François Darlan, l’Amiral collabo qui a finalement retourné sa veste



Né le 7 août 1881 à Nérac dans le département du Lot-et-Garonne, François Darlan suit des cours à l'Ecole navale d'où il sort en 1901. Ses idées sont plutôt à l'époque de centre-gauche. Durant la Première Guerre mondiale, Darlan
commande une batterie terrestre de canonniers marins. Intelligent, il gravit rapidement les échelons en devenant vice-amiral en 1932 ainsi que chef de cabinet du Ministre de la Marine, Georges Leyges. Lors du Front populaire en 1936, il est nommé Chef d'état-major général de la Marine et l'année suivante, il est à la tête des forces maritimes françaises. Darlan est Amiral de la flotte alors que la Seconde Guerre mondiale débute. Agnostique, fervent patriote, il avait auparavant milité pour que la France puisse avoir une flotte puissante. Il avait fait créer de nouvelles unités navales, s'entourant de fidèles, tous les corps de marine lui étant ainsi entièrement dévoués. En 1940, Darlan est favorable à l'Armistice et entre au gouvernement de Pétain en tant que Ministre de la Marine. Convaincu de la victoire allemande, il choisit une politique de collaboration avec l'Allemagne nazie et rencontre même Hitler le 25 décembre 1940. Il lui propose ses services et en février 1941, il devient vice-président du Conseil. Ses pouvoirs sont énormes : il est à la Marine, aux Affaires Etrangères, Ministre de l'Information, de l'Intérieur puis ensuite Ministre de la Défense nationale pour devenir enfin Ministre de la Guerre. Pétain le nomme officiellement en tant que successeur le 21 février 1941. Darlan devient ensuite Chef du gouvernement. Il est reçu par Hitler dans son nid à Berchtesgarden. Darlan sort de cette entrevue, convaincu de la victoire allemande et il fait le choix public de la collaboration. Comme Laval, il ne se contente pas d'une banale coopération mais encourage la police française à collaborer avec la Gestapo, pourchasse les résistants et prend des mesures anti-juives. Après son remplacement par Laval en 1942 sur demande d'Hitler, Darlan reste le successeur désigné de Pétain et conserve le Commandement en chef des armées. Durant ses années de gouvernance, sa politique de collaboration a des incidences car en prenant partie pour la collaboration, Darlan provoque le premier conflit militaire dans lequel Britanniques et Forces Françaises Libres vont combattre côte à côte en Syrie. Il manque aussi de peu d'engager la flotte et l'Empire français dans une guerre contre les Alliés, aux côtés de l'axe italo-germanique. En soutenant les Allemands, dont il ne doute pas qu'ils sortent vainqueurs, Darlan pense ainsi pouvoir reformuler l'Armistice en donnant à la France une position de premier ordre dans le nouvel ordre allemand. Le 28 mai 1941, il signe les protocoles de Paris avec l'approbation de Pétain. Une base française est livrée aux Allemands en Syrie, et de nombreux armements sont cédés en Afrique du Nord, de même qu'aux Irakiens, opposés aux Britanniques en Syrie. En échange, Darlan obtient le transfert de 10 000 hommes en Afrique du Nord et la libération de 961 officiers, dont celle du général Juin. Les bases navales de Bizerte en Tunisie et de Dakar au Sénégal sont également cédées aux Allemands. Le Maréchal Juin libéré prend le commandement des armées en Afrique du Nord. Rommel est alors en difficulté dans ces contrées. Pétain et Darlan rencontrent alors Goering le 1er décembre 1941 et se chargent de lui rappeler les contreparties dues par l'Allemagne pour leur collaboration (reconnaissance de la souveraineté française sur tout son territoire, disparition de la ligne de démarcation, libérations des prisonniers, etc...). Goering entre dans une colère noire. N'ayant rien reçu de leurs contreparties, Darlan et Pétain acceptent pourtant d'aider les troupes allemandes au Maroc : le 8 novembre 1942, les Français accueillent les alliés avec des coups de canon ! Ils livrent aussi la Tunisie à l'axe italo-germanique. En somme, ils collaborent sans rien avoir en contrepartie ! Mais Hitler, qui se méfie des Français, ne veut surtout pas d'une France alliée. Par ailleurs, à cette époque, Hitler croit la guerre gagnée puisque les forces Britanniques sont en très mauvais état. La politique de Darlan est donc un échec complet d'autant plus que les soldats de la marine ne semblent pas près à se battre aux côtés des Allemands. Honni par le peuple, détesté par les Britanniques, non respecté par les Allemands, Pétain renvoie Darlan le 18 avril 1942 qui devient le subordonné de Laval. Dans la nuit du 7 au 8 novembre 1942, alors que Darlan est en Algérie où il avait emporté tous ses codes de communication, un putsch éclate pour aider les Alliés dans leur débarquement. Darlan est arrêté ainsi que Juin par des élèves de la Marine. Il se débrouille pourtant, bien qu'il ne croit pas au débarquement allié, pour envoyer un message à l'amirauté d'Alger afin de lui demander de résister aux Alliés et un autre à Vichy pour demander l'intervention de la Luftwaffe. Darlan doit cependant capituler mais sur place, il est le seul interlocuteur du Maréchal Pétain et les alliés doivent parlementer avec lui. Il se décide, sous la menace, à la fin des combats. Il retourne alors sa veste et se fait nommer Haut-Commissaire en Afrique pour faire entrer l'Afrique du Nord dans la lutte contre les Italiens et les Allemands. À Vichy, on a soudain conscience de la future défaite allemande et le ralliement de Darlan aux alliés est plutôt bien vu. Darlan est ensuite chargé par les Alliés de se rendre à Toulon pour rallier les forces françaises mais la flotte se saborde. Le ralliement contraint de Darlan aux Alliés aura permis l'entrée en guerre des forces d'Afrique du Nord. Le 24 décembre 1942, Darlan est assassiné par un jeune royaliste à Alger. Celui-ci sera passé par les armes. On n'a jamais vraiment compris les raisons de ce meurtre. François Darlan est inhumé au cimetière militaire de Mers-el-Kébir, près d'Oran, en Algérie.

Date de création : 10/08/2007 17:07
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


François Darlan
François Darlan


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Edirne nord ouest de la Turquie



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Le rhassoul, rassoul, ou ghassoul, argile destinée aux soins du visage, du corps et des cheveux Parc animalier - La Montagne des Singes à Kintzheim dans le département du Bas-Rhin


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Guerres (19 sites)
  Rubrique > Seconde guerre mondiale (6 sites)


[Retour au guide Aquadesign]