envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


Adolf Eichmann, l’organisateur des transports vers les camps d’extermination nazis



Responsable de l'organisation de la « Solution finale », Adolf Eichmann, haut-fonctionnaire SS, est connu pour son manque d'humanité... Il naît dans une riche famille industrielle le 19 mars 1906 à Solingen, petite ville de Rhénanie-Westphalie. Sa mère décède alors qu'il a 8 ans et la
famille déménage en Autriche, à Linz. Son père est enrôlé durant la Première Guerre mondiale et le jeune Eichmann ne se montre guère doué pour les études. Il travaille alors dans la compagnie minière familiale en 1923 puis dans une entreprise d'électricité et une compagnie pétrolière jusqu'en 1933. À l'âge de 26 ans, il entre au parti nazi autrichien et épouse ensuite Vera Liebl en 1935. Le couple aura quatre enfants (dont le dernier sera né à Buenos Aires en 1955). Dès avril 1932, il est intégré au corps des SS de Salzburg. En 1933, alors que le parti nazi est arrivé au pouvoir en Allemagne, Eichmann retourne dans sa patrie d'origine. Il obtient son intégration à temps plein chez les SS où il devient « Scharführer » (l'équivalent d'un sergent). On le nomme alors à l'administration du camp de Dachau. L'année suivante, il demande son affectation à la « Sicherheitspolizei », une police secrète créée par Himmler en accord avec Hitler, appelée communément « Sipo ». En novembre, il reçoit le titre de « Oberscharführer » (adjudant) en étant affecté à Berlin. Eichmann est remarqué pour son efficacité et il obtient encore un avancement en 1937. Il est désormais « Untersturmführer » (sous-lieutenant). Eichmann est ensuite envoyé avec son supérieur Herbert Hagen en Palestine : le but est de voir s'il est possible d'envisager une émigration des Juifs allemands mais les deux compères déconseillent cette solution afin de ne pas encourager la création d'un Etat Juif en Palestine. Après l'annexion de l'Autriche, Eichmann y retourne afin d'organiser sur place les forces de sécurités SS. À Vienne, il est promu lieutenant et forme le bureau central pour l'émigration juive qui doit déporter les Juifs d'Autriche. Ayant étudié le judaïsme, il éprouve une véritable haine pour les Juifs. Devenu Capitaine SS, Eichmann retourne à Berlin au début de la guerre où il prend la tête du Bureau central de sécurité du Reich pour la section des affaires juives. En 1940, il prévoyait l'évacuation de tous les Juifs d'Europe dans la colonie française de Madagascar. Eichmann reçoit deux autres promotions chez les SS. Il devient Commandant puis Lieutenant-Colonel. Comme il est bien au courant des questions juives, Adolf Eichmann participe à la conférence de Wannsee sur injonction de Reinhard Heydrich. « La Solution finale » a été décidée et Eichmann est nommé responsable du transport. Il montre dans sa tâche, un zèle jouissif à l'idée de faire transporter les Juifs vers les camps d'extermination. Durant deux ans, il s'applique tant et si bien qu'il est remarqué en 1944 et qu'il est nommé en Hongrie afin de déporter les Juifs hongrois (il en fera partir 400 000 vers les camps et les chambres à gaz). En 1945, alors que tout est perdu pour l'Allemagne, Himmler ordonne l'arrêt des exterminations. Il faut de plus, détruire toutes les preuves afin que les Alliés ne puissent les trouver. Adolf Eichmann, complètement fasciné par sa tâche morbide, n'exécute pas les ordres et continue les déportements et les assassinats en évitant, autant que faire se peut, d'y mêler les troupes de la Waffen-SS. Jusqu'au bout il aura tenté d'éliminer un maximum de Juifs. Ensuite, il fuit la Hongrie et retourne en Autriche. Il est cependant capturé par les Américains sous un faux nom « Otto Eckmann » mais réussit à s'échapper en 1946. Il se cache durant deux ans en Allemagne et obtient un permis de séjour en Argentine. Il ne l'utilise pas immédiatement. Il part pour l'Italie où il se fait appeler Ricardo Klement. Avec l'aide de l'archevêque Alois Hudal (ce dernier a toujours tenté de trouver un compromis entre le catholicisme et le nazisme : il réussira à faire s'évader bon nombre de nazis), Eichmann entre en possession d'un passeport de la Croix-Rouge internationale et d'un visa argentin. Il arrive à Buenos Aires le 14 juillet 1950. Il exerce des petits métiers et fait venir sa femme et ses enfants. Quatre ans plus tard, Simon Wiesenthal reçoit des nouvelles d'un de ses contacts argentins. Sur place, un rescapé de Dachau, Lothar Hermann, mène aussi son enquête et après être certain de l'identité de « Klement », il prévient le procureur Bauer qui informe les autorités israéliennes. Le Mossad entre en jeu, localise et surveille Eichmann, puis organise un plan d'enlèvement en 1960. C'est chose faite le 11 mai 1960 et le bourreau nazi est amené en Israël malgré la colère des autorités argentines qui protestent contre la violation des lois internationales. Le procès peut commencer à Jérusalem. Il sera retransmis à la télévision. On y verra Eichmann enfermé dans une cage de verre et un défilé de ses victimes racontant leurs conditions de transport vers les camps de la mort. Sa seule défense sera de dire « qu'il obéissait aux ordres ». Déclaré coupable de crimes de guerre, crimes contre le peuple juif, crimes contre l'humanité, Eichmann est condamné à mort le 15 décembre 1961 et pendu le 1er juin 1962. Son corps est incinéré et ses cendres dispersées au-delà des eaux territoriales d'Israël. Lors de son procès, il n'a jamais manifesté de regrets ou de remords : « j'ai fait mon devoir, conformément aux ordres. Et on ne m'a jamais reproché d'avoir manqué à mon devoir ».

Date de création : 14/08/2007 11:04
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Adolf Eichmann
Adolf Eichmann


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Région Vénétie Italie



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 04/12/2007 à 20:00:07, altuning a écrit :

Je dois faire un exposé sur le sujet et cet article m'a permit de mieux connaitre l'histoire ! ;-)



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Jack Russell: petit chien de terrier parfait pour la chasse au renard James Ellroy, un des maîtres du roman noir nous raconte le Los Angeles des années 40


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Guerres (19 sites)
  Rubrique > Seconde guerre mondiale (6 sites)


[Retour au guide Aquadesign]