envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web pratique


Pattaya, Thaïlande : un orphelinat créé par un missionnaire



Il existe en Thaïlande, à près de 150 kilomètres de Bangkok, un ancien petit port de pêche devenu un lieu de villégiature international. Ce lieu s'appelle Pattaya. Mais, s'il est l'un des lieux de prédilection des fêtards noctambules, il est aussi le siège d'un orphelinat qui accueille plus de
800 enfants. En 1960, le révérend Père Brennan a beaucoup de mal à supporter la misère grandissante des familles thaïlandaises. Misère qui les poussent bien souvent à abandonner leur enfant, notamment à la porte du Père Brennan. Celui-ci décide alors de se consacrer aux orphelins, aux déshérités, et aux handicapés. La prostitution, tant masculine que féminine, est forte à Pattaya. Le Père Brennan met alors en place des structures d'accueil, et des formations qui permettraient d'alphabétiser la population et de donner aux enfants une chance de vivre leur vie d'adulte en autonomie. L'orphelinat est constitué dans le début des années 70 de petites huttes, mélange de tôle ondulée, de bambous et de feuilles de palmier. L'objectif est de parer au plus pressé, à savoir loger, nourrir, éduquer les enfants sans famille et sans toit. Depuis, la structure n'a de cesse de s'améliorer, et ce grâce aux aides financières et matérielles d'organisations internationales. Terminé les bâtiments de bois qui régalaient les termites, les matériaux « en dur » et l'espace vital les ont remplacés. Le personnel soignant et le personnel d'encadrement disposent de locaux adaptés, chaque centre bénéficie de dortoirs et réfectoires. L'orphelinat accueille entre autres, rappelons le, des enfants handicapés. Tout handicap physique étant supposé apporter le « mauvais oeil », ces enfants sont bien souvent maltraités et taxés de déficience mentale. Des centres spécialisés ont donc été créés, en fonction des handicaps (surdité, cécité...), mais également un centre de formation professionnelle afin de les insérer dans la vie active. Ce dernier est cité en exemple par les Nations Unies. L'orphelinat a aujourd'hui encore des besoins que seules des aides financières peuvent combler : nourriture, médicaments, vêtements, équipements...

Date de création : 14/08/2007 16:47
Contributions de Annick
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


orphelinat
Orphelinat Pattaya


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le Kazakhstan, s’en sortir après la tutelle de Moscou : bref aperçu historique.



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Bébé Cadum : des produits innovants Josef Mengele, « Beppo, l’ange de la mort »


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Famille (73 sites)
  Rubrique > Organisation internationale (12 sites)


[Retour au guide Aquadesign]