envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


La bataille de Midway dans le Pacifique du 3 au 6 juin 1942



Après le choc de Pearl Harbor le 7 décembre 1941, les Américains sont un peu sonnés mais veulent reprendre l'initiative dans le Pacifique. C'est ainsi que quelques mois plus tard, le général MacArthur prend les commandes des opérations du Pacifique et lance ses premiers raids contre Tokyo. En
face, l'Amiral Yamamoto commande la flotte japonaise. Il est urgent pour lui de s'emparer de la base aéroportée américaine de Midway sur les îles Hawaii pour limiter les raids aériens sur le Japon. De plus, contrôler Hawaii, c'est le premier pas vers les côtes de la Californie. C'est ainsi que débute la plus grosse bataille de porte-avions de l'Histoire. Les Américains, mis au courant des intentions japonaises, surveillant les mouvements de près. Yamamoto divise sa flotte en deux. Une petite partie est sensée faire diversion dans la base de Dutch Harbor, dans les îles Aléoutiennes. La plus grosse partie de la flotte se dirige vers Midway. Elle comporte quatre porte-avions : l'Akagi, le Kaga, le Soryu et le Hiruy accompagnant deux gros cuirassés : le Mikuma et le Mogami. De nombreux autres vaisseaux d'invasion les suivent. De son côté, l'Amiral Nimitz se doutait d'un tel événement et avait déjà envoyé une flotte supplémentaire à Midway avec deux porte-avions : le Hornet et l'Enterprise tandis que le porte-avions Yorktown, bien que légèrement endommagé lors de la bataille de Corail, était en route pour les rejoindre. Le 3 juin 1942 à l'aube, les Japonais sont repérés se dirigeant vers Midway. La flotte est attaquée par les B-17 puis par des torpilleurs. Alors que les bombardiers japonais se dirigent vers Midway, les bombardiers américains volent vers la flotte ennemie, dépourvue de fait de ses chasseurs. Pour défendre Midway, il ne reste qu'environ 25 petits avions bien abîmés au demeurant. Pendant que les Japonais s'acharnent à bombarder la base où il ne reste plus grand-chose, les Américains en profitent pour endommager les porte-avions Soryu et Akagi. Alors qu'à Midway, il ne reste plus d'avions intacts et que les installations sont en flammes, les trois porte-avions américains arrivent à la vitesse grand V en expédiant leurs bombardiers sur la flotte japonaise. Le Kaga explose, l'Akagi et le Soryu touchés, il ne reste que le porte-avions Hiryu qui est encore intact. Ce dernier lance ses bombardiers et ses torpilleurs sur le porte-avions Yorktown. Touché, ce dernier doit rebrousser chemin mais il sera coulé le 6 juin par un sous-marin ainsi que le destroyer Hamman. Le Hiryu est à son tour coulé. Devant l'ampleur des dégâts, Yamamoto n'a d'autre choix que de battre en retraite durant laquelle les croiseurs Mikuma et Mogami, ainsi que l'Akagi et le Soryu sont définitivement coulés. Cette éclatante victoire américaine allait faire naître une nouvelle façon de combattre : celle des porte-avions, les flottes étant séparées par 300 kms environ. Avec la bataille de Midway, les forces allaient être à nouveau équilibrées dans le Pacifique mais le Japon sera voué à une défaite inéluctable.

Date de création : 15/08/2007 12:10
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


bataille de Midway
Bataille de Midway


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Montgomery, capitale de l’Alabama : une ville historique sur bien des plans



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La conférence de Wannsee : mise au point de la « Solution finale » Colombo : Ah, le lieutenant, sa femme, sa 403, son chien et ses p’tites questions…


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Guerres (19 sites)
  Rubrique > Seconde guerre mondiale (6 sites)


[Retour au guide Aquadesign]