envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire  Assurance, Finance, Banque


Girardin Industrielle: solution réduction d'impôts



Pour soutenir l'activité industrielle (construction de route, d'hôpital...) dans les DOM-TOM (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion,
Polynésie française, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna, Mayotte), l'Etat français a voté la Loi Girardin Industrielle (publiée au Bulletin Officiel le 22 juillet 2003 et en vigueur jusqu'au 31 décembre 2017) qui remplace la Loi Paul et qui fait appel aux investisseurs de France métropolitaine. En effet, au travers de la Loi Girardin Industrielle, pour chaque euro investi par un Métropolitain dans un bien industriel loué outre-mer, l'investisseur peut diminuer son impôt sur le revenu et effectuer une rentabilité de 30%. Pour cela, l'investissement doit être affecté à l'exploitation d'un établissement (société en nom collectif ou « SNC », société en participation ou « SEP ») appartenant à l'un des secteurs pris en compte par la Loi Girardin Industrielle (transports, navigation de plaisance, agriculture, pêche maritime, aquaculture, industrie charbonnière, sidérurgie, construction navale, fibres synthétiques, industrie automobile, rénovation et réhabilitation d'hôtel, de résidence de tourisme et villages de vacances classés, et entreprises en difficulté) et il doit être maintenu pendant cinq ans dans cette affectation. Avec la Loi Girardin Industrielle, la réduction d'impôt prend effet au titre de l'année au cours de laquelle l'investissement est réalisé et l'avantage fiscal est applicable cinq années consécutives. Bien entendu, cet avantage fiscal proposé par la Loi Girardin Industrielle n'est pas sans risque. Il existe tout d'abord un risque financier que la SNC peut éviter soit en empruntant via son gérant auprès des banques des locataires pour une durée de cinq ans, soit en remboursant via son gérant son emprunt aux banques par des délégations de loyers dus par la société locatrice. Ces délégations de loyers sont accompagnées d'une clause de non recours contre l'emprunteur et ses associés en cas de non paiement des loyers par la société locatrice. Il existe également un risque fiscal : si l'entreprise locataire fait faillite, l'avantage fiscal peut être repris à l'investisseur. Pour parer à cette éventualité de requalification fiscale, l'investisseur a intérêt à avoir plusieurs sociétés locataires, à investir uniquement dans des biens industriels, et la SNC a intérêt à rembourser via son gérant son emprunt aux banques par des délégations de loyers dus par les sociétés locatrices.

Date de création : 21/08/2007 09:27
Contributions de Elisa
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Girardin Industrielle
Girardin Industrielle


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Romulus et Remus et la fondation de Rome en Italie



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
KenzoAmour, parfum de Kenzo,  qui vous emmène pour un grand voyage en Asie Cyclamed Association loi 1901 à but non lucratif


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Assurance, Finance, Banque (2242 sites)
  Rubrique > Vente Immobilier (217 sites)
  Rubrique > Fiscalité & défiscalisation (132 sites)
  Rubrique > Gestion de Patrimoine (102 sites)


[Retour au guide Aquadesign]