envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Ville de Verdun, un lieu chargé d’histoire où il fait bon vivre désormais



Quand on évoque Verdun, il vient à l'esprit de tout à chacun la grande bataille sanglante de la Première Guerre mondiale. Depuis, Verdun a pansé ses blessures en étant devenue une sous-préfecture dynamique du département de la Meuse dans la
région Lorraine. La ville abrite environ 20 000 Verdunois. Le coeur de la cité a été entièrement restauré récemment laissant la place pour l'organisation de concerts et d'animations à proximité du port de plaisance bordé par la plage du Pré l'Evêque et par un parc très agréable. On est bien loin du cliché de la ville complètement détruite, théâtre d'un désastre humain. Aujourd'hui, Verdun est une commune très agréable, entourée de prairies courant sur la plaine abritée par des collines et traversée par les différents bras de la Meuse. Le centre est désormais largement piétonnier avec des rues bordées d'arbres et de façades de style Art Nouveau construites après la Grande Guerre. Avec ses nombreuses fontaines et sa rivière artificielle rejoignant la Meuse, son joli port de plaisance très fréquenté en période estivale, Verdun ressemble parfois à une station balnéaire. D'ailleurs, un grand amphithéâtre vous permet de contempler les bateaux et la place est animée de terrasses de cafés et de restaurants. C'est ainsi que le quai est devenu le haut-lieu de rencontre des Verdunois qui se rassemblent pour assister à des concerts gratuits ou à des fêtes culturelles ou commerciales. Car il faut préciser que Verdun est une ville très commerçante et qu'elle organise aussi un carnaval Vénitien, une grande braderie (pas aussi importante que celle de Lille mais où se pressent quand même des milliers de badauds), une grande foire en mai... Quant aux enfants ou aux familles, ils apprécient de pouvoir se baigner à la base de loisirs du pré l'Evêque ou se promener en poney dans le parc horticole. Les touristes, quant à eux, peuvent visiter les anciens remparts de la ville, ou, à proximité de Verdun, se balader en forêt à cheval ou en VTT, mais aussi pêcher ou chasser tout en trouvant de quoi s'héberger au camping des Breuils ou dans les nombreux hôtels et gîtes ruraux que l'on trouve dans la région. Les amoureux d'histoire, quant à eux, seront étonnés d'apprendre qu'il y avait déjà une présence humaine à l'âge du paléolithique, il y a 300 000 à 400 000 ans (on peut aller admirer le musée archéologique). Ensuite, les Celtes peuplèrent la région puis Verdun devint un castrum romain avant de devenir une cité carolingienne très importante. On y organisait à l'époque un marché aux esclaves très connu. Ensuite, le traité de Verdun en 843 départagea l'empire de Charlemagne en donnant naissance à la France d'un côté et à l'Allemagne de l'autre avec au milieu la Lotharingie (soit la Lorraine). Les Xe et XIe siècles seront les années d'apogée de la ville avec les évêques de Verdun qui firent construire de nombreux édifices religieux. Verdun devint alors un grand centre commerçant européen et un grand lieu artistique et intellectuel. C'est l'époque de la construction des ponts, des fortifications, des abbayes, de la cathédrale Notre-Dame reconstruite puisque incendiée un siècle auparavant. Ville allemande, Verdun, place stratégique, ne devint vraiment française qu'en 1648. Fortifiée par Vauban, elle sera pourtant reprise par les Allemands lors de la Révolution puis lors de la guerre de 1870. C'est pourtant en 1916 que la cité eut le plus à souffrir en résistant malgré tout, à tous les assauts. Verdun est d'ailleurs la ville la plus décorée de France. Évidemment, de nombreux sites rappelant cette bataille célèbre sont à visiter comme la citadelle souterraine, le centre mondial de la paix, le monument de la victoire et aux alentours les forts de Vaux et de Douaumont, le village de Fleury et le mémorial de Verdun, l'ossuaire de Douaumont, Montfaucon... Il faut savoir que Verdun était tellement connue à l'étranger que de nombreuses villes s'étaient portées candidates à un jumelage après la Première Guerre mondiale mais, pour éviter toute discrimination, Verdun a refusé, demeurant ainsi la seule ville importante de France à n'être jumelée avec aucune cité française ou étrangère.

Date de création : 21/08/2007 12:42
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Robin des bois, chevalier ou roi des voleurs du Moyen Age



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Colombey-les-Deux-Églises, le refuge du Général de Gaulle Jacques Mesrine, son entrée sanglante dans la légende


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage en France (244 sites)
  Rubrique > Villes et villages de France (82 sites)
  Rubrique > Terrain de camping en Lorraine (28 sites)
  Rubrique > Hotel Lorraine (25 sites)
  Rubrique > Restaurant Meuse 55 (13 sites)
  Rubrique > gîtes Meuse(55) (8 sites)
  Rubrique > Terrains de camping dans la Meuse (un site)


[Retour au guide Aquadesign]