envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


Simon Wiesenthal, le chasseur de criminels nazis



Ancien rescapé des camps d'extermination nazis, Simon Wiesenthal est connu pour avoir pourchassé durant toute sa vie, les criminels de guerre échappés. Né le 31 décembre 1908 à Buczacz, une petite ville de l'ancien empire austro-hongrois (aujourd'hui en Ukraine), Szymon Wiesenthal grandit dans une famille de
commerçants juifs. Puis il suit des études d'architecture à Lemberg (Lviv en Ukraine) et à Prague. Lors de la Seconde Guerre mondiale, Lviv est sous domination de l'Armée Rouge mais les Allemands envahissent l'URSS et Wiesenthal est arrêté en tant que juif en 1941 puis conduit dans plusieurs camps d'extermination avant d'être libéré le 5 mai 1945. Toute sa famille a été massacrée. Le reste de sa vie, Simon Wiesenthal l'a alors consacré à pourchasser les criminels nazis au point que cette action va devenir une véritable obsession. Il deviendra ainsi, avec Serge et Beate Klarsfeld, le plus célèbre « chasseur de nazis » du monde, ne voulant à aucun prix, qu'aucun d'entre eux ne puisse échapper à un jugement et à une sanction. Pour faire oeuvre de mémoire et mettre en garde les futures générations, le centre Simon-Wiesenthal fut créé en 1977. Aujourd'hui, c'est une ONG qui est reconnue par les Nations Unies et l'Unesco, dont le siège est aux Etats-Unis. Ce centre international compte environ 400 000 membres qui s'efforcent de défendre les droits de l'homme et du peuple juif tout en maintenant intact le souvenir de la Shoah. Des bureaux sont ainsi présents dans le monde entier pour lutter contre l'antisémitisme, le racisme, le fanatisme et l'intolérance. Ainsi, Simon Wiesenthal, grâce à tous ses collaborateurs, a pu faire arrêter Adolf Eichmann ainsi que plus de 1 000 criminels de guerre nazis. Toutefois, son action n'a jamais semblé très claire vis-à-vis de Kurt Waldheim, un ancien membre de la SA ainsi qu'officier de la Werhmacht qui fut pendant un temps Secrétaire général de l'ONU puis Président de la République d'Autriche. Ce dernier était pourtant probablement coupable de la mort de centaines de personnes, notamment dans l'ex-Yougoslavie et en Italie. Wiesenthal a toujours affirmé ne jamais avoir trouvé de preuves contre lui. Décédé le 20 septembre 2005 à Vienne, Simon Wiesenthal est inhumé en Israël. Il nous a laissé plusieurs ouvrages sur la résistance et la justice dont « les Assassins sont parmi nous » livre qui fut adapté au cinéma en 1946. Le Centre Simon-Wiesenthal oeuvre toujours à la recherche d'anciens criminels nazis et a lancé une « opération dernière chance » en 2002 pour trouver ceux qui pourraient encore être en vie dont Aloïs Brunner et Aribert Heim.

Date de création : 21/08/2007 18:06
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Simon Wiesenthal
Simon Wiesenthal


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Denver, capitale du Colorado, une ville opulente au milieu des Rocheuses



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Cerveau & Psycho : le magazine scientifique au service de notre bien-être Luis Mariano, le chéri de ses dames, artiste remarquable


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Guerres (19 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)
  Rubrique > Seconde guerre mondiale (6 sites)


[Retour au guide Aquadesign]