envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Gites en France et location gites


Ville de Rochefort-en-Terre, une petite bourgade bretonne du Moyen Âge, restée intacte



Entre Vannes et Redon existe un village érigé sur un éperon rocheux dominant la lande aux alentours. Rochefort-en-Terre a su garder le charme typique des vieilles cités d'antan. Vous n'y trouverez pas de panneaux publicitaires,
d'affiches, ni même de bâtiments modernes et disgracieux. Vous serez plongé dans une ambiance moyenâgeuse en flânant dans de vieilles ruelles pavées, bordées de maisons des XVIe et XVIIIe siècles et de boutiques anciennes dont les enseignes sont encore réalisées en fer forgé. Son château fut construit au XIIe siècle et peu à peu, la seigneurie se développa avec tout un petit peuple bouillonnant comme des administrateurs, des personnels de justice aux riches demeures, des commerçants et des artisans. Malgré sa prospérité, Rochefort-en-Terre dut traverser une période de déclin malgré l'exploitation des ardoisières qui attiraient bon nombre de clients d'autres villes et villages. Aujourd'hui, Rochefort-en-Terre vit surtout du tourisme. En effet, la vieille cité n'ayant pas les moyens de se moderniser, resta telle que dans les temps anciens. Ses vieilles demeures furent bichonnées et tout ce qui était un obstacle à son développement il y a quelques dizaines d'années, est au contraire désormais un atout touristique de premier plan. Ici, aucune banlieue triste, on peut même se demander si les quelque 600 habitants sont équipés de téléviseurs ! Comme si le temps s'était arrêté il y a des siècles, le petit bourg de 122 hectares semble concentré dans un cercle de 320 mètres dans lequel les vieilles maisons s'agglutinent le long des ruelles qui semblent prisonnières des grandes façades à colombages. Il s'agit là d'une des plus petites communes de France où tout le monde se connaît et où le mot « pollution » n'existe pas. Ni bruit, ni camions, ni odeurs de gaz d'échappement, un vrai petit paradis médiéval ! À proximité pourtant se trouve l'étang du Moulin Neuf qui s'étend sur 14 hectares. C'est un lieu agréable de promenade ou de pique-nique mais l'on peut aussi s'y baigner ou faire de la planche à voile quand le temps le permet. Les sportifs peuvent s'y exercer au tennis ou au bicross et les visiteurs peuvent se reposer dans un gîte d'étape ou déjeuner à l'Auberge du Vieux Logis. Vous pourrez aussi admirer les anciens lavoirs couverts du Candré juste à la fin de la ville. Avec ses toits couverts d'ardoise, vous retrouverez la place des anciennes lavandières. Évidemment, on visite Rochefort-en-Terre aussi pour sa forteresse qui dresse encore ses épaisses murailles pour protéger la cité. Malheureusement, le château par lui-même fut détruit en 1488 par les Français, vainqueurs des Bretons. Il fut pourtant reconstruit quand il devint la propriété de « Guyonne la Folle », une des plus grandes fortunes de France (elle était surnommée ainsi pour le fait qu'elle avait un franc parler et qu'elle n'hésita pas à adhérer à la Réforme). Le château devait subir à nouveau des destructions en 1594 puis en 1793. Aujourd'hui, on peut admirer une partie des murailles et des tours d'enceinte, ainsi que les vestiges de la porte fortifiée, du logis et de la chapelle. Il est aujourd'hui propriété du département du Morbihan et ouvert à la visite après avoir été restauré par un peintre américain, Alfred Klots. Autre édifice à visiter : l'église Notre-Dame de La Tronchaye, une ancienne église romane datant du XIIe siècle qui était un grand lieu de pèlerinage jadis. Il en reste une tour massive, le reste du bâtiment ayant été reconstruit dans un style gothique au XVIe siècle. On peut y admirer des statues mais surtout de magnifiques vitraux ainsi qu'un retable datant de 1610. Non loin de Rochefort-en-Terre se trouve le parc zoologique de Branféré, à une vingtaine de kilomètres environ. Il héberge près de 2 000 animaux de 120 espèces qui vivent en liberté sur 60 hectares. Propriété de la Fondation de France, on y trouve des espèces botaniques rares mais aussi des ibis sacrés, des cigognes, des émeus, des paons et autres marabouts ainsi que des singes siamangs ou gibbons, des tapirs, des wallabys, des cerfs mais aussi des lémurs, etc... Avec tous ces atouts, vous comprendrez mieux pourquoi Rochefort-en-Terre est l'un des villages les plus visités de la Bretagne !

Date de création : 23/08/2007 12:52
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Rochefort-en-Terre
Rochefort-en-Terre


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Aigueperse : une charmante bourgade en Auvergne



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Vaja: des produits en cuir pour habiller gadgets et petits appareils Meubles et objets en bois: authenticité et convivialité dans la maison


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > gîtes Morbihan(56) (93 sites)
  Rubrique > Terrains de camping dans le Morbihan (48 sites)
  Rubrique > Restaurant Morbihan 56 (35 sites)
  Rubrique > Location vacance Morbihan (34 sites)
  Rubrique > Construction maisons 56 Morbihan (9 sites)


[Retour au guide Aquadesign]