envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web pratique


Georges Marchais : un des derniers communistes français à nier le Goulag



Georges Marchais, né en 1920 et décédé en 1997, a été toute sa vie l'homme d'un seul parti, le Parti communiste français, dont il a été secrétaire général de 1972 à 1994. Fils de mineur, Georges Marchais commence à travailler comme ouvrier dans l'industrie aéronautique, ce qui lui vaut un départ pour l'Allemagne en 1942, dans le cadre du
Service du travail obligatoire. A la fin de la guerre, il milite à la Confédération générale du travail (CGT) d'Issy-les-Moulineaux où il devient secrétaire du centre intersyndical en 1946. Georges Marchais devient membre du Parti communiste français en 1947, d'abord permanent syndical, il bénéficie de la protection de Maurice Thorez pour progresser au sein de l'appareil du PCF. En 1956, Georges Marchais est intégré au comité central et devient membre du bureau politique en 1959. Entre 1961 et 1965, son poste de secrétaire chargé de l'organisation du parti l'amène à participer aux débats avec le parti socialiste afin de présenter une candidature unique des partis de gauche lors de l'élection présidentielle en 1965, celle de François Mitterrand. Georges Marchais est ensuite nommé secrétaire général adjoint en 1970, sous la direction de Waldeck-Rochet, mais le secrétaire général doit être remplacé en 1972 pour raisons de santé, et son adjoint prend la direction du parti. A l'époque, l'union de la gauche est réclamée par les électeurs, et Georges Marchais signe en 1972 le Programme commun de la gauche avec pour partenaires le Parti socialiste et le Mouvement des radicaux de gauche. Elu député du Val-de-Marne en 1973, il sera constamment réélu par la suite. Georges Marchais apporte ensuite son soutien à François Mitterrand pour les présidentielles de 1974. Le parti communiste se modernise, son secrétaire général fait même adopter l'abandon de la notion de « dictature du prolétariat » lors du XXIIe congrès du parti en 1976. A cette période, on constate un accroissement des adhésions au PC, mais la crainte de voir les militants partir vers le parti socialiste amène Georges Marchais à raidir ses positions. Il rompt les préparatifs à l'actualisation du Programme commun, en 1977, et commence une politique d'attaque contre ses anciens alliés de la gauche. Cette stratégie n'empêche pas les électeurs de diviser par deux les effectifs de son groupe parlementaire et profite à la majorité du moment. Au premier tour de l'élection présidentielle de 1981, Georges Marchais obtient 15,34 pour 100 des suffrages et son désistement en faveur de François Mitterrand va donner au parti communiste quatre ministres dans le futur gouvernement. Mais la politique d'austérité de la nouvelle majorité va rompre cette alliance fragile en 1984 et Georges Marchais n'accordera plus à son ancien allié qu'un « soutien critique ». Le secrétaire général est un homme haut en couleur, dont l'impulsivité fait la joie des journalistes qui le provoquent, son fameux « Taisez-vous, Elkabach ! » est resté dans les annales de la radio. Entier, au point de soutenir l'URSS lors de l'invasion de l'Afghanistan ou de l'instauration de l'état de siège en Pologne, Georges Marchais est resté jusqu'au bout un homme d'appareil dont les prises de positions étaient sans nuances. La Glasnost menée par Mikhaïl Gorbatchev en Union soviétique, puis l'effondrement du bloc communiste ont eu raison de son intransigeance. Le parti communiste devait se remettre sérieusement en question, mais pas sous la direction de Georges Marchais qui avait fait son temps. Il abandonna peu à peu la vie politique, même s'il gardait une influence sur les dirigeants, dont Robert Hue qui le remplaça en 1994.

Date de création : 25/08/2007 12:50
Contributions de Regine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Georges Marchais
Georges Marchais


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Commune Evere (1140)



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Claude Nougaro, poète, chanteur, musicien, découvreur de talents, un artiste complet Isaac Asimov, un des plus grands auteurs de science –fiction américains


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Blog politique (54 sites)
  Rubrique > Politique (26 sites)
  Rubrique > Géographie, Histoire, Actualité, Politique (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]