envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Gastronomie et Produits du terroir


Ville de Rodemack en Moselle, cité médiévale recensée parmi les plus beaux villages de France



Surnommée la « petite Carcassonne lorraine », la ville de Rodemack est située à proximité de Thionville, à 6 kms du Luxembourg et à 20 kms de l'Allemagne. Il faut dire que cette petite cité compte près de 700 mètres de remparts datant du XVe siècle et que ses édifices moyenâgeux
entourés de sentiers bucoliques, ont été réhabilités pour notre plus grand bonheur. Son histoire remonte au moins à l'époque romaine mais c'est vraiment au Moyen Âge que Rodemack prend son essor en étant cédée par Louis le Pieux à l'abbaye de Fulda (en Allemagne) qui cédera elle-même, la cité à une abbaye du Luxembourg. Arnoux Ier de Lorraine reprit l'endroit en 1190 et y fit construire un premier château féodal en étant suzerain du comte de Luxembourg. Avec le temps, la famille d'Arnoux devint de plus en plus importante, étendant ses possessions jusqu'à Metz. Puis, ce fut le déclin des Seigneurs de Rodemack qui virent leurs biens confisqués en 1492 et remis au Margrave de Bade. Ce changement de Seigneurie allait bouleverser la cité d'autant plus que le règne de Charles Quint allait débuter. Rodemack fut ensuite prise par la famille des Guise. La ville fut possession espagnole avant d'être rendue à la France en 1552. Pendant un siècle, la forteresse de Rodemack transita entre les Guise, l'Espagne et la France à force de traités. Elle ne devint réellement française qu'en 1678, tout au moins, la ville n'était qu'occupée avant qu'elle ne soit reconnue définitivement française le 16 mai 1769, lors du traité de Versailles. Cette histoire mouvementée explique la physionomie un peu particulière de Rodemack et ce, d'autant plus que le village fut atteint par un énorme incendie au XVIIIe siècle. Les maisons et les granges durent être reconstruites dans un nouveau style. Mais décidément, Rodemack n'était pas destinée à être une cité tranquille. Lors de la Révolution française, la bourgade fut assiégée par l'armée prussienne en 1792. En effet, cette forteresse située aux confins de l'Allemagne et du Luxembourg actuels, était un lieu stratégique. Elle fut pourtant libérée par l'armée française... Mais, elle fut à nouveau la cible des Prussiens lors de la défaite de Napoléon en 1815. Ce fut un désastre pour les Prussiens, d'autant plus que l'armée napoléonienne était commandée par un certain Général Hugo... le père de Victor Hugo. De ce passé riche en batailles et en appartenances, l'on peut visiter à Rodemack de nombreux monuments. La maison des Baillis, par exemple, date du XVIe siècle. Elle abrita Christophe II de Bade et son épouse, Cécile de Suède vers 1564 avant que ce petit château ne devienne la résidence des Baillis. Transformés aujourd'hui en salles de restaurant, de magnifiques salons du XVIIIe siècle vous attendent. Bien sûr, on ne peut parler de Rodemack sans évoquer son château féodal. Celui-ci connut de multiples transformations au cours des siècles. On peut encore admirer l'entrée de l'enceinte se composant de trois tours : la tour Boncour et les tours jumelles qui encadraient un pont-levis. De l'intérieur du château, vous pouvez encore voir les anciennes écuries, le puits, le magasin à poudre, ou encore le pavillon des officiers qui a été classé « monument historique » en 1981. Non loin du château de Rodemack, se trouve la chapelle Notre-Dame qui date du XVIIe siècle. Elle fut construite par les habitants eux-mêmes afin de remercier la Vierge pour la fin de la Guerre de Trente Ans. A visiter encore, la porte de Sierck datant du XIIIe siècle ainsi que les remparts destinés à protéger la cité. On y trouve aujourd'hui, dans l'ancienne salle de garde, un espace archéologique. Ne manquez pas non plus la tour de la prison qui a abrité de nombreux criminels et où les châtiments corporels étaient monnaie courante (roue, flagellation, pendaison, etc.). Quant à l'ancien lavoir, il était encore en service dans les années 1960. Alimenté en eau par les sources parsemées au pied du château, le lavoir était aussi un calvaire car on y trouve d'anciennes croix. À voir aussi l'église Saint-Nicolas du XVIIIe siècle ainsi que le jardin médiéval, une réplique fidèle réalisée d'après un plan de jardin moyenâgeux. Victor Hugo, qui séjournait à Mondorf-les-Bains, une station thermale située à 6 kms de Rodemack, fut émerveillé par cette vieille bourgade aux ruelles pittoresques diffusant toujours un parfum d'antan. C'est ce même parfum que vous pourrez sentir en visitant Rodemack, l'un des 151 plus beaux villages de France.

Date de création : 27/08/2007 13:09
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Rodemack
Rodemack


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Port Saïd en Basse-Egypte



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Francebillet : Achat et réservation de billets de spectacles et de loisirs Cataplasme: un traitement naturel fait maison


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Restaurant Moselle 57 (17 sites)
  Rubrique > Taxi Moselle 57 (5 sites)
  Rubrique > gîtes Moselle(57) (2 sites)
  Rubrique > Agence de voyage Moselle (un site)


[Retour au guide Aquadesign]