envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Animaux


Chien de combat : que dit la loi ?



L'actualité nous rattrape, une fois de plus. Et, une fois de plus, nous voilà devant un dilemme. Cela n'est pas la première fois qu'un chien de combat agresse un enfant ou un adulte. Une fois de plus, en urgence, après la mort de la petite fille de 18 mois, on convoque des réunions, des assemblées ou des réunions de travail. La nouvelle Ministre de l'Intérieur, Madame
Alliot-Marie, a donc convoqué une « réunion de travail » pour évaluer l'application de la législation en cours. Une fois de plus, cette réunion devrait aboutir à « envisager les mesures nécessaires pour prévenir de tels drames ». Les faits sont là : on ne sait pourquoi ce chien de race American Staffordshire, a mordu ce bébé le 19 août à Epernay. Ce chien, apparemment très doux, dont la race est un croisement entre un bouledogue et un terrier, s'en est pris à la petite fille alors que cette dernière ne jouait même pas avec lui. Le chien connaissait la famille et l'on ne sait pas ce qui a provoqué cette agressivité subite. François Fillon s'est exprimé disant « qu'il n'y a pas de raison de laisser courir des risques à des enfants, à des personnes, simplement pour faire plaisir à des gens qui veulent entretenir des chiens qui n'ont pas leur place dans la société, dans la ville ». Il serait donc enclin à poser des réglementations beaucoup plus sévères. Certes, mais elles le sont déjà. Mais, au lieu d'une réaction épidermique, au demeurant légitime quand il s'agit de la mort d'un bébé, pourquoi ne pas écouter les professionnels, en l'occurrence la Société Protectrice des Animaux. Par la voix de sa présidente, Caroline Lanty, elle s'est exprimée en mettant en garde contre des « décisions hâtives prises sous le coup de l'émotion ». Elle a rappelé combien il était important, que comme dans tout autre dossier sensible, une véritable politique devait être mise en place concernant le commerce des animaux de compagnie. Il était nécessaire également de sensibiliser les maîtres ou futurs maîtres de tels animaux potentiellement dangereux. Le chien était pourtant en complète régularité avec la législation. Il s'agissait d'un animal de catégorie 2 qui avait été déclaré à la mairie et pour lequel les propriétaires avaient reçu une attestation d'assurance. Tout ceci équivaut à dire que, malgré les papiers et autorisations d'usage actuellement, un chien peut être dangereux voire mortel. Car la question se pose désormais... Le propriétaire qui était en règle et qui avait laissé son chien à sa soeur pour un après-midi, chien qui était « adorable » mais qui pourtant a tué sa nièce... Ce propriétaire est-il responsable au titre de la loi ? Non ! Le chien va probablement être euthanasié à Châlons-en-Champagne. Avec ce nouveau cas, l'on peut dire que même si les maîtres sont en règle avec l'administration, personne ne peut affirmer que les instincts d'un animal, quel qu'il soit, ne peuvent être mis sous silence. Il faut préciser que les accidents mortels avec des chiens sont de l'ordre d'une trentaine par an, la plupart des victimes étant des enfants ou des personnes âgées, soit des personnes faibles. La loi ne dit rien d'autre que les animaux réputés « dangereux » doivent être répertoriés à la mairie et assurés, ainsi que mis en muselière dans les lieux publics. Alors, on va tuer le chien, punir le maître qui est déjà assez puni avec la mort de sa nièce, faire la manchette des journaux, et faire une énième réunion sur le sujet... Au lieu de, comme cela est préconisé par les professionnels, mettre un terme au trafic d'animaux en y accordant les moyens nécessaires... Parce que demain, avec les NAC (nouveaux animaux de compagnie), ce sera un boa qui va sortir de votre cuvette des toilettes ou une mygale perdue ou abandonnée qui va se balader sur vos murs et va pondre ses oeufs partout, ou encore un mini-crocodile tout mignon qui va grandir dans la baignoire de votre voisin ! Faut-il condamner les propriétaires, naïfs au demeurant, ou se révolter contre toutes ces animaleries qui vous proposent tout et n'importe quoi, ou contre ces modes débiles qui veulent que posséder un chien sauvage mais apprivoisé, cela fait bien, comme d'avoir un python, un singe, un lionceau, cela fait bien... J'en passe et des meilleures ! Ne faudrait-il pas plutôt se révolter contre l'absence de volonté des Etats soumis à la pression populaire influencée par les modes, ou au lobby du commerce des animaux ? Je n'en sais rien... Toujours est-il qu'un Rottweiler est dans ma rue, que je ne m'en approche guère et que je rabats toujours la lunette des toilettes !

Date de création : 27/08/2007 16:53
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Chien de combat
Chien de combat


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Aegio ville de Grèce occidentale



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Les comètes, c'est quoi ? une comète est un corps céleste Heinz Lammerding, le chef de l’escadron de la mort nazi


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Animaux (3004 sites)
  Rubrique > Chiens (1049 sites)
  Rubrique > Avocat (241 sites)
  Rubrique > Petite annonce animaux (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]