envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Film


Errol Flynn : la classe d’un des premiers grands séducteurs hollywoodiens



Errol Flynn a beau avoir eu pour père un éminent biologiste et océanographe britannique, son adolescence a été pour le moins agitée. Né en 1909 à Hobart en Tasmanie, ce grand acteur d'origine australienne débute sa vie par une jeunesse vagabonde et aventureuse durant laquelle, après bien des déboires, il découvre la magie du cinéma. En 1930, en effet, il incarne dans « In the
Wake of the Bounty », un film de Charles Chauvel, le rôle de Fletcher Christian. Troublante coïncidence pour ce véritable descendant de l'illustre officier mutin du Bounty, Errol Flynn incarnera également plus tard Robin des Bois, un autre de ses ancêtres, dans un de ses meilleurs rôles. C'est ce mélange entre ses nobles origines, un physique élégant et athlétique et un quotidien fait de petits boulots et de grandes bouteilles de whisky qui donnera à Errol Flynn la classe du grand acteur qui peut tout jouer. Remarqué par les frères Warner, il vient à Hollywood où il obtient par chance un premier rôle dans un film de pirates, genre où il excellera, « le Capitaine Blood ». Errol Flynn entre ainsi dans la catégorie des héros romantiques de film d'aventures. En digne successeur de Douglas Fairbanks, il brille aussi dans les films de guerre ou les westerns de Raoul Walsh tels « la Charge fantastique ». Errol Flynn devient rapidement une star et l'un des grands séducteurs d'Hollywood dont la vie privée est aussi mouvementée que ses films. Scandales et abus d'alcool se succèdent, au détriment de sa réputation et de son physique. Pourtant, sa carrière est riche de grands succès publics, de « la Lumière verte » mélodrame de Frank Borzage en 1936, à « la Dynastie des Forsythe » en 1949 de Compton Bennett. Errol Flynn a ses metteurs en scène fétiches, Raoul Walsh ou Michael Curtiz, et retrouve la même partenaire dans huit de ses films, la belle Olivia de Havilland. Dans les années cinquante, il quitte Hollywood pour aller vivre sur son yacht, passionné par la mer depuis toujours, il s'éloigne ainsi également des mauvais génies qui le perdent. On ne sait pas en général qu'Errol Flynn a réalisé lui-même deux documentaires sous-marins à cette époque. En 1954, victime d'une escroquerie, il ne parvient pas à boucler la production d'un film où il devait faire son come-back. L'acteur se voit proposer ensuite des seconds rôles dans les films d'Henry King ou de John Huston, plutôt dans des rôles d'alcoolique, tant son état se dégrade. La dernière production à laquelle il a participé est, mauvais sujet oblige, une oeuvre de propagande en faveur de Fidel Castro, « Cuban Rebel Girls » en 1959. Mais Errol Flynn n'a pas été que le grand acteur que nous connaissons, il était aussi écrivain et, à bord de son yacht ancré en Jamaïque, il consacra ses dernières années à terminer sa biographie. Trois livres de souvenirs ont ainsi été publiés tout au long de sa vie, « Beam Ends » en 1937 et « Showdown » en 1976, avec au milieu « My Wicked Wicked Ways », traduit en français par « Mes quatre cents coups » et publié en 1959. Ce dernier est le plus intéressant des trois et restitue bien l'ambiance de cette grande époque d'Hollywood où les stars se bousculaient dans les parties fines des producteurs tout en faisant pleurer Margot au cinéma.

Date de création : 28/08/2007 16:08
Contributions de Regine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Errol Flynn
Errol Flynn



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Douvres: petite ville portuaire entre Calais et Londres Ville de Boulay-Moselle, une petite cité médiévale en plein cœur de la campagne


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Métiers du Cinéma (135 sites)
  Rubrique > Acteurs (30 sites)
  Rubrique > Films américains (7 sites)
  Rubrique > Histoire du cinéma (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]