envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


La ville de Bitche en Moselle et sa magnifique citadelle



Le pays de Bitche aux forêts profondes, situé au Nord-est du département de la Moselle, mérite vraiment le détour ne serait-ce que pour sa citadelle perchée sur une grande colline de grès rose qui domine la ville. Classé Monument historique, l'édifice passe pour être un
véritable chef-d'oeuvre de l'architecture militaire. Le site de Bitche était déjà pourtant habité lors de la Préhistoire. Les archéologues y ont trouvé de nombreux vestiges dont des haches de pierre et des polissoirs. Puis, les Celtes arrivèrent dans la région y développant une civilisation prospère comme en témoignent de nombreux armes et outils trouvés sur les lieux. Malgré leur union aux autres tribus gauloises, Jules César conquit les Gaules en 52 avant J-C. Durant la période gallo-romaine, des voies de communication furent construites développant ainsi le commerce mais aussi la construction de villas gallo-romaines dont on a trouvé quelques vestiges. Puis le pays fut envahi par des hordes de barbares dont les Allamans et les Francs. Par la suite, les petits-fils de Charlemagne se partagèrent son empire et toute la région Lorraine revint à Lothaire. La première mention de « Bitis » remonte au XIIe siècle, période à laquelle Bitche fut possession des ducs de Lorraine. Il devait vraisemblablement s'agir d'une sorte de pavillon de chasse situé dans la forêt de Lemberg. Puis un autre bâtiment fut construit sur le lieu actuel de la citadelle. Ce château devint possession du Comte de Zweibrücken, un Allemand, qui en fit sa résidence principale. Après quelques années florissantes, Bitche connut les méfaits d'un incendie, de la guerre de Cent Ans mais aussi de la peste noire. Après avoir dépendu du Saint Empire germanique, la seigneurie de Bitche devint lorraine au XVIe siècle. C'est à cette époque que des remparts furent construits. Rendue pendant un temps à la lignée des Lichtenberg, Bitche revint dans le giron du duché de Lorraine. Un temps protestante, la cité redevint catholique. Les ducs de Lorraine successifs modernisèrent la cité avec une nouvelle administration et un nouveau tribunal. De même, la ville prospéra avec la construction de nouveaux moulins à eau et le commerce du bois vers la Hollande. Mais les guerres de religion firent que la région fut saccagée (l'abbaye fut dévastée). Suite à une autre épidémie de peste, les moines Capucins vinrent s'installer à Kaltenhausen, petit village près du château. Richelieu s'empara alors du château de Bitche jusqu'à ce que Charles IV de Lorraine le reprenne. Finalement, avec l'afflux d'immigrés venus de Suisse ou de Picardie, les deux petits villages au pied du château ne firent plus qu'un à partir de 1662 et le pays fut francisé. Louis XIV décida ensuite de renforcer le site et c'est Vauban qui fut chargé de fortifier la colline Schlossberg et de construire des remparts et des bastions. Une église fut aussi construite en 1684. Mais, la Lorraine revenant au Duc de Lorraine Léopold Ier par le traité de Ryswick sept ans plus tard, toutes les nouvelles fortifications furent rasées. Bitche fut encore occupée lors de la guerre de Succession d'Espagne. Quelques années plus tard vint le règne de Stanislas Leszczinski, le roi de Pologne en exil, beau-père de Louis XV. La place-forte fut alors reconstruite selon les plans de Vauban et de très importants travaux furent entrepris par le comte de Bombelles. Ce n'est qu'à la mort du roi polonais déchu que Bitche devint française en 1766. Une nouvelle église, Sainte-Catherine, fut édifiée en 1776. Aujourd'hui, la citadelle perchée à 336 mètres d'altitude, attire tous les regards. Entourée de remparts en grès rouge, elle est constituée d'un ensemble de glacis, de fossés, de bastions, bref, une véritable petite ville située dans les souterrains avec un hôpital, une cuisine, une étable, le tout étant creusé dans la roche. Des animations audiovisuelles sont proposées aux visiteurs ainsi que deux musées qui vous apprennent tout sur l'histoire de cette citadelle impressionnante. Non loin de Bitche se trouve le village de Meisenthal, berceau du verre et du cristal. Un musée leur est consacré. À voir aussi, dans le pays de Bitche, le musée du sabotier à Soucht, un charmant village spécialisé dans la fabrication de sabots. Vous y verrez une exposition de sabots venus du monde entier et d'anciens outils permettant sa fabrication. Au nord de Bitche, la vallée de la Schwalb comptait de nombreux moulins. Vous pouvez encore visiter celui d'Eschwiller qui a été restauré et vous saurez tout sur la fabrication de la farine. Ne manquez pas non plus dans la région, le parc archéologique de Bliesbruck : vous y verrez des vestiges de 6 000 ans d'histoire ainsi que le musée des thermes avec les anciennes constructions gallo-romaines. Enfin sachez que Bitche comporte un golf avec un parcours de 18 trous et un autre de 9 trous. Situé sur la colline du Kindelsberg, on a une vue magnifique sur le Parc naturel des Vosges du Nord, classé réserve mondiale de la biosphère par l'Unesco.

Date de création : 28/08/2007 17:49
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

La gabelle, impôt ou taxe du Moyen âge, de la Renaissance, sur le sel



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Îles Malouines ou Îles Falklands, enjeu d’un vieux conflit entre Britanniques et Argentins Martine Carol : Caroline Chérie en fit la Marilyn du début des années cinquante


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage en France (244 sites)
  Rubrique > Gites Lorraine (86 sites)
  Rubrique > Villes et villages de France (82 sites)
  Rubrique > gîtes Moselle(57) (2 sites)
  Rubrique > Agence de voyage Moselle (un site)


[Retour au guide Aquadesign]