envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Film


Martine Carol : Caroline Chérie en fit la Marilyn du début des années cinquante



Née en 1920 et disparue en 1967, Martine Carol reste une des premières comédiennes françaises « glamour ». Elle débute à la fois au théâtre et au cinéma, durant la seconde guerre mondiale. Actrice décontractée au physique attrayant,
Martine Carol commence sa carrière par des rôles comiques. On la voit ainsi dans de nombreux films, entre « l'Extravagante Mission » de Henri Calef en 1945 à la comédie « Nous irons à Paris » de Jean Boyer en 1949. Mais sa vie sentimentale est marquée par sa liaison malheureuse avec l'acteur George Marshal, qui se solde par une tentative de suicide en se jetant du Pont de l'Alma, le 10 avril 1947. Après un recours à la chirurgie esthétique, Martine Carol devient une beauté au nez parfait et au corps de déesse. Elle épouse ensuite le premier de ses quatre maris, l'acteur Steve Crane dont elle a fait la connaissance lors d'une tournée aux Etats-Unis. La plastique sculpturale de l'actrice et les campagnes publicitaires organisées autour de sa tentative de suicide par noyade ont en effet traversé l'Atlantique où Martine Carol est alors considérée comme la Marilyn française. Star et sex-symbol dans la première moitié des années cinquante, elle triomphe dans « Caroline chérie » de Richard Pottier en 1951 et « Belles de nuit » de René Clair aux cotés de Gérard Philipe en 1952. Suivront « Lucrèce Borgia » (1953), « Madame du Barry » (1954) et « Nana » (1955), réalisés par son second mari, Christian-Jaque. Martine Carol ne manque pas de sex-appeal et ne le laisse pas ignorer, ses rôles sont donc souvent déshabillés, au grand scandale des censeurs de l'époque. Mais la concurrence est rude dans le milieu du cinéma et une nouvelle étoile éclipse bientôt Martine Carol, car le mythe Brigitte Bardot est né. Plus sexy et plus moderne que sa rivale, « BB » devient la plus belle femme de France et Martine Carol sombre peu à peu dans la dépression. Sa vie privée est le miroir du chaos de sa carrière, elle épouse en troisième noce le docteur André Rouveix en 1959, puis divorce en 1962, le quatrième sera le bon et son mariage avec Mike Eland la même année durera jusque sa disparition en 1967. Même si l'année soixante est riche pour elle de beaux rôles, « Austerlitz » d'Abel Gance, « Un soir sur la plage » de Michel Boisrond, « Vanina Vanini» de Roberto Rossellini, et « le Cave se rebiffe » de Gilles Grangier, Martine Carol finit par renoncer à sa carrière. Elle décède d'une crise cardiaque pour les uns, d'un suicide déguisé ou d'un accident domestique pour les autres, emportant le mystère avec elle jusqu'au bout. La célébrité qui manquait tant à Martine Carol à la fin de sa vie lui joua un dernier tour après sa mort. Une légende courait qui voulait que l'actrice ait été enterrée dans son vison blanc et parée des somptueux bijoux, lui valu une profanation bien inutile. Ainsi se termine l'histoire de Martine Carol qui voulait être la Martine Chérie des français pour toujours mais qui fut brisée par le star-system. Il restera pour les cinéphiles sa mémorable interprétation dans « Lola Montès » chef d'oeuvre de Max Ophuls tourné en 1955 où la comédienne fut à son apogée.

Date de création : 28/08/2007 18:08
Contributions de Regine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Martine Carol
Martine Carol


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

La gabelle, impôt ou taxe du Moyen âge, de la Renaissance, sur le sel



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La ville de Bitche en Moselle et sa magnifique citadelle Ville de Gorze, une charmante petite ville médiévale dans un écrin de verdure


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Métiers du Cinéma (135 sites)
  Rubrique > Actrices (31 sites)
  Rubrique > Films américains (7 sites)
  Rubrique > Histoire du cinéma (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]