envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Ville de Saint-Avold en Moselle, une ville industrielle au riche passé



Saint-Avold est située au nord-est du département de la Moselle à 40 kms de Metz. Nichée dans une cuvette de grès rouge des Vosges, la ville est entourée par la forêt d'Oderfang où les promeneurs affluent les dimanches. La ville compte environ 17 000 habitants et de grandes industries, notamment la plate-forme chimique
de Carling, l'une des plus grandes d'Europe. Cependant, Saint-Avold n'a pas les caractéristiques paysagères d'une agglomération industrielle. Au début, il ne s'agissait que d'un petit oratoire créé par un moine irlandais en 509. Deux siècles plus tard, l'évêque de Metz y fonde une abbaye bénédictine. Il rapporta les reliques de Saint Nabor, un officier martyrisé à l'abbaye qui prit son nom. C'est ainsi qu'une petite bourgade se développa, notamment sous l'évêque Etienne de Bar qui confia la région nommée « Hombourg-Saint-Avold » aux Comtes de Sarrebruck en 1160. La ville désignée comme « Saint-Avold » fut ensuite affranchie en 1302 en possédant une cour de justice, une administration civile puis un hôpital. À cette époque, Saint-Avold devient un centre commercial important sur la route du Rhin, entre Nancy et Vaudrevange en Allemagne. Saint-Avold compte alors de nombreux tanneurs, tisserands et bouchers qui exportent leurs produits et les foires commerciales attirent des marchands de Hollande, d'Allemagne mais aussi de toute la Lorraine. La ville étant de plus en plus importante, l'évêché décide de la faire fortifier avec la construction de remparts en 1327. Plus de deux siècles après, l'évêque de Metz, Charles Ier de Lorraine cède la région à Henri Ier, duc de Guise qui le vend à son cousin, Charles III, duc de Lorraine. Saint-Avold est donc intégrée au duché de Lorraine, en pleine période de prospérité et devient la capitale économique du duché tout en vivant une grande expansion économique et démographique. Un nouveau faubourg est créé et l'industrie du verre prend son essor alors que le couvent des bénédictines crée la première école pour jeunes filles. La guerre de Trente Ans arrête net ce développement et la population fuit en nombre. Après la guerre, la situation se stabilise avec l'afflux de la population du Tyrol voisin et Saint-Avold reprend de l'importance. On construit alors de nouvelles maisons, des fontaines et un nouvel Hôtel de ville au XVIIIe siècle. Ainsi, l'on trouve encore à Saint-Avold, de belles demeures bourgeoises datant de cette époque. L'abbaye est aussi reconstruite dans un style classique bien que les remparts soient détruits. On peut admirer aujourd'hui l'abbatiale Saint-Nabor avec ses grandes orgues datant de 1770 et ses nombreuses sculptures. Mais avec la Révolution française arrive la Constitution civile du clergé qui ne fait pas l'unanimité dans la région et la terreur provoque l'émigration de nombreux habitants. L'empire de Napoléon, par contre, est très populaire, et Saint-Avold devient à nouveau prospère. Mais à la chute de Napoléon, la ville est occupée par les Allemands et sert de garnison. C'est l'époque de l'industrialisation au XIXe siècle et Saint-Avold est le siège de nombreuses industries (fonderies, faïenceries, textiles, tuileries, brasseries, tanneries, etc.). Les conditions de vie très dures des ouvriers les poussent, pour certains, à émigrer aux Etats-Unis. Plus tard, la découverte du charbon à Carling va faire prospérer la ville qui aura aussi une vocation militaire à partir de 1890 en étant allemande. L'Empire austro-hongrois développe considérablement la cité avec de nouvelles constructions dans le style néo-gothique et néo-renaissance. Redevenue française en 1918, la cité minière s'agrandit avec l'arrivée de Polonais et de nouveaux logements sont construits. Lors de la Seconde Guerre mondiale, Saint-Avold souffre de sa proximité avec la Ligne Maginot et la cité sera lourdement bombardée le 9 novembre 1944. Le cimetière américain implanté à proximité comporte 10 489 tombes, ce qui en fait le plus grand d'Europe. Après la guerre, la ville devient un centre résidentiel du bassin minier et la population passe de 7 000 à 18 000 habitants en 20 ans ! La fermeture des mines laissera la place à d'autres industries avec la construction de la plus importante plate-forme chimique de France et une politique de diversification industrielle. Saint-Avold construit des lycées, un complexe sportif, des équipements culturels, un IUT... Aujourd'hui, l'après-charbon est bien derrière et Saint-Avold connaît une croissance supérieure aux autres villes du bassin minier. En outre, la ville a un potentiel forestier important et un centre de rencontre international y a été implanté (chambres, restaurants, campings). D'ailleurs, Saint-Avold accueille souvent des touristes allemands et néerlandais sur la colline du Felsberg. Un centre aéré y est aussi organisé ainsi qu'un centre équestre. Si la ville vit de l'industrie et de la chimie, le commerce y est aussi bien représenté avec l'espace Patton et de nombreuses grandes surfaces mais aussi grâce à un fort réseau de PME et de petits commerces. Le secteur tertiaire, quant à lui, n'est pas en reste, avec un secteur immobilier en progression. On le voit, Saint-Avold, ville dynamique, a su tirer son épingle du jeu après l'effondrement du bassin houiller de Lorraine.

Date de création : 29/08/2007 10:28
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

People : sortie du livre « Confessions d’un paparazzi »



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
FNAC Spectacles: la billetterie en ligne des magasins FNAC Mésothéliome ou le cancer de l'amiante


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage en France (244 sites)
  Rubrique > Gites Lorraine (86 sites)
  Rubrique > Villes et villages de France (82 sites)
  Rubrique > gîtes Moselle(57) (2 sites)
  Rubrique > Agence de voyage Moselle (un site)


[Retour au guide Aquadesign]