envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Humour


Line Dariel et Simons, Ch’éto des Chtimi, des gins du Nord...



Faut-il parler du Chtimi ou du patois du Nord d'eul France ? Le vrai patois de Lille, c'est celui de Line Dariel et de Simons. Il est évident que ces deux monstres sacrés de Lille, les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître !!!! Qui était Line Dariel ? De son véritable nom Line Dariel c'était Jeanne
Vercammen, elle était née, le 18 avril 1886 à Bruxelles de parents belges. Les parents de Line Daniel viendront très vite, après la naissance de la petite Jeanne, s'installer à Lille situé dans le département du Nord. Ils y ouvrirons une fabrique et un commerce de limonade, dans le quartier des Dondaines, près du quartier populaire de Fives. Jeanne qui n'a que 10 ans, est inscrite au Conservatoire de Musique et d'Art dramatique de Lille, ou à l'âge de 10 ans, elle obtient un prix de piano, à 14 ans, un prix d'Art dramatique, puis un prix de chant. Jeanne sera engagée, à l'âge de 20 ans, au Théâtre Sébastopol de Lille, ou elle prendra le pseudonyme de Line Dariel. Line Dariel jouera la comédie, chantera de l'opérette. A l'âge de 24 ans elle se mariera et de cette union naîtra un petit garçon. C'est en 1928, qu'elle rencontrera le grand "Simons". A la demande de son complice du journal L'Echo du Nord Pierre Manaut, qui écrit parfois des revues, et doit, le soir même de la générale de "N'perdons pas l'Nord", remplacer un numéro, Simons signe son premier texte en patois et en confie l'interprétation au pied levé à Line Dariel, c'est un monologue qui fait allusion à une nouvelle technologie de l'époque, l'avènement de la TSF et s'intitule "Victime du poste à galène". Le succès fut immédiat. C'est alors que Line Dariel et Simons, deviendront un "couple", un couple traditionnel de gens comme on en rencontre, dans le Nord, sur les planches, Line Dariel devient "Zulma" et Simons "Alphonse", leur collaboration durera plus de 40 ans. Line Daniel et Simons vont ensemble faire des revues, des pièces, des films de long métrage, interprétés des sketches. Line Dariel décédera en janvier 1956, terrassée par un cancer, elle allait avoir 70 ans. Qui était Simons ? C'était Léopold Simons, il était né le 22 février 1901 à Lille, dans le quartier du Faubourg des Postes, de parents belges, ce personnage "haut en couleur" n'a jamais quitté Lille, de toute sa vie. Il était attaché à "chin Nord et a chin quartier", ou il est décédé le 17 octobre 1979. Simons habitait alors dans une petite maison, rue du Pôle Nord dans son cher quartier de Lille-Sud. Simons était poète, peintre, caricaturiste, comédien, réalisateur. Simons, après la première guerre mondiale de 1914-1918, était entré à l'Ecole des Beaux-Arts de Lille, ou il avait été formé par Pharaon de Winter, un grand peintre français qui était né à Bailleul dans le Nord, le 17 Novembre 1849 et mort à Lille le 21 Juin 1924. Ce dernier était devenu directeur de l'École des Beaux-Arts de Lille. Cet artiste, formera de nombreux peintres dont Auguste Herbin, Aristide Delannoy, Albert Dequene, Edmond Jamois et Léopold Simons. Revenons à Simons, en 1921, il est engagé en tant que dessinateur au journal l'Echo du Nord dont la succession a été assurée dès septembre 1944, par le grand journal local actuel "La Voix du Nord". Simons, écrit des sketchs et rencontre Line Dariel qui deviendra sa partenaire. Ils formeront ensemble, le couple mythique de tous les Lillois "Zulma et Alphonse". Sur Radio PTT Nord, avant la seconde guerre mondiale de 1939-1945, ils interprétent "Les carottes sont cuites", puis après sur Radio-Lille et à la télévision. "Alphonse et Zulma" enchantent le public du Nord de leur carnaval de chamailleries. Simons et Line Dariel ont interprété des centaines de sketches, pour les plus vieux d'entre nous, souvenez vous, Ziguomar coq de combat, L'Cat dins l'horloche, V'là l'tableau, La P'tite, "L'Capiau d' palle", "Les Supporters", "L' Gaillette", "Les coulonneux", "Qu'est-ch' qu'on prind pour sin rhume"... "Les carottes sont cuites", évoque avec bonheur les devoirs culinaires qui incombent à toute jeune épousée !!! A la mort de Line Dariel, c'est Lise Parsy qui prit la place de Zulma., Et les tournées reprennent de plus belle. Cependant Simons reviendra de plus en plus à l'écriture, le dessin et la peinture, ses premières passions. Le naturel rugueux de Léopold, la fantaisie vivace de Line, le côté fraternel et populaire des textes de Zulma et Alphonse, qui réduisent le patois à sa plus simple et plus directe expression, telles ont été les clefs du succès et de la réussite. Pour les personnes qui liraient, cet article, le mot "chti " ou "chtimi ", a été inventé durant la première guerre mondiale par des "poilus" qui n'étaient pas de la région, et qui désignaient ainsi leurs camarades nordistes, à partir de quelques mots de leur parler : "Ch'est ti, ch'est mi"... Ce mot, dès sa création, était ironique et fut vite péjoratif : les gars du Nord étaient mal dégrossis, lourds, et baragouinaient un patois sans grâce... L'expression serait la résultante du mot "ch'ti ", forme de l'ancien démonstratif picard " chesti " et de " imi " signifiant " toi et moi ". Pour les lillois de souche !!! Ti ch'te r'connos, t'es d'min coin ! pour ceux qui veulent la traduction, Toi je te reconnais, tu es de mon coin ou encore "Armettez nous ches verr' comm' y' z'étott !" traduisez, garçon, remettez une tournée !!! "Un n'incrach' point chés pourchiaux à l'iau claire", il faut comprendre, on n'engraisse pas les cochons à l'eau claire. Il est très intéressant de se pencher et d'apprendre le patois du Nord. La région du Nord est une région de traditions, avec ces carnavals, ses fêtes, ses ducasses, sa braderie de Lille, ses bals musette et il faut rappeler que les gens du nord, sont des gens très accueillant, et comme le dit la chanson du grand chanteur Enrico Macias, les gens du Nord, ont dans les yeux le bleu qui manqu' à leur décor, les gens du Nord, ont dans le coeur le soleil qu'ils n'ont pas dehors. J'ai oublié !!! Le p'tit quinquin ''l'canchon dormoire", chant traditionnel de cette belle région.

Date de création : 31/08/2007 09:15
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Line Dariel et Simons
Line Dariel et Simons


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Chant d'oiseau, les chants d'oiseaux, un remède au stress assuré



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Aluminium, un métal indispensable aux propriétés intéressantes Psychologie du sport : une discipline qui accompagne les athlètes mais aussi leur entourage


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Humour (414 sites)
  Rubrique > Disques et CD (123 sites)
  Rubrique > Compositeurs (88 sites)
  Rubrique > Histoires droles (26 sites)
  Rubrique > Apprendre (25 sites)
  Rubrique > Parodies (25 sites)
  Rubrique > Humoristes (17 sites)
  Rubrique > Comiques français (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]