envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Maison


General Electric, une entreprise à l’échelle américaine, démesurée et fragile



L'entreprise américaine General Electric est la plus importante du marché de la production et de l'exploitation de l'énergie électrique des Etats-Unis. Son siège social est établi à Fairfield, dans le Connecticut mais General Electric est représentée dans plus d'une centaine de pays.
Exploitant plus de deux cent cinquante centres de production situés dans le monde entier, la General Electric a également diversifié ses activités dans des domaines très différents avec plus ou moins de succès. Dans sa grande époque, cela allait de l'équipement et des services de distribution d'énergie électrique, la fabrication d'appareils électroménagers, la construction de moteurs d'avions, la prestation de services de financement de crédit-bail et de prêt, le matériel et les services de diagnostic médical, aux matériaux industriels comme les plastiques et les silicones, ou encore l'audiovisuel avec la chaîne NBC. La General Electric a été fondée en 1878 par Thomas Edison, afin de mettre sur le marché la première lampe à incandescence dont il détient le brevet d'invention. Mais l'inventeur est également un homme d'affaire avisé qui va dès les premiers bénéfices engrangés par la General Electric, commencer à diversifier l'entreprise avec une présence dans la haute technologie, les médias et les services financiers. Moins de dix ans après sa création, la General Electric absorbe Sprague Electric Railway and Motor Company pour devenir la Edison General Electric puis le nouvel ensemble, après une fusion avec la société Thomas-Houston en 1892, prend le nom définitif de General Electric. L'activité centrale de l'entreprise reste la conception et la production des matériels nécessaires à l'exploitation de l'énergie électrique sur l'étendue du territoire américain. Si les premiers produits consistent essentiellement en moteurs et générateurs électriques, à partir de 1900, la société crée un laboratoire de recherche à Schenectady, dans l'État de New York, où vont naître de nombreux brevets d'invention. Cette recherche permanente donne à la General Electric un avantage technologique déterminant qui creuse l'écart avec ses concurrents. Peu de gens savent que l'ampoule électrique à filament de tungstène, les tubes à rayons X, ou encore le grille-pain électrique nous viennent des ingénieurs de cette firme. Avec l'arrivée de l'électricité, la General Electric se développe à la fois en amont, avec les installations qui distribuent l'énergie, mais aussi en aval, grâce aux appareils ménagers qui utilisent cette source d'énergie. Cette dernière activité se trouve renforcée en 1918, quand la General Electric prend le contrôle de deux grandes entreprises du secteur, et commence à commercialiser les premiers appareils électroménagers de cuisine et fers à repasser, des réfrigérateurs dès la fin des années vingt et le premier lave-vaisselle en 1932. En parallèle, les activités liées à l'énergie se développent avec l'arrivée des nouveaux matériaux d'isolation et, au niveau des média, la General Electric crée la technique d'émission en modulation de fréquence (FM), à l'époque une considérable avancée technologique par rapport à la modulation par amplitude (AM). Mais un tel développement ne se fait pas sans heurter les lois anti-trust des Etats-Unis, et dès les années cinquante, la société devra faire face à quelque 65 procès et plaintes pour violation des lois antitrust. Ces problèmes judiciaires sont la conséquence d'une politique de diversification trop ambitieuse qui provoque des difficultés financières. Les résultats de la General Electric chutent dangereusement jusqu'en 1981 où John F. Welch, nommé président, recentre General Electric dans ses activités traditionnelles. Des actifs d'une valeur de dix milliards de dollars sont ainsi cédés et seul le secteur de l'industrie électrique reste exploité. Dans le domaine audiovisuel, toutefois, la General Electric a gardé son influence grâce à ses chaînes RCA et NBC. En France, la General Electric emploie aujourd'hui 10 000 personnes et son chiffre d'affaires en 2006 s'élevait à 4 milliards d'euros.

Date de création : 02/09/2007 17:49
Contributions de Regine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


General Electric
General Electric


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Lombardsijde, une station balnéaire de Belgique



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Pierre Loti, écrivain voyageur qui drapait la condition humaine de mille couleurs Editions Dupuis pour amateur de bandes dessinées


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Maison (6181 sites)
  Rubrique > Blog (1327 sites)
  Rubrique > Electricité (149 sites)
  Rubrique > Blog perso (71 sites)


[Retour au guide Aquadesign]