envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Ville de Crépy-en-Valois, cité moyenâgeuse en pleine campagne



Située à 65 kms au nord de Paris, Crépy-en-Valois est une petite commune du département de l'Oise dans la région Picardie. Comptant environ 15 000 habitants (les Crépynois), elle est au
centre de 62 communes formant le pays de Valois, terre de culture industrielle (céréales, betteraves, légumes, oléagineux, etc.). Après avoir été occupée par les Romains, Crépy-en-Valois devint la demeure des Comtes de Valois à partir du Xe siècle. Ils fortifièrent la cité, fondèrent l'abbaye Saint-Arnoux puis, avec les Comtes de Vermandois, érigèrent une collégiale dédiée à Thomas Becket, archevêque de Canterburry, en 1182. La famille de Valois était très puissante et ses terres furent intégrées à la Couronne de France en 1213. Le Valois revint ensuite à Louis d'Orléans qui en fit un Duché. Située entre la Flandre et la Champagne, deux contrées très riches, Crépy-en-Valois se développa avec ses grandes foires de Champagne mais la guerre de Cent Ans n'épargna pas la cité qui fut mise à sac. Un peu plus tard, les rois de France la délaissèrent en lui préférant Villers-Cotterêts (dans le département de l'Aisne) et la ville déclina surtout lors des guerres de religion. Pourtant, en 1638, Gaston d'Orléans va tenter de redorer son blason en en faisant un siège administratif. Il faudra attendre la Révolution française pour voir Crépy-en-Valois nommée chef-lieu de canton de l'arrondissement de Senlis. L'arrivée du chemin de fer en 1861 poussa ensuite la ville à se développer et Crépy-en-Valois vécut un nouvel essor grâce à l'implantation d'industries (fabrique de meubles Clair). Mais Crépy fut lourdement touchée lors de la Première Guerre mondiale avec notamment la destruction de la fabrique d'ameublement qui faisait la renommée de la cité. La Seconde Guerre mondiale n'arrangea pas les choses mais peu à peu, la ville se releva en retrouvant tout son dynamisme. Aujourd'hui, de nombreux monuments historiques sont à voir ou à visiter à commencer par les anciennes maisons de notables dans la vieille ville, aux noms évocateurs (Maison de la Rose, des Quatre Eléments, des Quatre Saisons, etc...) ainsi que les magnifiques hôtels particuliers : hôtels du Lion, d'Orléans, de la Belle Image... Du grand château des Ducs de Valois près de la chapelle Saint-Aubin ne demeure que le corps de logis du XIIIe siècle. Désormais, il abrite le musée de l'Archerie et du Valois car il faut savoir que Crépy-en-Valois est la capitale française du tir-à-l'arc. On peut y voir une porte d'entrée portant les initiales d'Henri IV et de son épouse Marguerite. Vous pourrez aussi les tours du château, vestiges de la construction des Comtes de Valois. Le musée de l'Archerie abrite une collection étonnante d'arcs de toutes les époques et de tous les continents. On y trouve aussi des statues du Moyen Âge et de la Renaissance provenant d'une trentaine d'églises et de chapelles du Valois. Non loin se trouve l'abbaye Saint-Arnoud, fondée en 1006 dont subsiste une partie des bâtiments qui furent restaurés. On peut admirer une galerie de cloître, la salle capitulaire, le parloir, le chauffoir ainsi que des galeries souterraines. Elle présente une collection d'outils et d'objets relatifs au thème du mariage datant de 1850 à 1940. L'église Saint-Denis date, quant à elle, du XIe ou XIIe siècle. Après les dégâts causés par la Guerre de Cent Ans, elle fut restaurée au XVIe siècle. Bien que transformée en magasin à fourrage lors de la Révolution française, elle fut rendue au culte en 1802. La façade a été refaite ainsi que le clocher et de nouveaux vitraux y ont été apposés. À Crépy-en-Valois, ne manquez pas les vestiges de la Collégiale Saint-Thomas de Canterbury édifiée sous Philippe d'Alsace en 1182. Malheureusement, sa tour fut rasée en 1432 par les Anglais. Finalement, vendue à un carrier, elle fut démolie au XIXe siècle. Aujourd'hui, ne subsistent que son clocher d'une hauteur de 50 mètres, sa façade et la première travée de la nef. On y trouve aussi un Monument aux Morts du sculpteur Albert Bartholomé. Si vous aimez vous balader, sachez que Crépy-en-Valois dispose de deux parcs : le parc Sainte Agathe et le parc de Géresme qui dispose d'un plan d'eau où l'on peut pêcher et aux alentours, les promenades en forêt ou en Vallée de l'Automne font la joie des familles.

Date de création : 03/09/2007 16:20
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Volareweb : voyagez moins cher et découvrez l’Italie en toute sérénité !



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Melina Mercouri, (1920-1994), actrice et femme politique grecque. Ville de Noyon, cité moyenâgeuse où furent sacrés Charlemagne et Hugues Capet


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage en France (244 sites)
  Rubrique > Villes et villages de France (82 sites)
  Rubrique > Restaurant Oise 60 (64 sites)
  Rubrique > Carnets de voyage (62 sites)
  Rubrique > gîtes Oise(60) (6 sites)
  Rubrique > Terrains de camping dans l'Oise (un site)


[Retour au guide Aquadesign]