envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Emploi, Formation


La démission volontaire : une décision qui demande réflexion



Vous êtes embauché depuis quelques temps et vous décidez de démissionner pour diverses raisons, sachez alors que la démission volontaire est un acte à ne pas prendre à la légère car il induit des conséquences financières non négligeables. En effet, lorsqu'un salarié rompt son contrat de travail par une démission volontaire, il n'a pas le droit aux
indemnités de chômage. Bien entendu cette démission volontaire suppose un engagement pris en toute liberté et sans contrainte par le salarié concerné, qui ne doit, en aucune manière, être forcé, car dans ce cas, la juridiction du Travail punit très sévèrement l'employeur qui adopte de telles pratiques. Toutefois, la démission volontaire n'est valable que lorsque le salarié adresse à son employeur une lettre de démission qui stipule, entre autre, la date à laquelle le salarié aimerait cesser ses fonctions, en tenant compte, bien entendu, d'un éventuel préavis (prévu dans le contrat de travail ou par la convention collective). Cette lettre de démission doit être envoyé en lettre recommandée avec accusé de réception ou être remise en main propre contre décharge, afin de garder une preuve écrite. Aussi en cas de démission volontaire, il n'est pas nécessaire de préciser les motifs de cette volonté. Par contre, si vous résilier votre contrat à durée déterminée, il est alors impératif de justifier d'une promesse d'embauche de la part de votre futur employeur, car la loi stipule qu'un contrat à durée déterminé ne peut être rompu avant le terme que si le salarié est embauché en CDI dans une autre Entreprise. En général, dans ce dernier cas, le préavis n'est pas d'un mois mais de deux semaines maximum. Ainsi, une démission doit respecter certaines règles qu'il s'agit de ne pas négliger.

Date de création : 11/03/2006 14:51
Contributions de Jessica
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir





tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 6 commentaires pour cet article :
Le 11/03/2006 à 21:43:07, Marine a écrit :

Tu as raison jessica la démission volontaire demande de la réflexion, mais mon dernier job où j'étais secrétaire chez un architecte m'a fait faire une dépression, jamais connu un patron comme celui-là, entre nous c'était la dispute tous les jours donc j'ai préféré démissionner, j'ai vite retrouvé du travail et je ne regrette rien, il y a des fois dans la vie où il veut mieux quitter son travail que de sombrer dans la dépression.
Le 08/08/2006 à 19:44:22, caroline a écrit :

je suis en ce moment dans la même situation, je vous avoue ne pas savoir par quel bout prendre l 'affaire: j 'ai également quitter mon boulot presque par force étant surmené physiquement et psychologiquement. Mes patrons ont été trop loin. Nous ne sommes pas obligé de tout accepter. Nous avons aussi des droits seulement devant la loi c'est plus compliqué à défendre : je suis en tort car "j 'ai "quitté mon boulot mais à quel prix! je ne regrette pas mais il faut savoir assumer!!Réfléchissez bien!!!
Le 01/07/2007 à 09:01:05, loggiacal a écrit :

je voudrais démissionner d'un CNE dans au moins 1 an. Quel type de lettre dois-je faire? Je veux partir rapidement car mon travail devient pénible pour ma famille et pour moi.
Le 02/07/2007 à 19:39:11, AURELIE a écrit :

Je travail dans un salon de coiffure et je veux démissionner. Cependant, comme je n'ai encore jamais fait cela, je n'ose pas partir et pourtant il le faudra bien car mon responsable est très lunatique, il n'est jamais content et me stress beaucoup!
Le 03/07/2007 à 08:58:19, Daphnée a écrit :

Bonjour. Je suis une jeune maman qui aimerais reprendre ses études (par correspondance), et qui a un travail très ennuyeux. Mon congé parental est bientôt terminé alors j'envisage de démissionner. Mon patron risque d'avoir un choc car il s'attend à me voir revenir après mon congé parental, comment lui annoncer ma démission? Le droit du travail sera t-il de mon côté, bien qu'une démission volontaire soit tout à fait légitime car notifiée sur mon contrat de travail? Malgré tout j'ai quand même quelques inquiétudes.
Le 07/09/2007 à 09:51:08, bruno a écrit :

la démission est elle la seule solution pour toi ? ton employeur ne peut il pas te reprendre à mi temps ou autre ?



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Le montant du SMIC spécial 35 heures Procédure et conséquence d’un arrêt de travail pour maladie


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Emploi, Formation (2540 sites)
  Rubrique > Droit du travail (38 sites)
  Rubrique > Portage salarial (36 sites)
  Rubrique > Comités d'entreprise (32 sites)
  Rubrique > Syndicats (18 sites)
  Rubrique > Contrats de qualification (3 sites)


[Retour au guide Aquadesign]