envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


Juno Beach : la seconde plage la plus fortifiée du Débarquement du 6 Août 1944…



Juno Beach est le nom de code donné par le haut commandement américain à l'une des principales plages du débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944.... La prise de Juno Beach sera attribuée à la 3e division canadienne, alors sous le commandement du major-général Keller . Juno Beach l'une des plages les plus fortifiées, juste après la
plage d'Omaha Beach. Le général allemand Richter commandait la sept cent seizième division, qui gardait la zone avec onze canons de cent cinquante cinq millimètres et neuf autres de soixante quinze millimètres...L'unité se composait surtout d'adolescents de moins de dix huit ans, d'hommes de plus de trente cinq ans et de quelques vétérans blessés lors de la campagne de Russie : la difficulté de la tâche pour les Canadiens était donc sacrément réduite ! Avant le débarquement, les bombardements aériens n'avaient qu'assez peu endommagés Juno Beach.... Le pilonnage naval, quant à lui, eut lieu entre six heures et sept heures et demi du matin, et n'endommagea qu'un petit quinze pourcent des fortifications allemandes. En effet, une météo peu propice laissa aux allemands plus d'une demi heure pour se regrouper ! Juno Beach se divisait en deux secteurs, « Nan » à l'est et « Mike » à l'ouest. La septième brigade était appuyée par le sixième régiment blindé canadien (soit le premier « Hussards »...) : elle devait en fait atteindre la terre et contrôler l'intégralité du secteur «Mikee » devant Graye-sur-Mer et Courseulles. La huitième brigade, quant à elle, était soutenue par le dixième régiment blindé canadien et débarqua sur le secteur « Nan » devant Bernières-sur-Mer et Saint-Aubin. Enfin, la neuvième brigade sera gardée en réserve. La mise à l'eau des chars amphibies de la huitième brigade sera interdite par la trop forte houle, mais quelques chars du « Premier Hussards » purent être mis à l'eau... Aux alentours de midi, la division avait pu complètement débarquer, pour s'enfoncer ensuite de plusieurs kilomètres et prendre les ponts sur la rivière Seulles : à dix huit heure, les troupes alliées contrôlaient Saint-Aubin-sur-Mer ! Le lendemain, en fin de journée, les forces canadiennes se joindront aux forces britanniques qui avaient opérées à Sword Beach, une des autres plages du débarquement du 6 Août 1944. On retrouvera à Courseulles-sur-Mer un monument qui témoigne de ce douloureux passage de l'histoire, qui bien que victorieux, se solda par un bilan humain assez lourd.

Date de création : 14/09/2007 14:47
Contributions de Ludovic
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Juno Beach
Juno Beach


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Des Moines en Iowa, c’est bien le nom d’une grande ville



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Le méthane, un des composant du gaz naturel : du coup de grisou au biogaz … Tyrone Power : de l’enfant fragile à la star hollywoodienne…


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Guerres (19 sites)
  Rubrique > Seconde guerre mondiale (6 sites)


[Retour au guide Aquadesign]