envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


L’étude des cloches : c’est la campanologie



Ne souriez-pas... La campanologie est une discipline très sérieuse qui consiste à étudier les cloches et clochettes en se plaçant dans un contexte géographique ou historique. En France, elle intéresse de plus en plus d'amateurs ou de professionnels dont l'activité tourne autour des cloches. Ainsi l'on trouve des fondeurs, des carillonneurs, des musiciens, des ethnologues, mais aussi des
archéologues ou des responsables du patrimoine. Il faut dire que le patrimoine des cloches est ancien tant il épouse des traditions ancestrales pour des usages civils autant que religieux. De plus, l'on trouve aussi toutes sortes de cloches : cela va de la cloche d'église ou de beffroi en passant par de monumentales horloges avec des jaquemarts (petites figurines en métal ou en bois munies d'un marteau pour frapper sur une cloche ou une horloge afin d'indiquer les heures). La campanologie existe depuis Joseph Berthelé qui en 1910 s'est passionné pour la campanographie scientifique en voulant mêler l'aspect archéologique des objets à l'histoire des arts industriels et des particularités locales. La campanologie est donc particulièrement intéressante pour ceux qui sont attirés par l'histoire et l'archéologie, la cloche étant l'un des plus vieux instruments sonores du monde. Combinant la technique du maniement des métaux et de la fonderie à celle du durcissement de l'argile, on peut affirmer que les premières cloches métalliques remontent à l'âge du bronze particulièrement en Chine puisqu'on en a trouvé des traces remontant à 4 000 ans. D'autres cloches en bronze datant de 3 000 ans ont aussi été découvertes à Babylone. On peut les admirer au British Museum. Par la suite, on va retrouver des cloches en Egypte, chez les Grecs et les Romains. En France, beaucoup de clochettes d'époque gallo-romaine seront mises à jour, qu'elles soient en bronze ou en fer. Les premières grandes cloches verront le jour dans les monastères au Moyen Âge dès le Ve siècle. Plus tard, les procédés de fonte améliorés feront naître les véritables grosses cloches d'église telles qu'on les connaît aujourd'hui. La campanologie nous apprend que très souvent, vu l'ampleur du travail à accomplir, la fonte avait lieu sur place pour éviter le transport de pièces pouvant atteindre des centaines de kilos. Ainsi, la fabrication d'une cloche pouvait prendre des mois, le temps d'installer le processus de fonderie. Peu à peu, avoir un certain nombre de cloches ou des cloches d'un poids énorme était représentatif d'une notoriété certaine. Les premiers bourdons (grosses cloches) furent à destination des cathédrales et des grandes basiliques. On pouvait en trouver qui pesaient une quinzaine de tonnes ! La plus imposante actuellement en France se situe dans la basilique du Sacré-Coeur de Montmartre. Nommée « La Savoyarde », elle pèse 19 tonnes ! Evidemment, au plus le poids et la grosseur de la cloche sont importants, au plus le son devient grave et puissant. Depuis des siècles, certaines familles se sont spécialisées dans cette fabrication, transmettant leur savoir-faire de génération en génération comme les Farnier, les Drouot, les Cochois... En effet, peu à peu « les moines fondeurs » furent remplacés par des artisans spécialisés et des fonderies. En France, l'on ne trouve que cinq entreprises spécialisées aujourd'hui même si les techniques de fabrication n'ont guère évolué depuis le Moyen Âge. Il s'agit d'une activité restée artisanale procédant par moulage, chaque moule devant être brisé pour dégager la cloche métallique. À noter que chaque cloche comporte des inscriptions propres et des dessins originaux. On ne trouve donc aucune cloche qui soit identique à une autre. À quoi servaient et servent les cloches ? Bien sûr on pense tout de suite au rappel des fidèles pour assister à la messe, mais souvent elles servent aussi à indiquer l'heure ou dans de petits villages à signaler un incendie ou une quelconque célébration. Parfois même, c'est le cas dans le Nord par exemple, elles servent d'instruments de musique pour les grands carillons. On ne peut que rarement les admirer puisqu'elles se trouvent dans les clochers pourtant certaines d'entre elles sont de véritables pièces d'orfèvrerie avec leurs décors en relief représentant des personnages sacrés, des blasons, des sceaux, et des motifs divers. Comme chaque pièce unique, les grosses cloches portent les noms des fondeurs et la date de fabrication ainsi que des dédicaces religieuses ou civiles. On peut donc à juste titre parler d'oeuvre d'art en évoquant les cloches tout autant que d'objets historiques. Mais comment fait-on sonner les cloches ? Celles des carillons et d'horloges utilisent un jacquemart et un marteau généralement externe alors que celles des églises sont actionnées par une corde afin de les faire bouger ou une chaîne actionnée par un moteur de nos jours. On les fait ainsi sonner « à la volée ». Dans d'autres pays, c'est le fait de bouger le battant qui va faire sonner la cloche ou en Asie par exemple, le battant est un heurtoir horizontal. Ainsi, dans ces contrées, comme aussi dans les pays orthodoxes, puisque la cloche ne bouge pas, elle peut atteindre plus de 100 tonnes ! À savoir : dans nos églises, chaque nouvelle cloche fait l'objet d'un baptême cérémonieux hérité du Xe siècle lors duquel elle est bénie. Sachez également que les cloches ont aussi leur langage selon le nombre de coups frappés, leurs rythmes, leurs sonorités. Ainsi, elles indiquent l'heure, le couvre-feu, les offices religieux, le glas (l'annonce d'un décès). Autrefois, elles servaient aussi d'alerte avant les sirènes municipales, signalaient l'abandon d'un enfant ou servaient de convocation à la population au pied du beffroi communal. Leur rôle était donc essentiel à la vie en communauté. Malheureusement au fil du temps et des guerres, notamment lors de la Révolution où beaucoup furent fondues pour être transformées en canons, les cloches disparurent peu à peu jusqu'à leur restauration durant le Second Empire et la IIIe République. Aujourd'hui, l'usage des cloches est très réglementé car parfois il peut s'agir de nuisance sonore qui fait l'objet d'une procédure judiciaire. Enfin n'oublions pas l'importance des cloches lors des fêtes de Pâques : durant trois jours elles se taisent. On explique alors aux enfants qu'elles sont parties faire un tour pour voir le Pape et qu'elles doivent revenir le matin de Pâques avec des oeufs en chocolat que l'on retrouve dans les jardins le matin. Elles rejoignent ensuite leur clocher pour sonner dans la joie la résurrection du Christ. Sachez que si la campanologie vous intéresse, il est possible de visiter les fonderies spécialisées et qu'un musée de la cloche existe à Hérépian dans l'Herrault ainsi qu'un musée du carillon à Tourcoing et qu'Avignon expose des cloches et clochettes au Palais du Roure. De même, la société française de Campanologie accueille tous les amoureux des cloches. Pour finir, la cloche la plus grosse du monde se situe à Moscou. Fabriquée en 1735, elle pèse près de 200 tonnes et mesure 6 mètres de haut !

Date de création : 27/09/2007 15:37
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


cloches
Cloches


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Ville de Fougères, celle qui abrita les plus grands seigneurs.



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Prison avec sursis: une mise à l'épreuve en collectivité Pâtées ou croquettes pour chiens ? que choisir, la pâtée ou les croquettes ?


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Arts (589 sites)
  Rubrique > Architecture (87 sites)


[Retour au guide Aquadesign]