envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Gastronomie et Produits du terroir


La gourmandise, est l'un des sept péchés capitaux, qu'en pensez vous ?



La gourmandise, a comme synonyme la gloutonnerie, la goinfrerie, la gâterie. La gourmandise est le défaut du gourmand ou de la gourmande. L'église catholique considère la gourmandise comme le septième péché capital. Le gourmand et la gourmande, sont eux, synonyme de goinfre, glouton, goulu (e). Le démon de la gourmandise est Belzébuth. D'où vient le mot gourmandise ? son
étymologie, le mot gula est utilisé en latin, pour désigner le gourmand. Il signifie alors "oesophage", "gosier" , "gorge", mais au sens figuré, il prend le sens de "bouche" , "palais". Le golosus ou le gourmand, n'est alors qu'un organe, un gouffre béant qui absorbe de l'extérieur à l'intérieur !!! Le gourmand de tous temps a été diabolisé, par le péché de gourmandise, l'Eglise et les philosophes de l'antiquité, disaient que de trop manger, le gourmand ou la gourmande détournait leur esprit spirituel, en prenant le plaisir de trop manger !!! L'église, ordonnait la tempérance pour la nourriture, et elle disait même que les plaisirs de la table ne devaient apporter aucun bonheur, le gourmand était alors comparé à la gueule de Satan, ange déchu animalisé qui engloutit les pécheurs et symbolise la porte béante des enfers. Au cours des siècles, le sens donné à la gourmandise a changé dans sa définition, vers le XIX° siècle, les dictionnaires et encyclopédies, ne donnent plus la même définition et le même sens, de la gourmandise, celle ci, n'est plus liée à la quantité d'aliments ingurgités, mais la gourmandise est considérée et reliée à la personne qui aime manger et qui sait apprécier la bonne nourriture. Le gourmand et la gourmande, sont alors assimilés à des gastronomes et des gourmets. On peut dire que d'antan, la gourmandise était l'un des sept péchés capitaux, mais l'est-elle encore aujourd'hui ? Brillat Savarin, illustre gastronome français, du XVIII° siècle, un épicurien de la première heure, dans son livre "Physiologie du Goût, ou Méditations de Gastronomie Transcendante", dit en l'occurrence, je le cite, "la Gastronomie est la connaissance raisonnée de tout ce qui a rapport à l'homme, en tant qu'il se nourrit. Son but est de veiller à la conservation des hommes, au moyen de la meilleure nourriture possible. Elle y parvient en dirigeant, par des principes certains, tous ceux qui recherchent, fournissent ou préparent les choses qui peuvent se convertir en aliments. Son but direct, la conservation des individus, et ses moyens d'exécution, la culture qui produit, le commerce qui échange, l'industrie qui prépare, et l'expérience qui invente les moyens de tout disposer pour le meilleur". De nos jours, avec les nouvelles règles qui nous sont imposées indirectement, par la société et l'image, qui prônent la minceur, les régimes alimentaires, le bien manger, la santé, peut-on encore être gourmand et gourmande ? on peut se poser la question. La gourmandise est-elle toujours considérée, par l'église comme un des sept péchés capitaux ? Il existera toujours, néanmoins le "péché mignon", du petit bout de chocolat, du gâteau, de la friandise, du bonbon, enfin le "petit plus" dont on n'a vraiment pas besoin, mais que l'on mange par goût. Quelques proverbes et maximes, qui se rapportent à la table et par conséquent à la gourmandise : Un dessert sans fromage est une belle à qui il manque un oeil, Sans la participation de l'odorat, il n'y a point de dégustation complète, Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es, Le créateur, en obligeant l'homme à manger pour vivre, l'y invite par l'appétit, et l'en récompense par le plaisir, La gourmandise est l'apanage exclusif de l'homme, Les animaux se repaissent, l'homme mange, l'homme d'esprit seul sait manger, La gourmandise est ennemie des excès, De toutes les passions, la seule vraiment respectable me parait être la gourmandise, Dieu a fait l'aliment, le diable, l'assaisonnement, Il n'y a pas d'amour plus sincère que celui de la bonne chère, Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger... c'est Molière qui l'a dit !!! A vous de nous dire, si vous pensez que la gourmandise est vraiment encore un des sept péchés capitaux ? N'oubliez pas tout de même, cette phrase d'Alphonse Daudet, "La gourmandise commence quand on n'a plus faim".

Date de création : 30/09/2007 08:22
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


gourmandise
gourmandise


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Canton de Schaffhouse, un canton suisse touristique



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Bouche de miel, cœur de fiel, proverbe de l'antiquité, de Plaute, mais toujours d'actualité William Holden : une mort sous l’emprise de l’alcool.


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Gastronomie et Produits du terroir (6469 sites)
  Rubrique > Religion (42 sites)
  Rubrique > Histoire antique (36 sites)
  Rubrique > Philosophie (30 sites)
  Rubrique > Apprendre (25 sites)
  Rubrique > Histoire et religions (10 sites)
  Rubrique > Coutumes (5 sites)
  Rubrique > Livre de Citations (4 sites)


[Retour au guide Aquadesign]