envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Presse


Interpol : organisation internationale de police criminelle



Interpol est l'abréviation de « International Criminal Police Organization », une organisation internationale de coopération policière. Cette organisation a été créée le 23 septembre 1923. En effet, c'est à l'initiative de Johannes Schober, le directeur de la police de Vienne, que les responsables des forces de polices de vingt pays se sont réunies pour fonder
l'International Criminal Police Commission. Il paraissait de plus en plus nécessaire au vu du développement des moyens de transport et des télécommunications notamment, de mettre en place une police internationale, non seulement pour le partage des informations concernant les délinquants ou criminels recherchés, mais aussi pour le partage des progrès scientifiques pouvant être mis en place afin d'identifier les criminels où qu'ils soient dans le monde. Cette création était d'autant plus intéressante pour les forces de polices qu'elle devait passer outre les relations diplomatiques existant entre les différents pays, celles-ci pouvant être un frein parfois au bon déroulement d'une enquête. Pourtant, en 1942, la commission passa sous le contrôle nazi et de la Gestapo et son siège, de Vienne, passa à Berlin. Il est évident qu'à l'époque, la plupart des pays membres arrêtèrent leur coopération. C'est à la fin de la Seconde Guerre mondiale que l'organisation revit le jour, sous l'égide de la France, de la Belgique, du Royaume-Uni et des pays scandinaves. Interpol depuis n'a cessé de se développer. Finalement, Interpol sera reconnue en tant qu'organisation intergouvernementale par l'ONU en 1971. L'année suivante, son quartier général sera installé en France à Saint-Cloud pour être déménagé à Lyon en 1989 et 1990 verra la mise en place d'un système de communication interne nommé X.400. Un peu plus tard, une base de données sera consultable à distance pour arriver en 1998 au système d'information criminelle d'Interpol. Un centre de commandement et de coordination sera instauré et en 2004, Interpol va se doter d'un bureau de liaison au siège de l'ONU à New York. Aujourd'hui, Interpol a accès à des informations sécurisées partout dans le monde car cette organisation compte désormais 186 pays membres sur les 195 pays que compte le Monde avec de nombreux bureaux régionaux et peut compter sur la coopération d'autres organisations internationales. Les états indépendants et non-membres d'Interpol sont aujourd'hui la Corée du Nord, les îles Kiribati, la Micronésie, les Palaos, les îles Salomon, Samoa, Tuvalu, Vanuatu et le Vatican. L'OIPC possède une énorme base de données avec des noms, des photos, des empreintes digitales, des ADN, des listes de documents volés (notamment des passeports). Véritable réseau de renseignements internationaux, Interpol s'occupe surtout des domaines prioritaires concernant la criminalité (stupéfiants, crimes organisés, criminalité financière ou technologique, terrorisme, sûreté publique, recherche de malfaiteurs, trafic d'êtres humains, corruption, trafic d'armes, blanchiment d'argent, pédophilie...). À ce titre, Interpol est la 3me organisation internationale avec un budget de 41,7 millions d'euros pour 2006 et le secrétariat général emploie plus de 500 personnes de toutes nationalités. Il lui est cependant interdit de s'occuper de crimes politiques, raciaux, religieux ou encore militaires. Opérationnel 24 heures sur 24, Interpol a une assemblée générale, un comité exécutif et un centre de commandement et de coordination. Ce dernier est en charge de diverses missions comme déterminer le degré d'urgence des messages, coordonner les informations et les renseignements recueillis entre les pays, tenter de gérer les crises graves comme les attentats avec le déploiement de cellules de crise si le besoin s'en fait sentir. C'est Interpol et son comité exécutif qui conseille des mesures d'urgence ou de placer un pays en système orange par exemple pour éviter les armes dissimulées, les colis piégés ou les attentats. C'est donc grâce aux services d'Interpol que de nombreux attentats ont pu être déjoués ou que l'on a pu, récemment, retrouvé en Thaïlande le pédophile « Vico » qui a pu être arrêté. Parallèlement, Interpol est aussi une structure d'étude et d'analyse de la criminalité et du terrorisme et donne ses conclusions aux différentes polices nationales. Ce sont donc elles qui agissent sur le terrain. À noter que depuis une dizaine d'années, une organisation de même type a été créée mais au niveau uniquement européen cette fois : Europol, une organisation complètement dissociée d'Interpol (un peu trop américanisée sans doute) qui collabore toujours pourtant avec Interpol.

Date de création : 28/10/2007 16:24
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Interpol
Interpol


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Estampes japonaises, Exposition du 16.3 au 17.6.2007, Musée des Beaux Arts de Calais



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Récupération des eaux de pluie ! Temps L, une sélection d’articles utiles et performants


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Presse (460 sites)
  Rubrique > Histoire (207 sites)


[Retour au guide Aquadesign]