envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Gastronomie et Produits du terroir


Ville de Sélestat en Alsace, une cité ancienne mais dynamique en pleine nature



Sous-préfecture du département du Bas-Rhin en Alsace, située à 22 kms de Colmar, 47 kms de Strasbourg et 20 kms de l'Allemagne, Sélestat est une charmante petite ville adossée au
massif des Vosges et abritant environ 17 000 Sélestadiens. Au loin, à une dizaine de kilomètres se dresse fièrement le château féodal du Haut-Koenigsbourg qui attire chaque année de nombreux visiteurs. Une légende veut que la ville ait été fondée par un géant, Sletto, d'où le nom allemand de la ville « Schlettstadt » mais plus sérieusement, Sélestat est pour la première fois évoquée au VIIIe siècle, faisant partie du village de Kintzheim. C'est la grand-mère de Frédéric Barberousse de la famille des Hohenstaufen, qui y fonda une église romane, Sainte-Foy, aujourd'hui classée aux Monuments historiques. Sélestat ne sera alors un prieuré que jusqu'en 1217 date à laquelle elle deviendra une ville libre. Dirigée par de grands bourgeois, Sélestat verra la construction d'une nouvelle église de style gothique flamboyant, l'église paroissiale Saint-Georges. Sélestat prospéra et ses habitants agrandirent ses fortifications quand elle devint membre de la décapole en 1354. Il s'agissait d'une alliance entre dix villes libres d'Alsace qui fut dissoute en 1679. L'on y trouvait : Haguenau, Colmar, Wissembourg, Turckheim, Obernai, Kaysersberg, Rosheim, Munster, Mulhouse et Sélestat. La commune va attirer des ordres monastiques et sera un grand lieu commercial. C'est à Sélestat qu'il est fait mention pour la première fois du sapin de Noël en 1521 : ce document est visible dans la grande bibliothèque humaniste. D'ailleurs, c'est lors de la Renaissance que la ville devint en quelque sorte la capitale de l'humanisme car son école devint célèbre dans l'Europe entière. Par la suite, Sélestat va décliner comme le reste de la région avec la Réforme, la révolte des paysans et la guerre de Trente Ans. La ville devint alors française. Après avoir été annexée par les Suédois en 1632, elle redeviendra française sous Louis XIV et Vauban va y édifier des fortifications dont on peut encore admirer les remparts. Sélestat deviendra alors une ville de garnison. Puis, elle subira différents sièges des Allemands avant de redevenir définitivement française après la Seconde Guerre mondiale bien que les Allemands aient eu le temps de détruire trois ponts. Sélestat connaîtra alors une période de renouveau surtout dans les années 1990 avec un grand programme de politique culturelle avec la construction d'une médiathèque intercommunale, d'une salle de spectacle et d'un fonds régional d'art contemporain. La ville sera ensuite rénovée en 2001 avec le lancement de la construction d'un nouveau gymnase et d'une nouvelle piscine. Au plan économique, Sélestat bénéficie d'une grande activité maraîchère et fleuriste mais aussi de nombreuses activités industrielles dont les célèbres Cuisines Schmidt. C'est aussi une ville connue pour son club de hand-ball et traversée par la rivière Ill, Sélestat a un club de canoë-kayak. Le tourisme est également en pleine progression à cause de ses monuments historiques bien mis en valeur et des villages typiques aux alentours qu'il fait bon visiter. Aujourd'hui, l'on peut visiter l'église romane Sainte-Foy, l'église gothique Saint-Georges et ses magnifiques vitraux du XVe siècle, le château d'eau d'une hauteur de 50 mètres, classé aussi monument historique. Ne manquez pas bien sûr la Bibliothèque humaniste qui fait la renommée de Sélestat. Etablie en 1452 pour réunir des milliers de documents, elle se trouve désormais dans l'ancienne halle aux blés et comporte une impressionnante collection de livres anciens qui attire des intellectuels et des chercheurs du monde entier. Vous pourrez aussi admirer la porte gothique de l'Arsenal Sainte-Barbe ou la Commanderie Saint-Jean qui servait d'hôpital pour les Croisés revenus des lieux saints. Le musée du Pain d'Alsace attend aussi votre visite pour vous permettre de déguster les spécialités régionales comme le Kougelhopf (sorte de brioche aux raisins) ou les bretzels tout en assistant à leur fabrication. À voir également, la tour de l'horloge et la tour des sorcières, une ancienne prison, et les vieilles maisons alsaciennes côtoyant les immeubles contemporains. Non loin des Vosges, vous pourrez vous balader dans le Ried, une région de prés inondables et de forêts denses. À proximité, ne manquez pas le château du Haut-Koenigsbourg, la route des Vins d'Alsace, la montagne des Singes à Kintzheim qui abrite quelque 280 Macaques de Barbarie vivant en liberté ainsi que la volerie des aigles et le parc des cigognes toujours à Kintzheim, le parc aquarium Les Naïades à Otrott et le jardin des papillons à Hunawihr. À Sélestat, vous pourrez ainsi retrouver l'ambiance de la ville avec les animations d'une cité moderne et profiter de la nature proche, alliant repos et plaisirs de l'exploration.

Date de création : 14/11/2007 17:09
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Ville de Sélestat
Ville de Sélestat


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

François Fillon : biographie



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Sciences et Avenir: magazine d'actualité scientifique Kintzheim en Alsace : son château, les singes et les aigles


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Restaurant Bas rhin 67 (135 sites)
  Rubrique > Blog voyage (70 sites)
  Rubrique > gites Bas Rhin(67) (62 sites)
  Rubrique > Création site Bas Rhin 67 (28 sites)
  Rubrique > Agence de voyage Bas Rhin (19 sites)
  Rubrique > Terrains de camping dans le Bas Rhin (6 sites)
  Rubrique > Location vacance Bas Rhin (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]