envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Kintzheim en Alsace : son château, les singes et les aigles



Kintzheim est une charmante cité féodale située sur la route des vins d'Alsace dans le département du Bas-Rhin. Non loin de Sélestat et du magnifique château du Haut-Koenigsbourg, Kintzheim est dominé par les côteaux du Hahnenberg et par
les collines du cru Paelattenberg. Le village compte aujourd'hui environ 1 500 habitants et son nom proviendrait de « König » (roi) et « Heim » (village). La première mention de Kintzheim remonte au VIIIe siècle. Il s'agissait alors d'un domaine royal mérovingien qui fut cédé par Childéric II à Pépin le Bref. Puis Charlemagne prit la relève et vint souvent se reposer dans la région, l'un de ses palais « Villa Regia » étant situé sur les collines de Kintzheim. Par la suite, la forêt de « Quuningishaim » ainsi que toutes ses propriétés fut confiée au prieuré de Lièpvre (dans l'actuel département Haut-Rhin) par l'abbé Fulrad, le chapelain de Charlemagne. Ainsi jadis, Kintzheim et son territoire étaient beaucoup plus étendus qu'aujourd'hui. Bien des années plus tard, le village fut transmis aux Hohenstaufen puis à l'empire germanique (d'où l'aigle impérial dans les armoiries de la ville). Au siècle suivant, Kintzheim fut possession de la famille Rathsamhausen et le domaine s'étendit en 1299 incluant une ferme et l'abbaye de Senones. Mais les habitants du village voisin de Châtenois administré par l'évêque de Strasbourg, brûlèrent le château de Kintzheim qui sera reconstruit entre 1300 et 1306. Par un jeu d'intérêts, le village fut vendu à Sélestat. Seul, le château de Kintzheim demeurait la propriété des Rathsamhausen. Ce dernier fut occupé par les Suédois en 1632 qui ruinèrent le village. Ce n'est finalement qu'en 1834 que la ville de Sélestat va abandonner ses droits sur Kintzheim au terme d'un long procès. Aujourd'hui, le château de Kintzheim est une merveille à visiter. Depuis 1968, la volerie des aigles s'y est installée. Elle élève et présente au public des rapaces en voie de disparition comme des aigles, des faucons, des vautours qui peuvent évoluer librement dans ce cadre magnifique. Des démonstrations de vol sont organisées tous les jours. A Kintzheim, l'on peut aussi visiter d'autres monuments comme l'église Saint-Martin datant de 1844 et construite à la place d'un ancien édifice faisant partie de la ferme royale. À noter que lors de la Première Guerre mondiale, deux cloches et 78 tuyaux d'orgue furent pris par les Allemands pour être fondus. Les cloches furent retrouvées en 1922 près de Francfort. À voir aussi la chapelle de l'Aigle : une légende veut qu'une voiture se baladait dans les parages au début du XIXe siècle conduite par un cheval. Soudain, ce dernier gratta le sol et fit ressortir une image de la Vierge. L'endroit devint ainsi un lieu de pèlerinage car certaines apparitions s'y seraient déroulées entre 1872 et 1880 ainsi qu'au château du Frankenbourg sur la commune de Neubois. À Kintzheim existe une autre curiosité : deux stèles funéraires datant du 1er ou du 2me siècle. De forme triangulaire, ces stèles gallo-romaines comportent les inscriptions de « Luta » et de « Biliutero ». Elles sont visibles sur la façade est de l'église. Enfin une borne intercommunale construite en gré des Vosges, date d'avant la Révolution avec la gravure de l'armoirie de Kintzheim : un aigle à une tête aux ailes déployées, symbole des Habsbourg. Placée sur un chemin, elle fut enlevée par un habitant puis rapportée à la mairie. Kintzheim, comme toutes les villes et villages d'Alsace, comporte de nombreuses maisons à colombages et il est agréable de se promener dans ce village aux allures d'antan. Aux alentours, de nombreuses possibilités de randonnées pédestres vous sont proposées avec des circuits balisés qui passent par des cépages viticoles renommés. Il est possible de faire des dégustations dans les caves des propriétaires. Ne manquez pas non plus le parc des cigognes et la Montagne des singes, des macaques de Barbarie y vivant en liberté dans un parc arboré de 24 hectares.

Date de création : 14/11/2007 21:02
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir





tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Ville de Sélestat en Alsace, une cité ancienne mais dynamique en pleine nature Polly Pocket: un monde merveilleux de poupées pour les petites filles


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyages (5565 sites)
  Rubrique > Voyage en France (244 sites)
  Rubrique > Villes et villages de France (82 sites)
  Rubrique > Blog voyage (70 sites)
  Rubrique > gites Bas Rhin(67) (62 sites)


[Retour au guide Aquadesign]