envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Livres


Littérature française au Moyen Age, qu’était-elle ?



On peut dire que la littérature française commença au XI° siècle par de longues compositions épiques ou des chansons de geste, qui étaient récitées par des jongleurs. On les répartit en trois cycles ou gestes qui sont : la geste du Roi, qui a pour héros principal « Charlemagne » et dont le poème le plus célèbre est la Chanson de Roland, la
geste de Guillaume d'Orange (Aimery de Narbonne, la Chanson de Guillaume), la geste de Doon de Mayence (les quatre fils Aymon, Raoul de Cambrai). Les romans courtois, sont eux bien distincts des chansons de geste, ils s'inspirent de, soit, des légendes bretonnes groupées autour du roi Arthur ou Artus et des Chevaliers de la Table ronde, soit de l'antiquité (Roman d'Alexandre, Roman de Troie). La poésie lyrique, cultivée par les trouvères ou les troubadours, célèbre l'amour courtois, dans des chansons, virelais, lais, ballades, pastourelles. Au XIII° siècle, Ruteboeuf, est le premier lyrique personnel. La forme des oeuvres deviendra de plus en plus savante notamment au XIV° et au XV° siècle, avec François Villon (le Petit Testament et le Grand Testament), François Villon fut un poéte d'une très émouvante sincérité, il y eut aussi , Deschamps, Charles d'Orléans, Eust. La poésie satirique, se développa avec des fabliaux, des contes d'inspiration populaire ou des contes d'inspiration gauloise, et le Roman de Renart, une parodie des chansons de geste, il y eut aussi la poésie didactique et allégorique, avec le Roman de la Rose, de G. de Lorris et de J. de Meung. Au XI° siècle, le théâtre se mit en route, avec des drames liturgiques, qui étaient issus des cérémonies de l'Eglise, le théâtre se développa au XII° siècle, avec les jeux (Jeu d'Adam).Au XII° siècle, avec les miracles (Miracle de Théophile), au XV° siècle, avec les mystères,des longes scènes dramatiques tirées de l'histoire sainte qui étaient jouaient par des confréries, la plus célèbre des confréries de l'époque, était celle des « Confréres de la Passion ». Le théâtre comique, après de courtes scènes dialoguées,(Jeu de la feuillée d'Adam de la Halle), vit arriver au XV° siècle des genres nouveaux, tels les farces, les soties, les moralités. L'histoire va alors abandonner le latin, qui était la langue des chroniqueurs monastiques, Vont alors écrire en français de très intéressantes chroniques, les nommés Joinville, Villehardoin, Froissart, qui pour l'époque, ont déjà des qualités de véritables historiens. C'est ainsi que l'on peut décrire la véritable littérature du Moyen Age.

Date de création : 16/11/2007 10:37
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Littérature française au Moyen Age
Littérature française au Moyen Age


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Apprendre la bourse, c'est facile? Quelques conseils s'imposent



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Chicorée Leroux, le savoir-faire d’un grande marque du Nord de la France Poésie épique, poésie lyrique, poésie dramatique, c’est quoi ?


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Livres (635 sites)
  Rubrique > Littérature (90 sites)
  Rubrique > Librairie en ligne (78 sites)
  Rubrique > Livre ancien & rare (36 sites)


[Retour au guide Aquadesign]