envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web pratique


Etre député ou sénateur : des avantages non négligeables…



Indemnités, fiscalité, retraite, aide au retour à l'emploi... Les députés français ne sont pas les plus mal lotis de la République. Issus pour la plupart, du milieu des enseignants, de la fonction publique ou des avocats, les députés français se bataillent à chaque élection pour garder
leur siège... Et pour cause ! Depuis peu, ils ont, outre leurs privilèges acquis, droit à des indemnités s'ils ne sont pas réélus alors qu'ils faisaient partie auparavant du secteur privé. Cette nouvelle allocation d'aide au retour à l'emploi, a été accordée juste avant les dernières élections législatives de juin dernier pour les pauvres députés devenus des chômeurs. Petit bémol pour nos chères têtes pensantes, cette allocation n'est réservée qu'aux élus qui avaient auparavant quitté le secteur privé sans possibilité de « mise en disponibilité » comme chez les enseignants par exemple. En effet, ces derniers peuvent retrouver leur poste sans problème. L'on peut finalement se dire que cette mesure n'est peut-être pas une mauvaise chose en soi car d'autres personnes pourront ainsi se risquer dans l'aventure alors qu'auparavant, rien ne les mettait à l'abri d'une future défaite ou d'une dissolution de l'Assemblée. On peut donc penser que cela suscitera des vocations autres que dans le monde de la fonction publique et que les députés représenteront enfin un jour le peuple dans toute sa diversité. D'ailleurs, cette nouvelle prestation concerne aujourd'hui 30 députés battus lors des dernières élections. Son montant est de 4 968 euros pendant six mois avant de diminuer tous les semestres pour finalement arriver à 993 euros après 30 mois de chômage. Elle disparaît totalement au bout de 36 mois de chômage. Mais il n'y a pas que cela. L'autre avantage qu'ont les députés est leur système de retraite, bien que des annonces aient été faites pour que là ailleurs, des efforts seraient à faire. En effet, les députés cotisent beaucoup lors de leurs trois premiers mandats (1 153 euros par mois). Cependant, après cinq ans de mandat, la pension versée atteint 30 % de l'indemnité versée aux parlementaires en activité. Pour résumer... cinq ans de boulot et 30 % de vos revenus ! Qui dit mieux ? Mais que gagne un député ? La rémunération nette de base d'un député est de 5 178 euros par mois mais la plupart sont aussi maires, conseillers généraux, adjoints aux maires, membres de communautés urbaines, ce qui permet le cumul des revenus. Ainsi, leur rémunération est largement arrondie avec leurs autres fonctions. Cela dit, il faut savoir que le total des indemnités locales versées aux députés est limité à 2 700 euros mais qu'ils peuvent, dans certains cas, profiter en outre de frais de fonctionnement pour leur activité parallèle à celle de député (chauffeur, notes de frais). À cela s'ajoutent encore les frais de mandats pour Indemnités de représentation (5 791 euros non imposables qui servent entre autres, aux dépenses pour une permanence locale et à un reversement au parti politique auquel les députés appartiennent). N'oublions pas le crédit de rémunération pour les collaborateurs (8 949 euros dont les charges patronales sont à la charge de l'Assemblée Nationale) et 550 euros de forfait téléphonique pour eux et leurs collaborateurs, ainsi que l'envoi de 4 000 courriers par an gratuitement. Les députés ont aussi la possibilité de prendre en tant que collaborateur qui ils veulent, même des membres de leur famille. Une limite de salaire est cependant fixée pour les conjoints et les enfants à... 4 474 euros mensuels ! Il faut aussi savoir que de nombreux frais sont à la charge de l'Assemblée nationale (40 voyages en train ou en avion de ou vers leurs circonscriptions jusqu'à Paris). D'autres voyages sont pris en charge s'ils sont considérés dans le cadre d'un échange entre la France et d'autres pays. Bien évidemment, leurs nuits à Paris en hôtel sont remboursées jusqu'à 150 euros la nuit mais ils peuvent aussi loger au Palais-Bourbon. Autre avantage : la possibilité d'emprunter 200 000 euros au taux de 2 %. Mais ce n'est pas tout. La partie la plus opaque du système consiste en la fameuse « réserve parlementaire » afin de financer des projets locaux. Chaque année, 65 millions d'euros sont accordés par la commission des Finances de l'Assemblée, ce qui veut dire qu'en moyenne, chaque élu a droit à environ 100 000 euros pour un projet dans leur circonscription, cependant ce n'est pas une règle car certains élus peuvent toucher 300 000 euros selon l'évaluation du Président de la commission des finances de l'Assemblée Nationale. Autant dire que calculer exactement ce que gagne un député avec tous ses avantages est un véritable parcours du combattant... Que dire des Sénateurs ? Leur sort est encore plus profitable car si la rémunération à déclarer est sensiblement la même que celle des députés, les retenues sont moindres. Leur indemnité nette se situe donc à 5 372 euros par mois. L'enveloppe pour leurs frais est plus élevée (6 111 euros) et leur retraite atteint 3 295 euros après un seul mandat de neuf ans, sans compter les autres avantages (transports, hébergement, etc...)... (source Challenges). Voilà... Vous comprendrez mieux maintenant pourquoi nos députés et sénateurs ont tellement envie de se maintenir à leurs postes mais pourquoi aussi, l'on en voit si peu sur les bancs de l'Assemblée Nationale ou au Sénat, lors des délibérations sur telle ou telle loi, retransmises sur France 3 ou sur la chaîne parlementaire. Alors si d'aucuns ont précisé que certaines personnes étaient nanties à partir de 4 000 euros par mois, nos députés et sénateurs sont des super-nantis ! L'on se prend à rêver à l'Assemblée Nationale législative représentative de tout le peuple français en 1792, dans laquelle les députés avaient la foi pour défendre les plus démunis...

Date de création : 25/11/2007 16:24
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Etre député ou sénateur
Etre député ou sénateur


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Richard Nixon, 37e Président des Etats-Unis et le scandale du Watergate



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 22/01/2008 à 09:01:51, CHARTON YANNICK a écrit :

J'aimrais savoir les heures de délégations que peut avoir un adjoint au maire pour une commune de 5 200 habitants ?



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Réveillon de la Saint-Sylvestre, sous un chapiteau au Cirque Diana Moreno, le nouvel an insolite Salon du Cheval de Paris, du 1° au 9 décembre 2007 à Paris, Porte de Versailles


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Blog politique (54 sites)
  Rubrique > Politique (26 sites)
  Rubrique > Géographie, Histoire, Actualité, Politique (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]