envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire  Assurance, Finance, Banque


Pouvoir d’achat : comment est-il calculé ? Pensez-vous qu’il a baissé ?



En principe c'est simple. D'un côté, l'on trouve les rentrées d'argent, de l'autre les dépenses obligatoires. Le pouvoir d'achat, c'est ce qui reste et qui nous permet d'assurer le quotidien ou d'épargner, c'est ce que les statisticiens nomment le RDB (revenu disponible brut). Il s'agit donc de tous les revenus (salaires, épargne, prestations sociales), auxquels
sont déduits les impôts et les différentes cotisations. Calculer le pouvoir d'achat, c'est donc comparer l'évolution de ces revenus par rapport à l'indice des prix à la consommation calculé par l'Insee. Aujourd'hui, le calcul du pouvoir d'achat suscite la polémique mais finalement c'est surtout l'indice des prix qui est en cause. Il y a ceux, comme l'INSEE, qui prétendent que le pouvoir d'achat augmente et les plus nombreux, soit la majorité des Français, qui assurent qu'il baisse de manière significative. Comment y voir clair ? Aujourd'hui, les prix des produits de première nécessité (laitages, pain, pâtes, fruits et légumes...) flambent, c'est une réalité, ainsi que ceux des carburants et des loyers. C'est cette hausse évidente qui entraîne la grogne des consommateurs qui mettent en doute la fiabilité de l'indice des prix à la consommation (IPC) calculé par l'INSEE. Ce dernier en effet serait constant et n'aurait pas augmenté. Or, cet indice représente l'évolution des prix des produits en fonction de la consommation moyenne des ménages. Pour le calculer, l'INSEE se base sur 160 000 relevés de prix mensuels et sur 40 000 tarifs de grandes entreprises (SNCF, RATP, EDF, GDF, entre autres). Si les consommateurs que nous sommes pensent que les prix ont flambé, par contre l'INSEE prétend que le pouvoir d'achat a augmenté pour la troisième année consécutive, les prévisions pour 2007 seraient même de l'ordre de + 2,7 % !!! Toujours selon l'INSEE, après une inflation très modérée (+1,8 à +1,9 par an), les Français devraient donc constater une amélioration de leur pouvoir d'achat ce qui provoque la colère des associations de consommateurs et... de tout à chacun d'ailleurs. Alors pourquoi ce décalage entre une « vérité » affichée et ce sentiment de pauvreté grandissante dans le pays ? Il faut dire que les achats les plus courants marquent plus facilement les esprits. Ainsi, lorsque vous achetez votre baguette ou votre bouteille de lait tous les jours... Vous vous répétez « qu'est-ce que ça a augmenté ! ». Par contre, si vous achetez un ordinateur, achat assez rare, vous ne vous rendez pas forcément compte de la forte baisse des prix depuis plusieurs années. L'indice statistique des prix est basé lui, sur 200 000 prix correspondant à 1 000 types de biens et de services. De plus, si les prix des ordinateurs ou des voitures ont baissé, rien ne dit que l'acheteur n'en a pas profité pour s'offrir un modèle plus haut-de-gamme. D'un autre côté aussi, certains automobilistes prennent moins leur voiture pour payer moins d'essence (ce n'est évidemment pas possible pour tout le monde). Les consommateurs moyens savent donc s'adapter quand il le faut à la hausse ou à la baisse des prix. Autre phénomène : les abonnements. En effet, l'on peut constater que de plus en plus de ménages ont souscrit des abonnements avec prélèvement automatique (Internet, téléphonie, télévision). Ces dépenses « obligatoires » laissent donc un revenu moindre alors que par exemple si vous optez pour le téléphone portable à cartes rechargeables, vous pouvez moduler ce poste de dépense. À noter aussi que depuis plusieurs années, le poste consacré au logement a énormément augmenté (27 % entre 2000 et 2005). En cause, la hausse des loyers et des tarifs d'énergie (on annonce d'ailleurs que GDF va encore augmenter ses tarifs !). C'est le poste principal du budget des ménages (25,2 %), suivi par les transports (14,7 %) puis de l'alimentation (13,7 % hors tabac et alcool). De même, les achats d'appareils de haute technologie augmentent (+ 15,8 %) en 2006 avec surtout les écrans plats de télévision. De fait, pour s'offrir ces petites merveilles, certains Français ont diminué leur épargne ou rogné sur les autres dépenses (loisirs par exemple) éprouvant de fait un sentiment de frustration et de baisse de leur pouvoir d'achat puisqu'ils doivent réduire leurs sorties ou regarder de plus près les prix des vêtements. C'est donc leur choix mais psychologiquement, le ressenti de devenir plus pauvre est bel et bien vécu comme tel. C'est pourquoi, l'on se pose la question sur l'évolution de la méthode de calcul de l'indice des prix à la consommation de l'INSEE qui prendrait plus en compte la satisfaction des besoins et de ce qu'il en coûte pour pouvoir y répondre. D'autres prônent l'existence de plusieurs indices car pour celui qui touche le RMI par exemple, ou l'étudiant boursier, ou le travailleur à temps partiel, ou encore le chômeur en fin de droits, le poste alimentation et celui du logement devraient être calculés prioritairement. En effet, malgré ses envies, un Rmiste ne peut s'offrir une voiture neuve, un poste de télévision à écran plat ou un voyage en avion. Pour lui donc, tout augmente et c'est une vérité. Par contre, pour les salaires moyens, c'est peut-être une illusion car tout n'augmente pas, d'autres produits baissent et intéressent les CSP moyennes et élevées. Cela dit, une vérité demeure, les plus pauvres sont touchés de plein fouet par l'augmentation des loyers, des énergies et de l'alimentation. Pour rééquilibrer les injustices et véritablement augmenter le pouvoir d'achat, il aurait peut-être fallu une baisse de la TVA sur les produits de première nécessité ? Et vous ? Qu'en pensez-vous ?

Date de création : 06/12/2007 11:49
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Pouvoir achat
Pouvoir achat


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Michel Blanc, le Jean-Claude Duss préféré des Français !



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit






Actualités



Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Ecotourisme à l'Ile Maurice: des activités sportives respectueuses de la nature Lavion : vol Paris New York en grande classe!


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Assurance, Finance, Banque (2242 sites)
  Rubrique > Blog (1327 sites)
  Rubrique > Blog politique (54 sites)
  Rubrique > Presse économique (24 sites)


[Retour au guide Aquadesign]