envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


L’abbaye de Cluny, la plus grande abbaye du monde au Moyen Âge



Située à une vingtaine de kilomètres de Mâcon dans le département de la Saône-et-Loire en Bourgogne, l'abbaye de Cluny fut la plus grande abbaye du monde occidental. Elle fut créée en 910 par Guillaume Ier, dit le Pieux, comte
d'Auvergne et duc d'Aquitaine. Nous sommes alors en pleine période carolingienne mais le royaume est affaibli par les intrusions des Vikings et des Sarrasins. Ainsi, de nombreux princes et seigneurs se démarquent du roi de France notamment dans le Mâconnais en choisissant leurs prélats. Mais le clergé est aussi victime des Vikings et des seigneurs. Quant à la règle bénédictine qui voulait que les moines soient dirigés par un abbé, elle n'est plus tellement respectée. De plus, les moines devaient se consacrer tant à la prière qu'au travail manuel mais de plus en plus, le travail manuel est délaissé. Ce sont désormais des laïcs qui nomment les abbés et ils contrôlent dès lors les terres de l'église. C'est dans ce contexte qu'a été édifiée l'abbaye de Cluny, selon une charte signée par Guillaume Ier, l'abbaye ne devant dépendre que du Pape. Les premiers bâtiments sont construits grâce à douze moines de Gigny et de Baume-les-Messieurs (Jura). Ainsi, Guillaume renonce à tous ses droits sur l'abbaye Saint-Pierre/Saint-Paul de Cluny, cependant il y impose le retour à la règle bénédictine. Ainsi l'abbé Bernon est le premier abbé de Cluny et la première abbatiale sera finie par son successeur Odon vers 927. Le bâtiment devenant trop étroit, il sera agrandi par Saint Maïeul et consacré en 981 car les pèlerinages y étaient de plus en plus fréquents. C'est à cette époque que l'abbaye de Cluny va servir de modèle architectural pour de nombreuses autres églises en France. Un siècle plus tard, Cluny III verra le jour avec Pons de Melgueil en devenant le plus grand édifice religieux du monde (jusqu'à la reconstruction de la basilique Saint-Pierre de Rome en 1506). Il faut dire que l'édifice ne mesurerait pas moins de 187 mètres de long avec une voûte de 33 mètres, la plus haute flèche atteignant 63 mètres de haut ! L'apogée de l'abbaye de Cluny est cependant reconnue sous l'abbatiat d'Odon (927-942). Elle avait en effet sa propre monnaie et nombreux monastères bénédictins dépendaient d'elle. Elle avait aussi sa propre école. Plus tard, le pape lui accorda son indépendance vis-à-vis de l'évêque de Mâcon. Peu à peu, malgré la naissance d'autres ordres (Cisterciens, Chartreux), les Clunisiens seront structurés en provinces. L'église de Cluny comptera 10 000 moines répartis dans 1 200 établissements dans toute l'Europe (France, Angleterre, Espagne, Italie, Saint-Empire romain germanique, etc.). L'abbaye de Cluny devint ainsi très riche grâce aux dons de ses milliers de fidèles et devint un lieu de pèlerinage. Elle obtint également une rente annuelle du roi de Castille au XIe siècle ainsi que des droits seigneuriaux. En outre, l'abbaye de Cluny devint un centre culturel incontournable jusqu'au XIIe siècle avec le développement d'une très grande bibliothèque rassemblant des milliers de livres dont des textes latins uniques (Tite-Live, Ovide, Cicéron) et des ouvrages de médecine et de musique. L'abbaye était aussi un centre d'études de premier plan. Mais lors de la construction de Cluny III, les difficultés financières commencèrent à apparaître et le rayonnement de l'abbaye déclina au profit d'autres ordres (Cisterciens). Les terres étaient mal gérées et les nombreuses « filiales » commencèrent à rechigner à verser leur obole. L'abbaye dut ainsi s'endetter, les conflits avec les prieurés se multiplièrent tandis que l'autorité du pape s'accentuait. Arrivèrent les guerres de religion qui affaiblirent encore un peu plus l'abbaye de Cluny. Ainsi, les moines ne seront guère plus qu'une soixantaine au XVe siècle. Finalement, c'est le roi qui choisit l'abbé de Cluny après le concordat de 1516. La Révolution fut fatale à l'abbaye de Cluny et le domaine fut vendu. Elle servit alors de carrière de pierres pour la construction des maisons du village. Ses archives furent brûlées et les pillages se multiplièrent. Aujourd'hui, il ne reste de ce magnifique monument que les anciens bâtiments ainsi qu'une petite partie de Cluny III. On y trouve encore l'ancien clocher et le grand transept. Le bâtiment abrite depuis 1901 l'Ensam, grande école d'ingénieurs. Petit à petit, l'on a dégagé des vestiges qui peuvent donner une idée de la grandeur de l'édifice. Cependant, l'on peut encore être imprégné de l'atmosphère qui devait régner lors de la splendeur de Cluny. Des maquettes, des reconstitutions et des vestiges sont rassemblés dans le musée Ochier de ce qui fut la plus grande abbaye du monde.

Date de création : 09/12/2007 13:19
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Abbaye de Cluny
Abbaye de Cluny


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Département de l'Aisne (02) à visiter pour les passionnés d’Histoire



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Flash Epil Premium, mini épilateur électrique de poche pour les retouches d'épilation Vacances au ski à Serre Chevalier


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyages (5565 sites)
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Voyage en France (244 sites)
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Villes et villages de France (82 sites)
  Rubrique > gîtes Saône et Loire(71) (74 sites)
  Rubrique > Restaurant Saone et Loire 71 (37 sites)
  Rubrique > Histoire médiévale (25 sites)
  Rubrique > Terrains de camping en Saône et Loire (13 sites)
  Rubrique > Les campings dans le dpt 71 (13 sites)
  Rubrique > Moyen Âge (5 sites)
  Rubrique > Agence de voyage Saône et Loire (3 sites)


[Retour au guide Aquadesign]