envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Gites en France et location gites


Le Creusot, grande ville industrielle de Bourgogne



Troisième ville du département de Saône-et-Loire dans la région Bourgogne derrière Chalon-sur-Saône et Mâcon, Le Creusot compte environ 26 000 habitants nommés Creusotins. Située au sud de
la Bourgogne dans une région d'élevage et de viticulture (avec les célèbres vins de Bourgogne), la ville du Creusot est connue pour être un grand pôle industriel spécialisé en métallurgie et en mécanique pour l'aéronautique (Arcelor Industeel, Alstom, Snecma, Areva). Elle est surtout renommée pour avoir été développée par la dynastie Schneider. Avant 1782, Le Creusot n'était qu'un petit village bourguignon. Puis une fonderie royale s'y implanta pour exploiter les mines de charbon de la région. Parallèlement, une cristallerie s'y installa également. Le Creusot devint ainsi une grande cité industrielle attirant de nombreux ouvriers qui peuplèrent le site mais aussi les alentours. Après la Révolution, la fonderie et la cristallerie furent rachetées avant d'être revendues à la famille Schneider originaire de Lorraine en 1836 pour y établir des aciéries car la région était aussi riche en minerai de fer. Jusque 1960, les Schneider dominèrent ainsi la ville du Creusot. Leur acier était destiné à la fabrication de locomotives, de rails, de canons et de blindages. Les aciers du Creusot devinrent connus mondialement et le village se transforma en une véritable ville destinée à la production. La cristallerie royale fut transformée en « château de la Verrerie » où logeait la famille Schneider. Quelques membres Schneider devinrent aussi maires de la cité, voire députés comme Eugène Schneider par exemple. Le Creusot, ville ouvrière, connut plusieurs mouvements sociaux durement réprimés comme en janvier 1870 avec une grande grève de 23 jours. Un ouvrier, Jean-Baptiste Dumay, fut même nommé maire tandis qu'Eugène Schneider prit la poudre d'escampette vers l'Angleterre à la chute du Second Empire mais le mouvement social fut réprimé. Les Schneider connurent une autre grande grève en 1899, l'armée intervint pour réprimer les syndicalistes et de nombreux ouvriers furent licenciés. Au début du XXe siècle, le groupe installa d'autres usines dans la région et l'entreprise du Creusot fut mise à contribution lors de la Première Guerre mondiale pour la fabrication de tanks et d'équipements électriques. Évidemment, le site du Creusot sera occupé par les nazis lors de la Seconde Guerre mondiale et la ville sera durement bombardée par les alliés pour arrêter toute production d'armements allemands. De nombreux monuments dont le château de la Verrerie furent détruits partiellement et de nombreux Creusotins moururent lors de ces attaques. Jusque 1960, à l'image des villes industrielles du Nord/Pas-de-Calais et de la Lorraine, Le Creusot et ses habitants dépendaient pratiquement des aciéries. La vie des Creusotins était régie par le groupe qui fonda des écoles, un hôpital, des logements afin de faciliter la vie de leur personnel. Le Creusot, c'était les Schneider ! Devenue plus tard Creusot Loire Industrie, l'entreprise connut de plus en plus de difficultés après le choc pétrolier de 1973. Ce qui devait arriver arriva : le bilan fut déposé en 1984. Le reste des activités sidérurgiques fut racheté par Usinor (Arcelor Mittal) et Schneider se concentra sur les activités électriques. Ce fut une réelle catastrophe pour Le Creusot dont la population fut durement touchée par le chômage dans les années 80. Depuis, la ville a diversifié ses activités et a pu redresser la tête tout en essayant de développer les activités tertiaires (université) et touristiques. Car la ville s'est énormément transformée depuis 1984. On y trouve un parc d'attractions qui retrace l'histoire de la cité lors d'une balade en train touristique. Le château des Schneider est devenu un écomusée chargé de mettre en valeur le patrimoine industriel du Creusot et l'Arc est une scène nationale qui accueille des artistes de premier plan. Des festivals sont également régulièrement organisés par des musiciens locaux. Côté détente, les habitants vivent à proximité du massif du Morvan et du célèbre Mont Beuvray (Bibracte). Par ailleurs, de nombreux plans d'eau (lacs de Torcy et de Montaubry, étangs du Breuil et de Brandon...) permettent aux familles de profiter des joies aquatiques et aux pêcheurs de s'adonner à leur activité favorite.

Date de création : 13/12/2007 16:09
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Le Creusot
Le Creusot


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Théâtre des 2 ânes à Paris, théâtre de chansonniers



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Presse Gourmande, ustensile cuisine, polyvalent, ingénieux, facile à utiliser, d’entretien, pas cher Vacances au ski à Bagnères de Luchon


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > gîtes Saône et Loire(71) (74 sites)
  Rubrique > Vin de Bourgogne (72 sites)
  Rubrique > Création site Saône et Loire 71 (18 sites)
  Rubrique > Les campings dans le dpt 71 (13 sites)
  Rubrique > Construction maisons 71 Saône-et-Loire (5 sites)
  Rubrique > Agence de voyage Saône et Loire (3 sites)


[Retour au guide Aquadesign]