envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Presse


Le tribunal des Flagrants délires: une émission culte!



Le Tribunal des Flagrants Délires est une émission radiophonique délirante et satirique que des auditeurs chanceux ont pu écouter de septembre 1980 à juin 1983. L'émission était produite par Monique Desbarbat et les chroniqueurs faisaient leur numéro dans le cadre imagé d'un tribunal. L'idée était de faire un procès à chaque invité. Le président du tribunal était Claude Villers,
animateur et journaliste célèbre à la carrière bien remplie. L'avocat des invités fut Luis Rego, surnommé l'avocat le plus bas d'Inter (cette appellation fait référence à Robert Badinter, avocat à qui on doit l'abolition de la peine de mort). Enfin et surtout, c'est le fameux Pierre Desproges qui représentait le Ministère Public en tant que procureur. Les présumés coupables étaient donc les invités, qui ont défilé nombreux à cette émission. Parmi eux, il y avait Yannick Noah, Frédéric Mitterrand, Jacques Séguéla, Pierre Perret, mais aussi Jean-Marie Le Pen et Daniel Cohn Bendit. La diversité était ainsi de mise, homme politique, comédien ou sportif à succès, personne n'était épargne! L'émission fut une véritable réussite et connu beaucoup de succès. A la fois drôle et pertinente il s'agissait d'un vrai rendez-vous avec les auditeurs. Elle est devenue rapidement culte, graçe aux moments forts, aux répliques insolentes des chroniqueurs et aux réactions plus ou moins calmes des invités. Le réquisitoire du procureur de la République Desproges Française est resté de ce fait dans les mémoires: « Françaises, Français, Belges, Belges... » Les dits réquisitoires étaient aussi bien féroces, qu'absurdes, drôles ou cruels. Certains invités, comme Alain Ayache, éditeur français, s'en souviendront toujours. A la « défense », Luis Rego ne passe pas inaperçu. Ses plaidoyers étaient complètement loufoques, entre parodies et digressions. Sa narration osée d'une « Journée d'un fasciste » à la venue de Jean Marie Le Pen est révélatrice de l'état d'esprit du tribunal des Flagrants Délires. Le procureur, de son coté, ignorait le plus souvent les accusés-invités pour discourir longuement sur des recettes de cuisine ou ses factures de gaz. A la fin, Pierre Desproges concluait régulièrement par « Donc l'accusé est coupable, mais son avocat vous en convaincra mieux que moi » L'émission était accompagnée musicalement au piano par des improvisations (selon les propos, les intonations des participants) par Georges Rabo.

Date de création : 01/01/2008 21:09
Contributions de Eve
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Le tribunal des Flagrants délires
Le tribunal des Flagrants délires


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Avarua : capitale et district des îles Cook



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit






Actualités

Actualités avec Google Blogsearch


Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Les nouvelles addictions: des phénomènes qui s'avèrent dangereux Gps Auto Rando, navigation GPS, en voiture et à pied, où que vous soyez


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Télévision (55 sites)
  Rubrique > Programmes télé (24 sites)
  Rubrique > Emission télévision (11 sites)
  Rubrique > Télévision (10 sites)


[Retour au guide Aquadesign]