envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Le parc national de la Vanoise, le paradis des randonneurs



C'est la disparition des bouquetins en Savoie qui fut probablement à l'origine de la création du parc national de la Vanoise en 1963 grâce à l'association du Club Alpin, du Touring club mais aussi des chasseurs. À la frontière avec le parc national du Grand Paradis en Italie, cette
région est le plus grand espace protégé d'Europe (1 250 km2). Protéger, accueillir et faire participer au développement local sont les trois objectifs du parc national de la Vanoise dont la maison est située à Termignon en Maurienne. Le parc comprend deux zones distinctes : la zone centrale est très protégée et soumise à une sévère réglementation et la zone périphérique couvre 28 communes incitées à respecter l'environnement et le patrimoine culturel. Le parc compte cinq réserves naturelles qui protègent la diversité des milieux naturels (Tignes et Champagny en Vanoise, la Bailletaz au Val d'Isère, la Grande Sassière à Tignes, le plan de Tuéda aux Allues et les Hauts de Villaroger qui sont eux gérés par l'office national des forêts). Protéger est la première mission du parc national de la Vanoise avec la reconnaissance des espèces et la gestion des milieux menacés ou sensibles. Lieu de découverte et de loisirs, le parc accueille de nombreux visiteurs qui disposent de 600 km de sentiers pour se balader et d'une quarantaine de refuges pour faire une halte mais il participe aussi au développement local en maintenant des activités traditionnelles agricoles. Au plan géologique, une mer s'étendait au lieu des Alpes il y a plusieurs millions d'années. La plupart des roches alpines ont donc été élaborées dans des eaux marines (Aiguille du Dôme, Pointe de la Grande Glière, monolithe de Sardières). L'on trouve aussi des calcaires comme au lac blanc de Poiset ou des marbres purs veinés de carmin ainsi que des grès et des schistes noirs (comme aux stations de ski des trois vallées) avec ça et là des veines d'anthracite qui furent exploitées par les montagnards comme à Montagny. Côté flore, le parc national de la Vanoise comprend plus d'un millier d'espèces (le 5me des espèces françaises). Parmi les espèces protégées, l'on trouve l'ancolie des Alpes, la laîche bicolore, le chardon bleu, la primevère du Piémont, etc. La faune comprend le bouquetin (le parc en compte 2 500), le chamois, la marmotte, quelques campagnols, le renard, le blaireau, la martre, la fouine, l'hermine, la chauve-souris, l'aigle royal, le hibou grand duc, le lagopède alpin, la chouette de Tengmalm, etc. Chez les amphibiens, l'on note le triton alpestre, le crapaud des joncs, la grenouille rousse et chez les reptiles, le lézard, la coronelle, la couleuvre d'Esculape et la vipère aspic. Le parc national de la Vanoise abrite quelques gravures rupestres datant du néolithique dans de petites cavités en altitude. À voir « La Pierre aux Pieds », un monument surprenant de l'époque néolithique à 2 750 m d'altitude, gravé de 82 petits pieds. Ce mégalithe classé est toujours aussi mystérieux quant à sa signification. Mais la Vanoise était aussi un lieu de passage comme en témoignent des voies pavées et des croix situées aux cols. On y trouve de nombreux oratoires et chapelles. Pour visiter le coeur du parc national de la Vanoise, vous devez vous soumettre à un règlement qui interdit les véhicules à moteur, la chasse, le camping, les animaux domestiques, l'abandon des détritus, la cueillette des fleurs, des fruits ou des minéraux, le feu, les appareils sonores, le parapente et les autres sports aériens ainsi que le VTT. Respectez bien ces lois sous peine d'amendes et de poursuites judiciaires. C'est à ces conditions que vous pourrez faire de magnifiques randonnées de plusieurs jours ou d'une journée avec des nuits en refuges ou en gîtes d'étape gérés par le parc, ou par le Club alpin français ou par des propriétaires privés. Des animations sont aussi proposées comme des sorties découvertes avec un garde-moniteur, des soirées-rencontres et des animations dans les refuges-portes avec des guides de montagne diplômés et labellisés par le Parc national. Ces professionnels vous feront découvrir le patrimoine naturel et humain de la Vanoise. Pour tout renseignement, adressez-vous aux bureaux des guides et des gardes indiqués par le logo du parc.

Date de création : 03/01/2008 18:07
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


parc national de la Vanoise
Parc national de la Vanoise


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Ville de Valence dans la Drôme, sur la route du soleil



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Challes-les-Eaux, station thermale et touristique de Savoie Vladimir Nabokov, un écrivain de grand talent!


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyages (5565 sites)
  Rubrique > Loisirs (2284 sites)
  Rubrique > Parc loisirs (312 sites)
  Rubrique > Parc naturel (70 sites)
  Rubrique > Randonnées (49 sites)


[Retour au guide Aquadesign]