envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Curiosité de Bruges : la maison de béguine, un havre de paix



Il est un lieu à ne pas manquer si vous visitez Bruges, « la Venise du Nord », il s'agit de la maison de béguine. Au Moyen Âge, les béguinages étaient des sortes de couvents qui accueillaient des femmes laïques voulant se consacrer à Dieu et aux actions charitables. Ainsi, elles ne s'engageaient pas dans des voeux monastiques mais
pouvaient vivre une vie spirituelle et reprendre le cours de leur vie quand elles le souhaitaient. On trouve encore plusieurs béguinages en Belgique dont celui de Bruges. Le béguinage nommé « ten Wijngaarde » existait bien avant mais il fut élevé au rang de paroisse par Marguerite de Constantinople, comtesse de Flandre. Plus tard, Philippe le Bel prit les choses en main et le béguinage passa sous sa coupe au lieu de dépendre de la magistrature de Bruges, c'est pourquoi on le surnomma « béguinage princier ». Les béguines étaient à l'origine des jeunes filles issues du peuple qui lavaient la laine pour les tisserands du village, c'est pourquoi le béguinage fut fondé près du cours d'eau de la Reie. Bien vite, le béguinage accueillit des jeunes filles de toutes conditions. Si elles étaient autonomes, elles menaient une vie austère faite de prières et de travail. Plus tard, lors de la Renaissance, elles furent davantage issues de milieux aristocratiques. En entrant dans le béguinage de Bruges, vous allez pénétrer dans un havre de paix. Passé un petit pont en dos d'âne qui enjambe un fossé (ce dernier délimitant le domaine jadis), vous trouverez une porte d'entrée datant de 1776 sur laquelle est posée une inscription « Sauve Garde ». Cela signifiait que n'importe qui pouvait trouver refuge dans cet endroit car le béguinage ne dépendait pas du bailli de Bruges et nul ne pouvait y être arrêté. La porte est également ornée d'une statue d'Elisabeth de Hongrie, connue pour ses oeuvres de charité. Vous arrivez ensuite dans un enclos où se dressent des maisons blanches aux styles différents, aux toits de tuiles rouges et aux fenêtres à carreaux. On y trouve l'église, le petit colombier et l'ancienne infirmerie entourant une place faite de pelouses où poussent des milliers de jonquilles au printemps ainsi que de hauts peupliers. Près de la porte de la Grande-Demoiselle se dresse une petite chapelle du XIIIe siècle qui faisait partie de l'ancienne infirmerie. À voir sa voûte polychromée tout à fait remarquable. La maison de béguine représente une demeure restée à l'identique comme en 1600. Il s'agit d'un petit musée où vous pourrez vous plonger dans la vie d'une béguine de l'époque. Ainsi, les appartements, la cuisine, la chambre à coucher sont restés intacts et comportent encore des meubles d'origine ainsi que certains accessoires comme des tableaux, des gravures, des poteries, etc. L'église, quant à elle, est simple, sans transept, avec un long choeur. Elle fut fondée en 1245 et consacrée à Saint Alexis et à Sainte Elisabeth. Détruite par un incendie en 1584, elle fut reconstruite à l'identique puis fut remodelée dans un style baroque vers 1700. Ainsi, les nefs furent rehaussées, le mobilier changé et les fenêtres élargies. Elle abrite de nombreuses statues d'époque. À partir de 1930, l'ancien béguinage fut repeuplé après la mort de la dernière béguine, par des soeurs bénédictines. Curieusement, elles ont repris l'ancien folklore dont le costume du Moyen Âge. Elles accueillent encore aujourd'hui des hôtes lors de retraites individuelles ou en groupe, ou encore pour des séjours d'études. Inscrite au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco, le béguinage de Bruges, situé sur la rive du lac d'Amour, l'ancien port de Bruges, vous accueille pour une visite de la maison de béguine moyennant une petite obole. Vous pourrez y rencontrer des Soeurs qui vont répondre à toutes vos questions. En entrant dans ce monde clos, vous vivrez une émotion toute particulière dans cette atmosphère calme, presque envoûtante et en tout cas complètement décalée par rapport à la vie trépidante extérieure. Une visite à ne pas manquer ! Maison de la béguine, Begijnhof, Wijngaardstraat, Bruges – Ouverture du lundi au samedi de 10 h à 12 h et de 13 h 45 à 17 h. Dimanche : 10 h 45 à 12 h et de 13 h 45 à 17 h.

Date de création : 08/01/2008 09:56
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Friskies: marque pour animaux. Les chats s'en lèchent les babines!



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit






Hôtel Bruges

Réservation de l'hotel

Réservation en ligne Hôtel Bruges

Comment trouver un weekend a bruges pour pas cher ? Utilisez notre moteur de weekend hotels ......

Actualités Blogsearch


Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Salon Evasion 2008 à Lille les 11, 12 et 13 janvier 2008 Ampoules Beauté Superactives, jeunesse, souplesse et beauté de la peau


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Formule de voyage (441 sites)
  Rubrique > Villes et villages de Belgique (68 sites)
  Rubrique > Musées (26 sites)
  Rubrique > Informations voyage (22 sites)
  Rubrique > Hotel Bruges (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]