envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


Etre hypocondriaque et l’hypocondrie c’est quoi ?



Que veulent dire ces deux mots "barabares", que l'on ne connait pas très bien !!! Etre hypocondriaque et souffrir d'hypocondrie, c'est être « le malade imaginaire » comme dans la pièce de Molière, de sa véritable identité, Jean-Baptiste Poquelin, dramaturge et acteur de théâtre
français, qui était né en 1622 et mort en 1673 à Paris. Revenons à la définition du dictionnaire, sur le mot hypocondrie, le mot hypocondrie a été crée par Hippocrate, pour désigner les personnes qui se croyaient atteintes de maladies, affectant les organes atteints des hypocondres. L'hypocondrie est en effet un trouble "imaginaire", sous-tendu par des interprétations fausses de certains signes physiques, que le patient juge anormaux et révélateurs d'une maladie. L'hypocondriaque, interprète à sa façon la moindre observation comme le signe d'un mal ou d'une maladie très grave, il est persuadé d'être atteint d'une maladie qu'il a lui-même inventé de toutes pièces. L'hypocondriaque à souvent peur de la maladie "d'actualité" , celle dont les médias parlent le plus à un certain moment, ce peut être le SIDA, l'infarctus, le cancer, etc... L'hypocondriaque, n'est pas un simulateur, il ne fait pas semblant, d'être malade, car il est réellement persuadé d'être très malade. L'hypocondrie est une maladie de l'esprit qui influence le corps, c'est une inquiétude et une anxiété perpétuelle et chronique. L'hypocondriaque est souvent plongé dans la lecture des encyclopédies médicales, à la recherche du mal qu'il croit ressentir. Il interpréte ensuite... Les préoccupations des hypocondriaques, peuvent être diverses et variées, elles peuvent concerner, le transit digestif, le transit intestinal, le coeur, une petite plaie, une toux occasionnelle, un petit bobo !!! soit des sensations physiques, le coeur fatigué, les veines douloureuses, les battements cardiaques, la transpiration. Ils attribuent ces signes ou symptômes à la maladie qu'ils soupçonnent et ils sont très inquiets de leur signification. L'hypocondriaque nourrit ses croyances et ses attitudes irrationnelles par rapport à sa santé. Il suspecte, au moindre petit bobo, des maux imaginaires, ce qui conduit cette personne souvent chez le médecin, chez les médecins spécialistes, ce trouble psychique et provient d'un rapport perturbé au corps, c'est toujours une interprétation déraisonnable et irrationnelle. L' hypocondriaque, vit souvent accompagné de la morosité, dans une inquiétude de tous les moments, qui mène à la psychose, qui peut mener à une affection mentale grave caractérisée par une atteinte générale de la personnalité avec altération de la perception de la réalité et désorganisation du comportement affectif et social. Souvenons nous, que pour Freud, la psychose résulte d'un conflit entre le moi et le monde extérieur qui conduit, le sujet à être sous l'emprise totale du ça. Freud distinguait deux catégories de psychoses, la paranoïa et la schizophrénie d'une part, la mélancolie et la manie de l'autre. L'hypocondrie peut prendre une tournure délirante dans sa forme psychotique, le malade allant parfois jusqu'à s'imaginer être un mort vivant...Ce symptôme est connu depuis l'antiquité grecque, les hypocondriaques recherchent en ce qui les concerne, inconsciemment, le soutien et l‘affection auprès de leur médecin et il se servent de leur prétendue maladie comme d'un motif leur permettant de se décharger de responsabilités réelles ou supposées, selon le principe du bénéfice de la maladie. Il va de soi que les médecins ne trouvent jamais de maladie grave, malgré les examens médicaux réalisés, radiographies, prises de sang, échographies, IRM, etc... l'hypocondrie est à l'origine souvent due à une souffrance cliniquement significative ou à une altération du fonctionnement social ou professionnel. Il faut savoir, ce les malades atteints par l'hypocondrie et qui passent pour des malades imaginaires souffrent beaucoup, ils sombrent dans la tristesse et la mélancolie.

Date de création : 13/01/2008 11:13
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


hypocondriaque et l’hypocondrie
Hypocondriaque et l’hypocondrie


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Les spécificités de la très célèbre université américaine de Georgetown



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit






Actualités

Actualités avec Google Blogsearch


Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Vacances au ski à Morillon Grand Massif Ugly Betty va faire un carton en France


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Santé (3240 sites)
  Rubrique > Web pratique (2364 sites)
  Rubrique > Maladies (120 sites)
  Rubrique > Psychologue (104 sites)
  Rubrique > Information santé (85 sites)
  Rubrique > Personnalité et troubles (12 sites)


[Retour au guide Aquadesign]