envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


São Tomé-et-Principe : deux îles paradisiaques méconnues



La République Démocratique de São Tomé-et-Principe est un petit Etat d'Afrique de l'Ouest d'origine portugaise. São Tomé-et-Principe, qui furent découvertes en 1470, sont situées quasiment sur l'Equateur, dans le Golfe de Guinée, à 350 kilomètres des côtes du Gabon. Deux îles, comme on l'aura
compris, composent ainsi cette république accueillant bientôt 170 000 habitants : Sao Tomé (« Saint-Thomas » en Portugais), la plus grande, où se trouve la capitale du même nom et plus au nord, l'ïle de Principe (« l'Île du Prince »). Les mille et un kilomètres carrés du paradis terrestre de São Tomé-et-Principe sont habités à 82% de catholiques. Pas vraiment riches (elles sont parmi les plus pauvres nations du monde et les moins avancées technologiquement), ces îles devraient connaître un net regain de capitalisation gràce à la découverte en 2007 d'or noir liquide, soit du pétrôle... Pourtant, elles sont surnommées les « Îles Chocolat » à cause de leurs innombrables cacaoyers ( São Tomé-et-Principe fut longtemps premier producteur mondial de cacao) ! Ces « Îles du milieu du Monde » sont d'origine volcanique et abritent une flore et une faune plus que luxuriantes : des plages de sable fin, des forêts équatoriales, des fonds sous-marins d'eau cristaline où plonger parmi les poissons colorés, sous un soleil éclatant ! Port de complaisance reconnu internationalement, São Tomé-et-Principe attirent de nombreux touristes en quête de dépaysement, de nature et de confort – l'accueil et l'hospitalité sont des atouts indispensables lorsque le tourisme est, avec le cacao, la banane, le bois, les huiles végétales, l'une des principales ressources du pays. Plus de sept cents variétés de fleurs chatoyent les terres fertiles de São Tomé-et-Principe, dont l'indépendance fut déclarée en 1975. A toutes ces beautés, il y a quelques points noirs, comme le fait que les îles furent un comptoir esclavagiste (pratique abolie en 1876), ou qu'il furent gouvernés sous la dictature portugaise. Avant de terminer, sachez qu'à São Tomé-et-Principe on parle évidemment le portugais, mais aussi le français ! N'oubliez pas d'aller consulter l'excellent site internet de São Tomé-et-Principe : http://www.sao-tome.st/

Date de création : 31/01/2008 20:03
Contributions de Jonathan
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


São Tomé-et-Principe
São Tomé-et-Principe


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le Festival de Cannes, livre de Frédéric Mitterand, aux Editions Robert Laffont



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Jeff Chandler, un George Clooney dans les années 50 Hôtel du Général d'Elbée en plein cœur de Noirmoutier


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyages (5565 sites)
  Rubrique > Voyage étranger (1076 sites)
  Rubrique > Voyage Afrique (448 sites)


[Retour au guide Aquadesign]