envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Gastronomie et Produits du terroir


Pontoise, ville d’art et d’histoire à deux pas de Paris



Sous-préfecture du département du Val-d'Oise dans la région Île-de-France, le nom de Pontoise est souvent associé à celui de Cergy, la préfecture, les deux cités faisant partie de l'agglomération de la ville nouvelle de
Cergy-Pontoise. Avec 27 700 habitants nommés Pontoisiens, Pontoise est l'une des plus importantes villes judiciaires de France et elle est aussi le siège d'un évêché. Capitale historique du Vexin, Pontoise est bien différente de Cergy puisqu'elle a obtenu le label Ville d'art et d'histoire en 2006. En effet, Pontoise était une ville très importante au Moyen Âge et elle a été célébrée par Camille Pissaro dans bon nombre de ses oeuvres. Située sur un éperon rocheux dominant l'Oise et la Viosne, Pontoise remonte à 2 000 ans avec la fondation de « Briva Isarae » (rivière fougueuse) à l'époque romaine, sur la chaussée Jules-César. Une première abbaye y sera fondée sur la colline et un bourg mérovingien va s'y développer sur le plateau de Saint-Martin comme en témoignent des sarcophages et des structures rurales. Le commerce s'y développa car il s'agissait du seul endroit où l'on pouvait traverser l'Oise. Le premier pont de Pontoise date de 862 sous Charles Le Chauve. Une autre abbaye sera construite sur le Mont-Bélien, dédiée à Notre-Dame de Lorette alors que les Normands ravageaient la région. Les habitants, fuyant la menace, s'y installèrent et c'est là que va vraiment se développer la ville de Pontoise. Un château y fut construit par les comtes du Vexin. La ville deviendra une cité destinée à défendre Paris. Devenant une ville à part entière, un nouveau pont va y être construit vers 1070 ainsi qu'une muraille, le puissant château étant reconstruit et fortifié vers 1100. Il devint ainsi l'un des lieux de séjour des rois, notamment Philippe-Auguste et Saint-Louis. Une autre abbaye s'installa sur le plateau Saint-Martin qui va être à l'origine de la foire actuelle. La cité va connaître un bel essor avec l'artisanat du cuir, les vignobles et l'industrie drapière. De plus en plus puissante, la cité se verra doter d'une charte communale par Philippe-Auguste. C'est de cette époque que date le faubourg Notre-Dame. Sur l'autre rive, l'abbaye de Maubuisson sera créée par Blanche de Castille, la mère de Saint-Louis, c'est d'ailleurs là qu'elle est inhumée. Un couvent des Cordeliers fut édifié qui abrite désormais l'hôtel de ville. Tout cela fait de Pontoise, l'une des principales villes de France à l'époque médiévale (elle comptait 10 000 habitants ce qui était considérable pour l'époque). Sa prospérité va attirer des Juifs, des Lombards et des Anglais. Arriva la Guerre de Cent Ans, et Pontoise avec sa forteresse militaire sera une cible privilégiée. L'hôpital Saint-Jacques fut construit en 1368 pour accueillir les pèlerins se dirigeant vers Saint-Jacques-de-Compostelle. On peut encore y admirer son ancienne façade. Plus tard, les Anglais puis les Bourguignons prendront la ville qui ne sera reprise qu'en 1441. Durant toute cette période, Pontoise va être durement éprouvée et l'église Notre-Dame sera détruite ainsi que d'autres bâtiments. La ville, rattachée à la Normandie, va perdre toute importance. Pontoise va aussi souffrir des guerres de religion et sera assiégée. Les remparts seront touchés et la ville va s'appauvrir encore plus. La population touchée par la peste va fuir, l'enceinte sera abandonnée. Par la suite, des couvents et des monastères s'y établiront comme les Carmélites et les Ursulines ainsi que les Jésuites et les Bénédictines. C'est à Pontoise que se réfugia Louis XIV durant la Fronde et il y fera même installer le Parlement temporairement. Par la suite, le château sera à l'abandon... Pontoise se verra transformée au XVIIIe siècle avec une croissance économique et démographique et d'importants travaux. L'ancien château sera détruit et ses pierres vendues comme les fortifications. Pourtant, la ville va jouer un grand rôle politique avec le Parlement de Paris qui va s'y installer à deux reprises sous Louis XV. L'industrie va péricliter et le couvent des Bénédictines va fermer en 1784. La Révolution va porter un coup fatal à de nombreux sites religieux. Finalement, Pontoise va être nommée préfecture du nouveau département de Seine-et-Oise, tout en stagnant au niveau industriel et de la population. Une gare sera construite sur la ligne Paris-Dieppe, reliant enfin Pontoise à Paris. Occupée lors de la guerre de 1870, Pontoise sera également touchée lors de la Première Guerre mondiale puis bombardée lors de la Seconde Guerre mondiale en juin 1940 : l'hôtel-Dieu va disparaître. Ville désertée, les Allemands vont s'y installer durant quatre ans, les alliés vont détruire le pont sur l'Oise en 1944. Après guerre, Pontoise va enfin renouer avec la prospérité et de nouveaux quartiers seront construits au nord de la cité. Elle continuera à se développer avec la construction d'HLM dans les années 1980 sur le plateau et à la limite de Cergy. Aujourd'hui ville d'art et d'histoire, Pontoise abrite de nombreux monuments historiques et lieux à visiter comme le mont Bélien et le quartier de l'Hermitage ainsi que le site du château et le parc de Marcouville. On y trouve également quelques musées comme le musée Tavet-Delacour qui comporte des sculptures médiévales et qui est installé dans un hôtel particulier du XVe siècle. Ne manquez pas le musée Pissaro dans le parc de l'ancien château (il résida à Pontoise de 1866 à 1883) qui abrite une belle collection du maître mais aussi d'artistes du XIXe siècle. Certains édifices religieux méritent aussi votre visite : la cathédrale Saint-Maclou, le carmel (le plus ancien de France en activité), l'église Notre-Dame du XIIe siècle qui fut reconstruite en 1599, l'ancien couvent des Cordeliers qui abrite l'hôtel de ville ainsi que les vestiges de l'abbaye Saint-Martin. À Pontoise, vous trouverez aussi les remparts du château royal et plusieurs hôtels particuliers historiques ainsi que de magnifiques caves voûtées du XIIIe siècle et le moulin de la Couleuvre peint par Cézanne. De nombreux souterrains sont également à visiter. En outre, Pontoise comporte de nombreux espaces verts, jardins privés et potagers comme le parc du château de Marcouville ou le jardin des lavandières. À noter que le barreau de Pontoise est l'un des plus importants de France et que la ville dispose d'un grand hôpital qui est le premier employeur public de l'agglomération de Cergy-Pontoise. Ne manquez pas la traditionnelle foire Saint-Martin tous les mois de novembre qui perpétue la tradition du Moyen Âge et pour vous délasser, rendez-vous à la base de loisirs de Cergy-Pontoise qui propose une multitude d'activités.

Date de création : 14/02/2008 16:29
Contributions de Cathy
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Pontoise
Pontoise



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Cergy, ville de banlieue parisienne avec de nombreuses grandes écoles et une base de loisirs Sarcelles, grande ville de banlieue parisienne


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Restaurant Val d oise 95 (28 sites)
  Rubrique > Taxi Val d'Oise 95 (14 sites)
  Rubrique > Agence de voyage Val d'Oise (4 sites)
  Rubrique > Terrains de camping dans le Val d'Oise (un site)
  Rubrique > gîtes Val d'oise(95) (un site)


[Retour au guide Aquadesign]