envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Flammarion Camille, le vulgarisateur de l’astronomie et le frère de l’éditeur Ernest Flammarion



Camille Flammarion était le frère aîné du célèbre éditeur de livres, Ernest Flammarion, qui vit la réussite de sa maison d'édition, créée en 1876, grâce au livre de son frère Camille, «L'Astronomie populaire », qui fut publié en 1878. On peut dire que ce livre au XIX° siècle, devint un best seller. La maison d'édition Flammarion, qui était une entreprise familiale, passant
de père en fils, existe toujours de nos jours, mais n'appartient plus à cette famille, depuis l'année 2000, elle appartient maintenant à RCS Libri, un groupe italien. Revenons à Camille Flammarion, qui était né à Montigny-le-Roi dans le département de la Haute-Marne, le 26 février 1842, et qui est mort à Juvisy-sur-Orge, dans le département de l'Essonne, le 3 juin 1925. Camille Flammarion, était pressenti par sa famille pour devenir ecclésiastique, la famille Flammarion était une famille modeste, son père était employé, aux studios Tournachon-Nadar, le frère du grand photographe Nadar. Camille fut confié au curé de Montigny-le-Roi, et fit ses études au séminaire de Langres, ville située dans le dans le département de la Haute-Marne, dans la région de Champagne-Ardenne. Ses études, il les terminera à Paris, qu'il regagna, en 1858, après avoir fait quelques petits boulots, comme apprenti dessinateur et graveur ciseleur, il rejoignit, en tant qu'élève astronome, l'Observatoire impérial de Paris. A cette époque, Camille Flammarion, écrivit une multitude de rapports, de mémoires, d'articles de presse, fit des conférences et fit un certain nombre d'ouvrages traitant de l'astronomie. Il établit aussi plusieurs cartes du ciel, il fit d'ailleurs plusieurs ascensions en aérostat pour étudier l'état hygrométrique de l'atmosphère. Sa principale étude concerne la rotation des corps célestes, parue en 1870. Il montra, que le mouvement de rotation des planètes n'est qu'une application de la gravitation à leurs densités respectives. Il faut noter, que toute l'oeuvre de Camille Flammarion, s'adressait aux plus érudits comme aux plus profanes. Camille Flammarion fut un vulgarisateur émérite de l'astronomie et tous ses écrits ont contribué au développement de l'astronomie, une science merveilleuse, qui est un enchantement des esprits poétiques mais aussi réalistes. Camille Flammarion, s'est marié en 1874 avec Sylvie Petiaux, qu'il emmena en voyage de noces en ballon. Il se remaria, en 1919, après la mort de sa première épouse avec Gabrielle Renaudot, qui était son assistante. En 1912, ces travaux sur l'astronomie lui valurent la Légion d'honneur. En 1887, il fonda la Société Astronomique de France, car en 1883, il avait fondé l'Observatoire de Juvisy-sur-Orge. Camille Flammarion était un passionné de la planète Mars, il publia d'ailleurs un ouvrage «La Planète Mars et ses conditions d'habitabilité », d'après ses observations, la planète Mars possédait des mers et des canaux, et serait peut être peuplée d'une « race supérieure à la nôtre, les martiens !!! Sur la lune, un cratère porte son nom. A noter qu'il fut le premier à évoquer, le nom de certaines planètes, Triton, lune de Jupiter, lune de Neptune, lune d'Amalthée. Ces noms sont apparus quelques années après sa mort. Camille Flammarion possédait une bibliothéque d'ouvrages d'astronomie inconsidérée, il possédait 10000 ouvrages scientifiques, dont les auteurs étaient, Copernic, Tycho Brahé, Kepler, Galilée, Newton, Leibniz, Laplace, Delambre etc... Il avait pour grands amis, Gustave Eiffel, Jean Macé, Camille Saint-Saëns, Charles Garnier, Percival Lowell, un astronome américain. Camille Flammarion, aimait aussi beaucoup, le côté mystique des choses, il faisait en compagnie de la médium italienne, des séances spirites, il affectionnait particulièrement, le monde des médiums, les phénomènes paranormaux liés aux manifestations psychiques, ce qui lui valu quelques critiques et le rejet de certains scientifiques. Parmi les livres qui ont été publié, plus d'une cinquantaine, on peut citer, Les habitants de l'autre monde, La Pluralité des mondes habités, Les Mondes imaginaires et les mondes réels, Les mondes célestes, Dieu dans la nature, L'Atmosphère, Vie de Copernic, Astronomie populaire, Les comètes, les étoiles et les planètes, La fin du monde, La mort et son mystère, Les Maisons hantées, etc... Camille Flammarion fut un merveilleux vulgarisateur de l'astronomie en France.

Date de création : 17/02/2008 09:09
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Flammarion Camille
Flammarion Camille


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

L’ordre de Thulé, une société secrète dont s’inspira l’idéologie nazie



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Le financement solidaire : trois P pour People, Planet et Profit, un placement citoyen Viala Pierre, œnologue, agronome qui lutta contre le phylloxéra, l’oïdium, le mildiou, le black-rot


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Web pratique (2364 sites)
  Rubrique > Astronomie (146 sites)
  Rubrique > Apprendre (25 sites)
  Rubrique > Système solaire (24 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]