envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


L’accouchement allongé : une norme française en perte de vitesse



L'accouchement, moment attendu mais parfois redouté, est source de beaucoup de questions pour les futures mamans. Comment va se dérouler cette étape, dans quelle position ? Dans beaucoup d'hôpitaux français, la réponse sera : allongée. L'accouchement allongé, ou l'accouchement en position gynécologique, est en effet de loin la position la plus courante – parfois la seule admise par le
personnel médical – pour les accouchements en structures médicales. L'accouchement allongé consiste à ce que la future maman mette au monde son enfant allongée sur le dos, par voix basse. L'avantage de l'accouchement allongé, c'est surtout pour l'équipe soignante : meilleur accès au vagin de la parturiente, et donc facilité pour surveiller le déroulement de l'accouchement et faire si besoin des actes médicaux comme l'épisiotomie. L'accouchement allongé est devenu la norme depuis quelques siècles pour cette raison, mais plus encore avec la généralisation de la péridurale, qui gêne la future mère pour utiliser des positions verticales comme l'accouchement accroupie ou à quatre pattes. S'il est – en France – très généralisé, l'accouchement allongé n'est pas idéal. D'ailleurs, dans d'autres pays, notamment scandinave, il a été relativement abandonné. L'accouchement allongé, en effet, est accusé de rendre plus douloureux le travail et surtout de le rendre plus long. Cela s'explique par le fait que lors d'un accouchement allongé, les contractions sont plus fortes afin d'amener le bébé au monde à l'encontre de la gravité : plutôt que d'accompagner l'enfant, les contractions le poussent. Il est concevable alors que le travail soit plus douloureux, mais aussi plus long, la gravité n'aidant pas l'enfant. Les associations pour l'accouchement respecté combattent généralement l'accouchement allongé, considérant qu'il fait partie intégrante d'un système de médicalisation abusive de l'accouchement, qui enlève aux parents le droit d'exercer leurs choix sur cet acte naturel et non médical qu'est un accouchement par voix basse sans complication. Ces associations considèrent que l'accouchement allongé va à l'encontre de l'intérêt de la mère et de son bébé, pour le confort de l'équipe soignante. A l'heure où l'accouchement à la maison refait son apparition en France, ces questions sont bien sûr primordiales, et amènent les unités médicales à se remettre en cause : de plus en plus d'établissements acceptent la mobilité de la femme en travail et d'autres positions que l'accouchement allongé, et notamment l'accouchement latéral.

Date de création : 18/03/2008 18:00
Contributions de Jonathan
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


accouchement allongé
accouchement allongé



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La difficulté à devenir parent : des combats humains et médicaux Le massage thérapeutique : vieux comme le monde et toujours efficace !


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Santé (3240 sites)
  Rubrique > Femme et Santé (66 sites)
  Rubrique > Grossesse et maternité (41 sites)


[Retour au guide Aquadesign]